La musicothérapeute Catherine Talamona dénonce le choix du département des Deux-Sèvres de ne plus prendre en charge la musicothérapie pour les enfants confiés à l’ASE

Musicothérapeute depuis une dizaine d’années auprès de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) et de la Maison de l’enfance (MDE) de Thouars (79), Catherine Talamona dénonce les arbitrages financiers du Département des Deux-Sèvres en matière d’aide sociale à l’enfance. Ses services seront en effet bientôt exclus des prises en charge.

Lire l’article complet du Courrier de l’Ouest, 10 avril 2019

microphone-1209816_640