Explorer les interactions musicales centrées sur la personne dans les soins aux personnes atteintes de démence

Krøier, J. K. (2022). Exploring person-attuned musical interactions in dementia care: A flexible design . Aalborg Universitetsforlag. Ph.d.-serien for Det Humanistiske og Samfundsvidenskabelige fakultet, Aalborg Universitet https://doi.org/10.54337/aau510597389

Cette thèse de doctorat cherche à explorer les interactions musicales centrées sur la personne pour l’accompagnement des patients atteints de démence en institutions gériatriques.
Trois études y explorent les interactions musicales sous différents aspects.
Cette thèse vise à générer des connaissances sur l’utilisation pluridisciplinaire des interactions musicales dans l’accompagnement des personnes atteintes de démence.
La recherche a montré que la musicothérapie et les interventions basées sur la musiques avaient des effets positifs sur le bien-être et la diminution des symptômes neuropsychiatriques des personnes atteintes de démence.
Les effets positifs de la musicothérapie et des activités musicales peuvent être transposés dans le contexte des soins. Ainsi, le musicothérapeute interviendrait en soutien ou en supervision de l’équipe de soins, qui mettrait en application les interactions musicales.

Lire la thèse

Musicothérapie, psychanalyse et neurosciences

Édith Lecourt, La musicothérapie, entre psychanalyse et neurosciences, Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2022/2 (n° 79), pages 63 à 76

Dans cet article, Edith Lecourt (psychologue clinicienne, psychanalyste, musicienne et musicothérapeute) questionne l’évolution de la musicothérapie, dont la pratique clinique se transforme sous l’impulsion des recherches neuroscientifiques sur les effets de la musique sur le cerveau.
Ainsi, sa réflexion s’articule autour de cette question : que devient la musicothérapie dans la clinique psychanalytique ?
Après une introduction sur les approches thérapeutiques de la musique à travers l’Histoire, l’auteure retrace comment l’expérience musicale s’est ensuite inscrite dans la recherche scientifique puis neuroscientifique, dont elle évoque un aperçu des résultats et applications. Après quoi, Edith Lecourt explore les limites de cette évolution, ce qui l’amène aussi à repositionner la place de la musicothérapie analytique de groupe, « un dispositif clinique psychanalytique dont l’objectif n’est pas la musique, mais la relation, le développement de l’écoute. »
Edith Lecourt achève ainsi sa réflexion : « la neuro-musicothérapie soigne le cerveau, la [musicothérapie analytique de groupe], elle, s’adresse aux individus, groupes, familles, et institutions en souffrance. »

Lire, acheter l’article complet

Hommage au Dr. Ruth Bright, pionnière de la musicothérapie en Australie

Dr. Alison Short, Dr. Denise Grocke and Dr. Allison Fuller, Tribute to Dr. Ruth Bright: A pioneer of music therapy in Australia, Australian Journal of Music Therapy Vol 33:1, 2022

Née en 1929 en Angleterre et décédée en mai dernier, Ruth Bright est une femme pionnière de la musicothérapie en Australie, où elle s’est installée à l’âge de 19 ans.
Cet article publié dans le dernier numéro de « Australian Journal of Music Therapy » retrace son parcours et lui rend hommage.

Lire l’article complet (en Anglais)

Coaching parental à distance des interventions musicales pour les jeunes enfants autistes au Mexique

Eugenia Hernandez-Ruiz, PHD, MT-BC, Virtual Parent Coaching of Music Interventions for Young Autistic Children in Mexico, Music Therapy Perspectives, 2023;, miac030

Face à la pandémie de coronavirus (COVID-19), les parents d’enfants atteints d’autisme se sont retrouvés confrontés à la fermeture des services spécialisés.
Aussi, mettre à leur disposition des ressources est devenu une nécessité.
Cette étude exploration vise à évaluer la faisabilité d’un dispositif de coaching des parents pour les interventions musicales par le biais de sessions à distance dans un pays à faibles ressources, le Mexique.
Huit familles ont participé à six sessions hebdomadaires d’une heure au cours desquelles le musicothérapeute a partagé des interventions musicales pour de jeunes enfants autistes par visioconférence.
Les résultats mettent en évidence la faisabilité et l’efficacité du dispositif puisque tous les parents ont amélioré leur capacité à modifier l’environnement pour répondre aux besoins de l’enfant, à répondre de façon adéquate aux tentatives de communication de leur enfant et à fournir des occasions d’engagement et de renforcement naturel.
Des recommandations de bonnes pratiques ont émergé de cette étude.

Lire, acheter l’article

Exploration de la co-création d’un espace favorisant la dynamique de syntonisation entre un enfant autiste et un musicothérapeute

Karin Mössler, Jill Halstead, Maren Metell, Katja Gottschewski & Wolfgang Schmid (2023): The room is a mess: Exploring the co-creation of space for attunement dynamics between an autistic child and a non-autistic music therapist, Nordic Journal of Music Therapy

Si les difficultés d’interaction sociale de la personne autiste sont souvent mises en exergue en comparaison aux personnes neurotypiques, cette recherche explore le phénomène de syntonisation, ce qui fait qu’elle se concentre sur l’écologie sociale* et matérielle des interactions.
Ainsi, les auteurs tentent d’analyser les circonstances qui peuvent soutenir ou entraver la dynamique de syntonie entre une personne autiste et une personne non-autiste.
Le point de départ de cette recherche comprend une vignette vidéo d’une séance de musicothérapie avec un enfant autiste explorant le son de bloc de construction.
Les entretiens menés sur la base de cette vignette avec le musicothérapeute, des groupes de parents d’enfants autistes ainsi que des collègues ont fait émerger quatre espaces ayant eu un impact sur la dynamique de syntonisation. La salle (espace physique), le contexte scolaire (espace professionnel), et le matériel (espace sensoriel) permettent l’interaction (espace relationnel) entre l’enfant et le thérapeute.
Ecouter la fabrication des sons par l’enfant apparaît commme la façon choisie de connaître et résonner de l’enfant. Elle doit donc faire l’objet d’une écoute attentive.
A l’issue de cette recherche, il apparaît, dans la discussion théorico-clinique, que les thérapeutes doivent être encouragés à promouvoir une compréhension de l’interaction sociale comme mutuellement co-constituée et énactive**.

Lire l’article complet

*déf. écologie sociale : étude des relations entre les personnes et leur environnement, généralement l’interdépendance des personnes, des collectifs et des institutions ;

**déf. énactive : Le terme «enactivisme» a un sens proche de «l’interaction», défini comme «la manière dont un sujet de perception combine de manière créative ses actions aux exigences de sa situation».

Perception des musicothérapeutes ayant accompagné des personnes autistes via la téléconsultation, pendant la pandémie de COVID 19

Nicole M Richard Williams, MA, MT-BC, MTA, Corene Hurt-Thaut, PhD, MT-BC, Michael H Thaut, PhD, Novel Screening Tool and Considerations for Music Therapists Serving Autistic Individuals via Telehealth: Qualitative Results from a Survey of Clinicians’ Experiences, Journal of Music Therapy, 2023

Cet article vise à identifier, au travers d’une enquête, la perception des musicothérapeutes ayant mis en place un suivi en téléconsultation auprès de personnes autistes pendant la pandémie de COVID 19. Il s’agit de faire émerger les facteurs ayant aidé ou entravé l’engagement des personnes autistes dans des séances de musicothérapie en ligne.
192 participants ont répondu à l’enquête.
Sept thèmes primordiaux ont été mis en évidence concernant les avantages et les défis de la musicothérapie en téléconsultation avec des patients autistes.
A partir des résultats, un outil de dépistage a été créé afin d’aider les musicothérapeutes à évaluer l’aptitude d’un patient autiste à participer à une séance en téléconsultation et pouvoir répondre à son besoin selon cette modalité de suivi.

Lire l’abstract, acheter l’article

Au sein de la Maison de Beaune à Ballan-Miré (37), des résidents bénéficient de musicothérapie

Des séances de musicothérapie sont actuellement proposées à une dizaine de résidents de la Maison de Beaune à Ballan-Miré (37). Ce projet mobilise plusieurs collaborateurs : Angéline Perreve, musicothérapeute, Sophie Laumonnier, psychologue, Karine Lemesle et Léa Rousier, animatrices ainsi que Kelly Meyer, assistante de soins en gérontologie.
Dès les premières séances, une amélioration de la dynamique sociale a pu être perçue, de même que des bénéfices individuels, notamment dans l’amélioration de l’état thymique et de leur désir de communiquer.

Lire l’article complet, La Nouvelle République, 5/12

Speed-meeting de l’orientation : LES MÉTIERS DE LA MUSIQUE ET DU SOIN

Un speed-meeting de l’orientation dédié aux métiers de la musique et du soin est organisé à la Cité de la Musique à Paris, ce samedi 10 décembre 2022, à partir de 10h.

Cette matinée de rencontre avec des professionnels fera intervenir :

– Christophe Rosenberg et Agathe Laforge Elieva, coordinateur(s) pédagogique(s) à la Philharmonie de Paris
– Ella Tandéo, musicothérapeute
 Stève Thoraud, directeur et référent pédagogique de l’association Musique & santé
– Magali Viallefond, co-fondatrice et présidente d’honneur de l’association MESH (musique et situations de handicap)

Entrée libre sur réservation. Pour s’inscrire, c’est par ici.