Caroline Gindrey, musicothérapeute dans la zone des Rosiers à Pontarlier (25)

Musicothérapeute formée à l’Atelier de Musicothérapie de Bourgogne et par ailleurs titulaire d’un master 1 en Psychologie clinique et d’un master 2 « vieillissement et société », Caroline Gindrey a installé son cabinet dans la zone des Rosiers à Pontarlier, où elle reçoit ses patients tous les lundis sur rendez-vous.

L’Est Républicain vient de lui consacrer un article, dans lequel elle détaille son parcours, mais aussi ce qu’est la musicothérapie et à quels publics s’adresse cette pratique de soin.

Lire l’article, L’Est Républicain, 20/09

Pour joindre Caroline Gindrey : 06 76 45 11 83 – cgmusicotherapeute@gmail.com

Caroline Gindrey

Elodie Lescure, musicothérapeute à Prades le Lez

Musicothérapeute, neuromusicothérapeute installée à Prades le Lez (34) mais aussi professeure de violon à Juvignac, Elodie Lescure a récemment présenté la musicothérapie à la médiathèque Théodore-Monod de Juvignac (34). Comment l’utilisation des éléments constitutifs de la musique permettent-ils d’accompagner la personne en souffrance, qu’il s’agisse d’un enfant atteint de troubles DYS ou de trouble de l’attention avec hyperactivité ou d’une personne victime d’un AVC ou d’un traumatisme crânien ? Mais aussi comment se déroule une séance ? Telles sont les questions auxquelles Elodie Lescure a répondu, avant cela, à Midi Libre.

Lire l’article de Midi Libre

Site d’Elodie Lescure

Elodie Lescure

Reportage au sein du cabinet de musicothérapie de Claire Malama

Dans le magazine Pianiste de septembre-octobre 2021, Rémi Bétermier est parti en reportage au sein d’un cabinet de musicothérapie, en l’occurrence celui de la musicothérapeute Claire Malama.
L’auteur est, le temps d’une séance, devenu un patient.
Outre son vécu en séance, il aborde également différentes problématiques du métier de musicothérapeute, notamment la formation nécessaire et, dans cette logique, l’engagement des instances représentatives de la profession pour sa reconnaissance par les autorités de santé.

Acheter le magazine

Le reportage est volontairement flouté pour respecter le droit d’auteur

Diminuer la douleur et l’anxiété pendant les soins dentaires

Sur Dentaire365, Raphaëlle de Tappie se penche sur l’intérêt de l’utilisation de la musique pendant les soins dentaires. Après un bref rappel historique de la façon dont la musique a été utilisée dans les soins depuis l’Antiquité, l’auteur évoque une étude des années 60, réalisée sur plusieurs milliers de patients. Chez 90% d’entre eux, la musique utilisée pendant la chirurgie dentaire avait permis de diminuer la douleur.

L’article fait intervenir le musicothérapeute Pierre-Luc Bensoussan, par ailleurs responsable pédagogique du DU de Musicothérapie à Montpellier, qui évoque en parallèle la diminution de l’angoisse avant et pendant l’intervention ainsi que la diminution de la douleur chez le patient.

Lire l’article complet

La musicienne et musicothérapeute Maïwen Ourtiga s’installe à Targon

La musicienne et musicothérapeute Maïwen Ourtiga, qui a d’ailleurs signé un article dans le dernier numéro de la revue Musique Thérapie Communication, vient de s’installer au sein d’un espace collectif regroupant six professionnels à Targon (33), situé en lieu et place de l’ancienne agence de la Caisse d’Epargne.

Les lieux sont provisoires. Le collectif devrait bénéficier d’un local plus spacieux à l’été 2022, au-dessus de La Poste.
L’accueil du public est possible sur rendez-vous.

Lire l’article dans Le Républicain Sud Gironde

Un espace dédié à la musicothérapie au sein de l’école de musique Suzanne Jaymes à Caissargues (30)

Pianiste et professeure de piano, mais aussi musicothérapeute diplômée d’Etat en Suède, Minea Alvsten s’apprête à ouvrir une section musicothérapie au sein de l’école de musique Suzanne Jaymes de Caissargues (30) afin de proposer un espace temps spécifique aux enfants et aux adultes atteints d’un handicap moteur, mental, ou d’une maladie neurologique.
Neuromusicothérapeute, Minea Alvsten s’appuie sur la méthode Functionnally oriented music therapy (FMT), dont l’objectif à long terme est de « développer la motricité, d’améliorer la perception, la posture, la respiration, la coordination, la concentration, de renforcer l’endurance et d’organiser le comportement ».

Lire l’article complet sur Midi Libre, 5/09

Musicothérapie et anxiété chez l’enfant

Dans The Conversation, Elizabeth Coombes (University of South Wales) explique comment la musicothérapie constitue une réponse face à l’anxiété dont souffrent les enfants.

D’une part, parce que la musique est un outil efficace pour créer un lien avec l’enfant, dont les goûts musicaux reflètent son identité et la perception qu’il a de lui-même. D’autre part, parce que le rapport à la musique évoluant avec le temps, l’approche par la musicothérapie offre une grande souplesse.

Ainsi, l’auteur propose différentes modalités possibles pour les séances, notamment avec des enfants anxieux face à une instabilité sociale. Elle s’appuie aussi sur différentes études qui se sont intéressées aux effets de la musicothérapie sur la régulation des émotions.

Lire l’article complet

L’enfant anxieux

A L’Union (31), Frédéric Sans pilote le projet « La parole des aînés : les réels bienfaits de la musicothérapie en EHPAD »

Musicothérapeute, Frédéric Sans intervient depuis environ deux ans au sein de l’EHPAD Korian Grand Maison à l’Union (31). Dans le cadre du projet « La parole des aînés : les réels bienfaits de la musicothérapie en EHPAD », il enregistre les témoignages de résidents au sujet de la musicothérapie.

Les podcasts sont disponibles ici.

Au sein de cet EHPAD, les résidents bénéficient de la musicothérapie chaque semaine, en groupe ou en séances individuelles.

Lire l’article de La Dépêche, 5 août 2021