Camille Maratuech, musicothérapeute à Toulouse

Musicothérapeute depuis huit ans, formée à l’Université de Montpellier, Camille Maratuech est aujourd’hui installée à Toulouse (31), où elle intervient auprès de différents publics, de l’enfant en bas-âge en crèche à la personne âgée dépendante en EHPAD, ou encore auprès de patients atteints de cancer.

L’Opinion indépendante vient de lui consacrer un article (9/01/2022). Lire

Pour en savoir plus : Camille Maratuech anime la chaîne Youtube Musique et Thérapie, sur laquelle elle poste des contenus destinés à expliquer l’intérêt de la musicothérapie dans un parcours de soin.

L’association Nourris’Son, présidée par la musicothérapeute Laure Bayon, veut lever des fonds pour financer l’accompagnement des bébés prématurés

En Auvergne, à Saint-Victor-Malescours (43), une association vient de voir le jour. Baptisée Nourris’Son et présidée par la musicothérapeute Laure Bayon, elle s’est fixé comme objectif de lever des fonds afin de pouvoir proposer des séances de musicothérapie aux bébés nés prématurés, hospitalisés en service de néonatologie.

Pour ce faire, un premier concert caritatif est prévu en mars 2022.

Pour en savoir plus

Les effets bénéfiques de la musicothérapie intégrée dans le parcours de soins

Le Figaro, sous la plume de Thomas Lestavel, a récemment consacré un article aux effets bénéfiques validés de la musicothérapie, qui fait notamment intervenir Hervé Platel, professeur de neuropsychologie à l’Université de Caen. Le sujet débute par une immersion au sein de la clinique psychiatrique Caradoc, à Bayonne, où un atelier de musicothérapie est proposé par Vincent Sierp, infirmier et musicothérapeute.

Lire l’article complet

Cécile Fourage, musicothérapeute en soins palliatifs à Douarnenez

Musicothérapeute depuis une douzaine d’années, Cécile Fourage intervient notamment au sein de l’unité de soins palliatifs de l’hôpital de Douarnenez (29), dans le Finistère.
Les séances proposées aux patients durent de 10 à 40 minutes. Cette intervention était auparavant financée par des mécènes, ce qui permettait une présence de la musicothérapeute dans le service deux fois par semaine jusqu’en juin 2019. Depuis lors, elle n’intervenait plus qu’une fois, faute de financement suffisant. A la faveur d’un partenariat avec APICIL, deux journées par semaine sont de nouveau proposées aux patients depuis ce mois de janvier.

Au sein de ce service, dans lequel la musicothérapie est complètement intégrée au parcours de soins du patient, la musicothérapeute s’inscrit dans une approche pluridisciplinaire, avec pour chaque patient, une indication et des objectifs thérapeutiques clairement définis.

Lire l’article complet de Ouest France, 2/12/2021

Pour en savoir plus…
Publication de Cécile Fourage, La musicothérapie en soins palliatifs : la vie jusqu’au bout, dans Jusqu’à la mort, accompagner la vie, 2019/4, N°139, pp. 83 à 92

L’Ehpad Lataye à Etain propose de la musicothérapie à ses résidents

A Etain (55), dans la Meuse, l’Ehpad Lataye propose depuis maintenant quelques semaines, des séances de musicothérapie à ses résidents. Celles-ci sont animées par Juliette Boudaille, musicothérapeute diplômée de l’Atelier de Musicothérapie de Bourgogne.

Nous avons déjà évoqué sur ce blog Juliette Boudaille, qui présentait alors, au sein d’une vidéo, son activité de musicothérapeute au sein du groupement de coopération sociale et médico-sociale (GCSMS) de la Meuse. Revoir

Lire l’article complet de L’Est Républicain, 10/12

Juliette Boudaille

Environnement sonore / Innovation : Evaluer le bruit et l’intensité de la lumière pour améliorer le confort des bébés hospitalisés

La filière industrie et développement durable du Lycée Sacré-Cœur et l’hôpital de Saint-Brieuc collaborent sur un projet visant à développer un équipement capable de mesurer les nuisances sonores et lumineuses afin d’améliorer le confort des bébés hospitalisés en néonatologie.
Samuel Cosson, musicothérapeute intervenant en néonatologie, est à l’origine de ce projet au nom de code Sonolux.
Ce projet va mobiliser les lycéens de Saint-Brieuc mais également des élèves en Italie et en Espagne. Il bénéficie, dans ce cadre, d’une enveloppe Erasmus.

Lire l’article complet de Ouest France

Depuis l’automne, l’hôpital d’Amiens propose des séances de musicothérapie en soins palliatifs

Pierre Pruvot, musicothérapeute, intervient depuis fin octobre au sein du service de soins palliatifs du CHU d’Amiens. Les séances ont pour objectif d’apaiser les tensions, de diminuer les douleurs et l’anxiété.
Ces séances de musicothérapie peuvent aussi être l’occasion pour le patient de partager l’activité avec sa famille.
Financée notamment par des dons d’entreprises de la région, cette prise en charge non-médicamenteuse se déroule actuellement une fois par semaine et doit se poursuivre jusqu’à l’été.

France Bleu, musicothérapie en soins palliatifs au CHU d’Amiens

Lire sur le site du CHU

Lire l’article du Courrier Picard