Méta-analyse : effet thérapeutique de la musique sur l’épilepsie. L’effet Mozart en exergue.

Une méta-analyse combinant les conclusions de plusieurs études scientifiques, et dont les résultats viennent d’être publiés dans la revue Clinical Neurophysiology, démontre les effets thérapeutiques de la musique sur l’épilepsie, et plus exactement sur la fréquence des crises.

Les auteurs, issus de l’Université de Pise (Italie) ont analysé 147 articles et sélectionné 12 études. L’effet Mozart y est mis en lumière.

Lire l’article de Santé Magazine

Lire l’article d’European College of Neuropsychopharmacology, sur MedicalXpress

Mémoire / Canada – Musicothérapie active et maladie d’Alzheimer : « Conception d’un clavier musical pour entraîner les fonctions motrices et cognitives »

Sherezada Ochoa Echeverria, Conception d’un clavier musical pour entraîner les fonctions motrices et cognitives dans la maladie d’Alzheimer, Maîtrise en sciences cliniques et biomédicales – avec mémoire, Maître ès sciences (M. Sc.), 2020, 102 pages

Après une revue de la littérature visant à montrer l’intérêt de la musicothérapie pour soulager les symptômes de démence type Alzheimer, et plus particulièrement de la musicothérapie active, ce mémoire « a pour principal objectif de proposer un dispositif musical électronique permettant aux personnes au stage léger de la maladie d’Alzheimer de s’engager de manière autonome dans des sessions de musicothérapie active.

Il s’agit pour l’auteur de proposer un dispositif qui permettrait au patient de bénéficier ou de poursuivre des séances de musicothérapie en l’absence du thérapeute et/ou à domicile.

Lire le mémoire complet

Musicothérapie analytique de groupe : « Résonances intergroupes et surdités groupales »

Édith Lecourt, Isabelle Julian, Résonances intergroupes et surdités groupales. L’écoute des groupes, son analyse, en musicothérapie analytique de groupe, Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2020/2, N°75, p. 75 à 90

Dans cet article, Edith Lecourt et Isabelle Julian présentent un dispositif de musicothérapie analytique de groupe au sein duquel elles vont développer une vignette clinique d’observation par l’écoute du groupe puis l’écoute du groupe par trois autres groupes, l’idée étant de comparer les différentes observations.
« Il en ressort un rapport de la qualité de ces observations au vécu, par le groupe observateur, de sa propre analyse sonore. »

L’article se décompose selon le plan suivant :

  • Un dispositif créé à partir d’expériences et d’observations de groupes
  • Un groupe à l’écoute d’un autre groupe : une situation originale d’examen…
  • Le dispositif de musicothérapie analytique de groupe et son utilisation dans le cadre de la formation de cliniciens
  • L’expérience initiale (aeatg) : un état d’ambiguïté ?

Acheter, lire l’article complet

Etude / Tunis : Effets de la musicothérapie lors d’une intervention chirurgicale

Mohamed Kahna. “The Contribution of Music Therapy to the Operating Room: A Randomized Control Study” MAR Case Reports 1.3 (2020)

Mohamed Kahna (Université de Tunis El Manar) vient de publier les résultats d’une étude menée sur une période de six mois, entre octobre 2019 et mars 2020, auprès de 68 patients adultes devant subir une intervention chirurgicale programmée, sous anesthésie locale.  Il s’agissait d’étudier les effets de l’écoute musicale, en appliquant les principes de la musicothérapie, avant, pendant et après l’intervention.  Les résultats montrent que les patients ayant bénéficié de la musicothérapie présentaient des niveaux de douleurs et d’anxiété plus bas que ceux du groupe contrôle. L’influence était également positive sur les signes vitaux (fréquence cardiaque, pression artérielle…) et sur le confort du patient.

Lire l’article complet en anglais

Musicothérapie active et percussions : approche de Bernard Le Ludec

Le musicothérapeute breton Bernard Le Ludec, fondateur du centre Arts et Être à Lanester (56), vient de publier un article dans le dernier numéro de Soins Pyschiatrie, intitulé : « Une approche active de la musicothérapie par les percussions ».

Cet article comprend quatre parties qui se déclinent de la façon suivante : une nouvelle façon d’aborder la musique, vers une structure de musicothérapie, un atelier destiné aux personnes porteuses de handicaps, une pratique centrée sur les percussions.

Acheter et lire l’article complet
Bernard Le Ludec, Une approche active de la musicothérapie par les percussions, Soins Psychiatrie, Vol.41, N°327, pp.24-26

Mémoire / Canada : Musicothérapie et intégration scolaire des élèves issus de l’immigration

Nadia Delisle, Musicothérapie et intégration scolaire : un programme d’intervention pour des élèves issus de l’immigration, Maîtrise ès Arts (Thérapies par les arts, Option Musicothérapie), 2020, 59 pages

Dans le cadre de son projet de recherche, Nadia Delisle a mis en place un programme d’intervention en musicothérapie auprès d’élèves immigrants et réfugiés en classe d’accueil au Québec (Canada) pour les accompagner face aux risques de troubles psychosociaux, aux difficultés d’adaptation scolaire etc…
Ce programme vise à favoriser leur bien-être, leur sentiment d’appartenance à la
classe d’accueil, leur capacité d’adaptation et, enfin, leur intégration scolaire et sociale.

Lire le mémoire complet

Musique et coma ou désordre de la conscience : mobiliser les traces mnésiques associées à l’histoire, aux vécus, aux préférences du patient

F. Perrin, Sentir et percevoir. Du coma à l’éveil de coma, In Analysis, Juin 2020

Proposer des stimulations personnalisées, c’est-à-dire qui renvoient à des contenus autobiographiques précis, à des patients dans le coma ou avec un désordre de la conscience (syndrome d’éveil non répondant, état de conscience minimale) « améliore les chances d’observer une réponse comportementale, végétative, cérébrale ou cognitive ».
Parmi les outils de stimulation efficaces figure la musique.

Acheter et lire l’article complet

Enfances & Psy : La musicothérapie analytique de groupe comme voie possible d’intégration de la violence sonore pubertaire

Anthony Brault, Jouer avec son corps sonore et en explorer les limites à l’adolescence, Enfances & Psy, 2020/1 N° 85, pp.92 à 100

Psychologue clinicien et musicothérapeute, Anthony Brault vient de publier un article dans le dernier numéro d’Enfances & Psy sur le thème de « la violence sonore pubertaire » et les possibilités de son intégration via la musicothérapie analytique de groupe. Le dispositif permettrait à l’adolescent de disposer d’un espace pour « exprimer et transformer sa violence pulsionnelle en créativité ».

Acheter et lire l’article

Recherche : Musicothérapie en anesthésie réanimation

Stéphane Guétin, Jacques Touchon, La musicothérapie en anesthésie réanimation, Le Praticien en Anesthésie Réanimation, Juin 2020

Cet article présente une synthèse des travaux de recherche sur l’intérêt de la musicothérapie, et plus exactement de la séquence en U, dans la prise en charge de la douleur lors d’une intervention. La technique utilisée « a un impact sur les paramètres hémodynamiques et respiratoires, et un effet psychologique en favorisant l’« écoute » entre soignant et soigné », souligne le résumé.

Acheter l’article

TOM : Un nouvel outil d’évaluation des capacités cognitives musicales des patients atteints d’Alzheimer

Stéphane Berruchon, Bernard Mac Nab, Vianney Bréard, Évaluation des capacités cognitives musicales chez les malades Alzheimer : le test d’orientation en musicothérapie, Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement, Volume 18, numéro 1, Mars 2020, pp. 19-24

Dans cet article, les auteurs présentent un nouvel outil d’évaluation des capacités cognitives musicales des patients atteints d’Alzheimer permettant d’orienter leur prise en charge en musicothérapie selon le profil obtenu.
Son nom : TOM (test d’orientation en musicothérapie).
Dans le cadre de son parcours de validation, ce test a été administré à 50 sujets âgés sains et à 50 sujets atteints d’Alzheimer.

Lire, acheter l’article

dementia-3268560_640