Une nouvelle étude met en évidence l’intérêt de la musicothérapie pour améliorer la connectivité cérébrale chez les patients atteints d’Alzheimer

Chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer, la musicothérapie est notamment utilisée pour réduire l’anxiété et l’agitation, mais aussi et surtout, pour stimuler la mémoire.
Une récente étude menée par des chercheurs du laboratoire d’imagerie musicale et de dynamique neuronale de l’Université Northeastern montre une amélioration de la connectivité dans le cerveau, entre entre le système auditif et le système de récompense.
L’étude a porté sur 8 semaines avec des séances quotidiennes d’une heure.
A l’issue du programme, l’imagerie cérébrale a permis de mettre en évidence une amélioration très significative de la connectivité cérébrale, et ce, d’autant plus lorsque c’est le patient qui choisit la musique.

Lire l’article de Version Femina, 25/07

Lire les résultats de l’étude (en anglais)

musicothérapie et connectivité cérébrale / musique et cerveau

8 vidéos autour du soin et de l’accompagnement par la musique tout au long de la vie

Vous trouverez ci-dessous un cycle de 8 vidéos en anglais, fruits d’une collaboration entre Neta Spiro et Katie Rose M. Sanfilippo, Nic Flatt et Daniel Chant-Burgess. Elles synthétisent les éléments clés des différents chapitres du livre « Collaborative insights: Interdisciplinary perspectives on musical care throughout the life course« , publié aux éditions Oxford University Press.

  1. Introduction

2. L’accompagnement par la musique en périnatalité et petite enfance

3. L’accompagnement par la musique dans l’enfance

4. L’accompagnement par la musique à l’adolescence

5. L’accompagnement par la musique à l’âge adulte

6. L’accompagnement par la musique chez la personne âgée

7. L’accompagnement par la musique en fin de vie

8. Synthèse et conclusion

Pour en savoir plus sur ce projet, c’est par ici

VIDEO : Musicothérapie neurologique / NMT au sein du CHU au Grau-du-Roi (30)

Objectif Gard propose cette semaine un reportage au sein du service de rééducation et réadaptation du CHU. Ici, sur le site du Grau-du-Roi avec un focus sur l’accompagnement des patients en musicothérapie neurologique (ou neuromusicothérapie), notamment ceux atteints d’aphasie.
La musicothérapeute est Marie-Carmen Follereau.

Mise à jour 18/07 : La vidéo ayant été supprimée, voici le lien vers l’article d’origine.

Etude : Musicothérapie et maladie d’Alzheimer, protocole à cas unique d’une dyade patient aidé/conjoint-aidant

P.Lazzaro Riehl, H.Wilquin, Thérapie musicale individualisée et sentiment d’identité dans la maladie d’Alzheimer à un stade avancé : protocole à cas-unique d’une dyade patient aidé/conjoint-aidant, NPG Neurologie – Psychiatrie – Gériatrie, 6 juillet 2022

Cette étude interventionnelle porte sur l’accompagnement d’un patient atteint de la maladie d’Alzheimer à un stade avancé et de sa conjointe-aidante à travers un dispositif musicothérapeutique composé de neuf séances d’une heure sur trois mois, à un rythme hebdomadaire pour le patient et bi-mensuel pour son proche aidant. Elle a pour objectif d’évaluer le renforcement du sentiment d’identité pour chacun des deux participants, tout en considérant l’effet sur la relation de la dyade.

Lire, acheter l’article

« La musicothérapie s’installe dans le paysage médical français »

Dans le webzine Sourdoreille, le journaliste Pierre Lemerle a publié fin mai, un article très complet sur la musicothérapie et ses applications.

De nombreux témoignages viennent illustrer la pratique, notamment ceux d’une patiente atteinte de la maladie de Hungtinton et d’une patiente atteinte de troubles des conduites alimentaires.

Plusieurs musicothérapeutes évoquent également leur pratique, dont Élodie Graff, Julie de Stoutz, Emilie Tromeur-Navaresi, Audrey Gardenat et Lise Henry.

Enfin, Bertrand Devos, médecin coordinateur de l’hôpital de jour à la clinique Jouvence Nutrition souligne l’intérêt de la musicothérapie.

Lire l’article complet

Etude qualitative : Des séances de musicothérapie groupales en téléconsultation avec des aidants

Annabelle Brault, Guylaine Vaillancourt, Group Telehealth Music Therapy With Caregivers : A Qualitative Inquiry, Journal of Patient Experience, Vol. 9, 2022

Cette étude qualitative explore l’intérêt de séances de musicothérapie groupales en téléconsultation avec des aidants de personnes âgées, ceux-ci ayant été fortement impactés par la pandémie mondiale de COVID-19.

Lire l’étude en anglais

Mémoire – Musicothérapie et maladie de Parkinson : effets sur la dysprosodie émotionnelle

Lara Vieira, Intérêt de la musicothérapie pour les troubles de l’expression et de la
reconnaissance des émotions vocales et faciales dans la maladie de Parkinson
afin d’améliorer les capacités communicationnelles
, Mémoire de Master 2, Université Paris Descartes, Juin 2022, 73 pages.

Extrait : Trouble rencontré dans la maladie de Parkinson, la dysprosodie émotionnelle se définit comme l’incapacité ou la difficulté à reconnaître, exprimer et reproduire des sentiments, intentions ou émotions dans la communication verbale. Elle inclut une dysrythmie et une dysmélodie de la parole ainsi que des troubles de la reconnaissance et de l’expression des émotions faciales. Cette étude cherche à évaluer l’impact de la musicothérapie sur les habiletés émotionnelles des patients atteints de la maladie de Parkinson en reconnaissance et en expression, au niveau vocal et facial. Dans ce cadre, un protocole de musicothérapie, composé d’ateliers vocaux collectifs, visant à améliorer l’expression et la reconnaissance vocale et faciale, a été mis en œuvre. Si les résultats doivent être considérés avec précaution (en raison de différents biais, notamment), ils montrent une amélioration des capacités communicationnelles.

Lire le mémoire complet.

Financement participatif pour un projet de recherche associant kinésithérapie respiratoire et musicothérapie active

Masseur-kinésithérapeute à l’hôpital Louis Pradel de Lyon, Jesus CALABUIG LOPEZ vient de lancer une campagne de financement participatif sur la plate-forme Thellie, afin de mener une étude destinée à évaluer l’impact d’un protocole pluridisciplinaire en kinésithérapie respiratoire et musicothérapie sur l’anxiété, dépression et douleur des patients transplantés bi-pulmonaire. Des troubles anxio-dépressifs sont très fréquemment observés après une transplantation pulmonaire. Or, la musicothérapie permet de réguler les réactions émotionnelles ainsi que les constantes cardiovasculaires et respiratoires. En outre, il s’agit ici également de « renforcer et soutenir l’action de la kinésithérapie respiratoire avec la musicothérapie active (jouer d’une flûte à bec, utiliser des techniques de chant) », explique le porteur de ce projet, qui a fait l’objet d’une validation scientifique par la Commission Recherche des Hospices Civils de Lyon dans le cadre de l’appel à projets Paramédical HCL 2020.

En savoir plus

Pour soutenir le projet sur Thellie

Fête de la musique : quand la musique fait du bien.

A l’occasion de la fête de la musique, la radio RCF a consacré une émission aux bienfaits de la musique. Elle fait notamment intervenir Edith Lecourt, musicothérapeute, psychanalyste, professeure de psychologie clinique à l’université Paris V – René Descartes, et Emilie Tromeur-Navaresi, musicothérapeute, présidente de la Fédération Française de Musicothérapie.

Pour Ecouter l’émission