L’intérêt de la musicothérapie avec des personnes exilées en souffrance psychique

Joanna Englert, « Le travail clinique avec les personnes exilées en souffrance psychique : Reconstruire le lien entre humains et soutenir les élans de vie – La proposition de la musicothérapie. « , Master en sciences psychologiques, Université Catholique de Louvain, Belgique, 2021. Prom. : Brackelaire, Jean-Luc.

Extrait du résumé : Avec des personnes exilées impactées par la violence du trauma, de l’exil et de leurs conséquences psychiques, le lien aux autres, le rapport à soi et au corps est meurtri. Dans ce cadre, la musicothérapie va favoriser les processus de symbolisation et d’élaboration psychique ainsi que le réinvestissement du corps. 

En savoir plus sur ce mémoire

THESE / CANADA : Les pratiques alternatives, dont la musicothérapie, pour créer du lien avec des personnes âgées souffrant de troubles neurocognitifs

Grégory Ardiet, Créer des liens avec des personnes âgées ayant des troubles neurocognitifs en CHSLD : les savoir-faire des praticiennes alternatives, Thèse de Doctorat en Travail Social, Université du Québec, Montréal, Mars 2022

Cette recherche exploratoire s’intéresse aux savoir-faire créateurs de liens auprès de personnes âgées (PA) ayant des troubles neurocognitifs avancés au sein des centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), mobilisés par des intervenants aux pratiques alternatives créatives, artistiques et sensorielles, parmi lesquels figurent les musicothérapeutes.

Lire la thèse complète

THESE : Musicothérapie et anorexie mentale

Thèse de Médecine, spécialité psychiatrie.

Layla Millet. Apport de la musicothérapie sur la flexibilité cognitive dans l’anorexie mentale, évaluation quantitative et qualitative. Médecine humaine et pathologie. 2022. ⟨dumas-03637583⟩

Extrait du résumé : Cette thèse vise à évaluer l’influence de la musicothérapie sur la flexibilité dans l’anorexie mentale. La recherche a été menée dans le cadre d’un atelier de musicothérapie groupale (13 séances, 12 patientes) basé sur l’improvisation, le jeu et la créativité. Une double évaluation quantitative et qualitative de la flexibilité cognitive est effectuée à partir de tests neuropsychologiques, d’une échelle d’autoévaluation et d’observations cliniques.

Lire la thèse complète

Musicothérapie et psychoses. Thèse : « Le processus de négociation dans la clinique psychanalytique : L’abîme du non-rapport médiatisé dans un atelier de musicothérapie. »

Selim Sami. Le processus de négociation dans la clinique psychanalytique : L’abîme du non-rapport
médiatisé dans un atelier de musicothérapie. Psychologie. Université Côte d’Azur, 2021. Français.
ffNNT : 2021COAZ2023ff. fftel-03533025f

Extrait : S’appuyant sur des ateliers de musicothérapie destinés à des patients psychotiques hospitalisés en psychiatrie, cette thèse aborde une nouvelle perspective de recherche considérant l’instrument de musique comme un outil privilégié du processus de médiatisation du transfert entre les patients et le
musicothérapeute. Le dispositif repose sur l’improvisation. Le patient est actif.
L’auteur pose que le rapport à l’instrument exige un temps d’accordage du fait que ce rapport soit confronté à un impossible : celui imposé par les limites du corps de l’instrumentiste mais aussi ceux organologiques de l’instrument. L’hypothèse émise par l’auteur est qu’un dispositif musicothérapeutique, dont la règle fondamentale est l’improvisation, balise la possibilité de faire de ce temps d’accordage la scène d’une négociation entre le psychotique et ses vociférations surmoïques.

Lire la thèse complète.

Mémoire : Musicothérapie, rythme et TDAH

Herquin, Pauline. La place du rythme en musicothérapie : Quels sont ses impacts sur les symptômes d’hyperactivité-impulsivité chez les enfants TDAH ?. Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, Université catholique de Louvain, 2021. Prom. : Pinon, Nicolas.

Cette recherche porte son attention sur l’utilisation du rythme en musicothérapie dans l’accompagnement des enfants atteints de trouble de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Elle s’intéresse plus particulièrement à « l’hypothèse selon laquelle, l’entrainement rythmique par la musique permettrait de rerythmer l’enfant TDAH et de le resynchroniser au monde extérieur dans lequel il subit nombreux rejets par l’expression de ses symptômes ».

Effet analgésique de la voix maternelle sur les nouveau-nés prématurés

PIAZZA, Dina Saada Dalia. Étude de l’effet modulateur du contact vocal précoce
maternel sur la douleur ressentie par l’enfant prématuré
. Master : Univ. Genève, 2021

Afin de déterminer l’effet analgésique de la voix maternelle lors de procédures douloureuses pratiquées en unités de soins intensifs néonatals (USIN), cette recherche analyse les scores de douleurs lors d’une piqûre dans trois contextes différentes : avec le discours maternel, avec le chant maternel ou en l’absence de la mère.
Les résultats montrent que le contact vocal peut être une intervention efficace pour la prise en charge de la douleur en USIN.

Musicothérapie et schizophrénie : étude des effets sur les capacités attentionnelles et de mémoire de travail des patients ?

Isabella SIRAGUSA, Rôle et impact des stimuli auditifs sur les processus attentionnels et sur la mémoire de travail dans la
schizophrénie
, Master 2 Mention psychologie clinique, psychopathologie et psychologie de la santé Parcours Neuropsychologie, Université d’Angers, 2021, 62 pages

Ce mémoire étudie les effets de la musicothérapie sur les capacités attentionnelles et de mémoire de travail des patients atteints de schizophrénie.
La littérature a d’ores et déjà mis en évidence les effets positifs de la musicothérapie sur le fonctionnement cognitif global des patients schizophrènes. Afin de mener ce projet, l’auteure commence d’abord par poser le cadre théorique de son travail de recherche, avec une approche globale des théories de la schizophrénie, puis une définition de la mémoire de travail, de l’attention avant de mettre en perspective, musique, musicothérapie, schizophrénie, mémoire de travail et attention.
Enfin, après avoir présenté sa méthodologie et les résultats, elle propose d’interpréter ceux-ci et de les discuter.

Lire le mémoire complet

Voix chantée, dysphonie et maladie de Parkinson

Mathilde Lefevre. Efficacité et apports de la voix chantée dans la prise en soins de la dysphonie dans
le cadre de la maladie de Parkinson
. Médecine humaine et pathologie. 2021. ffdumas-03282334f

Université de Normandie, mémoire pour l’obtention du certificat de capacité en Orthophonie.

Fil conducteur : Affection neurodégénérative connue pour ses symptômes moteurs, la maladie de Parkinson est également caractérisée par des symptômes non moteurs, dont des troubles de la voix, souvent sous-estimés par les professionnels de santé. Or, 70 % des patients atteints de la maladie de Parkinson sont concernés par les troubles de la voix seule (dysphonie), c’est-à-dire, sans atteinte de l’articulation. Outil thérapeutique de plus en plus utilisé, la voix chanté offre un bénéfice physiologique et psychique aux patients. L’étude cherche à évaluer l’intérêt et l’efficacité d’une intervention orthophonique par le chant.

Lire le mémoire complet

Etude : Ecoute musicale et régulation des émotions

Amélie Hamel-Lesieur, Les expériences de nature relationnelle suscitées par l’écoute musicale en solitaire et leur rôle dans la régulation affective : Etude qualitative auprès d’adultes de la population générale, Doctorat en Psychologie, Université de Sherbrooke, juillet 2021, 102 pages

Cette étude « vise à identifier et conceptualiser les phénomènes par lesquels l’écoute musicale suscite des
expériences de nature relationnelle et à comprendre leurs rôles dans la régulation affective
auprès d’adultes de la population générale. Des entrevues semi-structurées ont été
réalisées auprès de neuf adultes rapportant accorder une grande importance à l’écoute de
musique et en retirer des bienfaits. »

Lire la thèse

Mémoire / Autisme et Musique : Emotion, communication, musicothérapie

Caroline Venner, Autisme et Musique : Emotion, communication, musicothérapie, Mémoire de Master II, Université de Bourgogne Franche-Comté, Mai 2021, 133 pages

Résumé :
Dans cette recherche, l’auteure aborde l’autisme du point de vue comportemental et
neurologique. Elle met en rapport les récentes avancées scientifiques avec la possibilité
d’utiliser la musicothérapie comme moyen d’expression émotionnelle pour l’individu
autistique. Elle s’intéresse donc à la réception et l’expression de l’émotion, notamment
musicale, ainsi qu’au bien fait que peut apporter la musicothérapie pour le développement de
la communication.