Claire Oppert, la musicothérapie et l’étude clinique du « Pansement Schubert »

Auteure de l’ouvrage « Le Pansement Schubert », la violoncelliste et musicothérapeute Claire Oppert a récemment été interviewée par ladepeche.fr.

Dans cet entretien, elle livre une définition de la musicothérapie et évoque le parcours qui l’a amenée vers la profession de musicothérapeute. Son étude clinique du « Pansement Schubert » constitue  « la première [à montrer] une diminution massive de la douleur et de l’anxiété des patients hospitalisés en unités de soins palliatifs pendant un soin douloureux à l’écoute de la musique vivante », explique-t-elle. Elle inclut 112 soins réalisés et analysés sur une période de cinq ans.

Pour clôturer l’entretien, Claire Oppert évoque le déroulement des séances de musicothérapie, les particularités sonores du violoncelle, les différents publics pour lesquels la musicothérapie serait bénéfique avant de conclure par un voeu que nous partageons : il faut souhaiter et encourager le développement de la musicothérapie dans les structures de soins.

Lire l’interview sur ladepeche.fr

L’association La Casa Feliz projette d’ouvrir un centre dédié au bien-être, incluant la musicothérapie, à Sablé-sur-Sarthe

Le Club des Cigales vient d’octroyer une enveloppe de 5.000€ à l’association La Casa Feliz, qui a pour projet d’ouvrir une maison du bien-être à Sablé-sur-Sarthe (72) en septembre 2021.

Une dizaine d’activités encadrées par des professionnels, dont la musicothérapie, seront proposées aux adhérents avec comme objectif principal leur bien-être.

Projet à suivre !

Lire l’article complet de Ouest France

Pour en savoir plus sur La casa Feliz

L’Atelier de Musicothérapie de Bourgogne poursuit son développement en ouvrant un pôle AMB Occitanie à Toulouse et en proposant de nouveaux modules complémentaires

Organisme de formation à la musicothérapie clinique, agréé par la Fédération Française de Musicothérapie, l’Atelier de Musicothérapie de Bourgogne (Dijon – 21) fourmille de projets afin de proposer à ses stagiaires des formations de plus en plus riches et pointues.

Sept modules complémentaires sont d’ores et déjà programmés d’ici mai prochain, dont vous pourrez trouver les détails en bas de cet article. Et ce n’est pas fini puisque de nouveaux modules sont en cours d’élaboration.

Parallèlement, l’AMB poursuit son développement géographique afin de se rapprocher de ses stagiaires du Sud de la France. Ainsi, l’ébalissement vient de se doter d’un nouveau pôle à Toulouse (31), baptisé AMB Occitanie.

A ce jour, l’AMB Occitanie propose le cursus long de formation à la musicothérapie – dont la première promotion débutera en février prochain – ainsi que le stage complémentaire de « Sensibilisation à la musicothérapie » (du 2 au 4 décembre 2020).
D’autres modules seront proposés par la suite.
Pour plus de renseignements à Toulouse, contactez Sylvie VILBOUX –  sylvie.vilboux@free.fr – Tél. 06 28 55 82 11

Modules complémentaires proposés à Dijon :

Musicothérapie, handicap et polyhandicap
Du 19 au 21 octobre 2020

Sensibilisation à la musicothérapie
Du 26 au 28 octobre 2020
Du 25 au 27 janvier 2021

Musicothérapie et personnes âgées
Du 04 au 06 novembre 2020 (niveau 1)

Musicothérapie en institution gérontologique
Du 31 mars au 02 avril 2021 (niveau 2)

Musicothérapie et Autisme (TED / TSA)
Du 22 au 24 février 2021

Supervision didactique, Analyse de la pratique
Du 26 au 28 mai 2021

Formation au modèle Berthelon
Sur trois sessions : les 05 et 06 décembre 2020, les 06 et 07 février 2020 et les 10 et 11 avril 2021

Pour en savoir plus et s’inscrire :
http://www.amb-musicotherapie.com/atelier-de-musicotherapie-de-bourgogne/formations-courtes/
03 80 66 22 55 – accueil@amb-musicotherapie.com

L’Art en contre : De nouvelles sessions de formation à la musicothérapie programmées en Ardèche

L’organisme de formation « Association L’art en contre » organise quatre nouvelles sessions de formation d’ici la fin de l’année, à Saint-Péray (07130), en Ardèche.

Musicothérapie et vieillissement : 7 et 8 novembre 2020 
Concevoir & animer un atelier à médiation musicale : 16 au 20 novembre 2020
Musicothérapie et graphothérapie : 28 et 29 novembre 2020  
Découverte de la musicothérapie : 5 et 6 décembre 2020

Contact : Pascal Viossat – asso.lartencontre@gmail.com

Mémoire / Canada – Musicothérapie active et maladie d’Alzheimer : « Conception d’un clavier musical pour entraîner les fonctions motrices et cognitives »

Sherezada Ochoa Echeverria, Conception d’un clavier musical pour entraîner les fonctions motrices et cognitives dans la maladie d’Alzheimer, Maîtrise en sciences cliniques et biomédicales – avec mémoire, Maître ès sciences (M. Sc.), 2020, 102 pages

Après une revue de la littérature visant à montrer l’intérêt de la musicothérapie pour soulager les symptômes de démence type Alzheimer, et plus particulièrement de la musicothérapie active, ce mémoire « a pour principal objectif de proposer un dispositif musical électronique permettant aux personnes au stage léger de la maladie d’Alzheimer de s’engager de manière autonome dans des sessions de musicothérapie active.

Il s’agit pour l’auteur de proposer un dispositif qui permettrait au patient de bénéficier ou de poursuivre des séances de musicothérapie en l’absence du thérapeute et/ou à domicile.

Lire le mémoire complet

Formation continue / Supervision : Sessions d’analyse de pratiques professionnelles à Seraing (Belgique)

Ce cycle, qui s’adresse principalement à des musicothérapeutes en activité, se déroule sur 4 séances de 3 heures pendant lesquelles chaque participant peut présenter un cas clinique qu’il souhaite soumettre à la supervision.

Faisant intervenir Nathalie Jamaer (Psychologue clinicienne, Neuromusicothérapeute, Professeur de langues germaniques), et Alain Collinet (Musicothérapeute/Formateur FFM-BAMT-EMTC, Collaborateur Faculté de Médecine de l’Université de Liège, Prof. Hon. Biologie-Physique), cette supervision se déroulera les samedis 24 octobre 2020, 9 janvier, 6 mars et 24 avril 2021.

Coût : 180€ – Lieu : Maison Provinciale de la Formation de Seraing (Belgique)

Pour en savoir plus

Etude / Tunis : Effets de la musicothérapie lors d’une intervention chirurgicale

Mohamed Kahna. “The Contribution of Music Therapy to the Operating Room: A Randomized Control Study” MAR Case Reports 1.3 (2020)

Mohamed Kahna (Université de Tunis El Manar) vient de publier les résultats d’une étude menée sur une période de six mois, entre octobre 2019 et mars 2020, auprès de 68 patients adultes devant subir une intervention chirurgicale programmée, sous anesthésie locale.  Il s’agissait d’étudier les effets de l’écoute musicale, en appliquant les principes de la musicothérapie, avant, pendant et après l’intervention.  Les résultats montrent que les patients ayant bénéficié de la musicothérapie présentaient des niveaux de douleurs et d’anxiété plus bas que ceux du groupe contrôle. L’influence était également positive sur les signes vitaux (fréquence cardiaque, pression artérielle…) et sur le confort du patient.

Lire l’article complet en anglais

Musicothérapie active et percussions : approche de Bernard Le Ludec

Le musicothérapeute breton Bernard Le Ludec, fondateur du centre Arts et Être à Lanester (56), vient de publier un article dans le dernier numéro de Soins Pyschiatrie, intitulé : « Une approche active de la musicothérapie par les percussions ».

Cet article comprend quatre parties qui se déclinent de la façon suivante : une nouvelle façon d’aborder la musique, vers une structure de musicothérapie, un atelier destiné aux personnes porteuses de handicaps, une pratique centrée sur les percussions.

Acheter et lire l’article complet
Bernard Le Ludec, Une approche active de la musicothérapie par les percussions, Soins Psychiatrie, Vol.41, N°327, pp.24-26

Karine Valdenaire, l’oreille qui écoute

L’Est Républicain a récemment consacré un article à Karine Valdenaire, qui, après avoir été intermittente du spectacle, est devenue audio-psycho-phonologue, musicothérapeute et coach certifiée. Diplômée de l’université de Montpellier et du centre Mozart Brain Lab (Belgique), elle est aujourd’hui installée à Nancy (54), où elle gère le centre Fréquences Développement.

Dans sa pratique, Karine Valdenaire s’appuie sur la méthode Tomatis.

Lire l’article complet

Photo de profil LinkedIN