Musicothérapie et schizophrénie : étude des effets sur les capacités attentionnelles et de mémoire de travail des patients ?

Isabella SIRAGUSA, Rôle et impact des stimuli auditifs sur les processus attentionnels et sur la mémoire de travail dans la
schizophrénie
, Master 2 Mention psychologie clinique, psychopathologie et psychologie de la santé Parcours Neuropsychologie, Université d’Angers, 2021, 62 pages

Ce mémoire étudie les effets de la musicothérapie sur les capacités attentionnelles et de mémoire de travail des patients atteints de schizophrénie.
La littérature a d’ores et déjà mis en évidence les effets positifs de la musicothérapie sur le fonctionnement cognitif global des patients schizophrènes. Afin de mener ce projet, l’auteure commence d’abord par poser le cadre théorique de son travail de recherche, avec une approche globale des théories de la schizophrénie, puis une définition de la mémoire de travail, de l’attention avant de mettre en perspective, musique, musicothérapie, schizophrénie, mémoire de travail et attention.
Enfin, après avoir présenté sa méthodologie et les résultats, elle propose d’interpréter ceux-ci et de les discuter.

Lire le mémoire complet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s