L’intérêt de la musicothérapie avec des personnes exilées en souffrance psychique

Joanna Englert, « Le travail clinique avec les personnes exilées en souffrance psychique : Reconstruire le lien entre humains et soutenir les élans de vie – La proposition de la musicothérapie. « , Master en sciences psychologiques, Université Catholique de Louvain, Belgique, 2021. Prom. : Brackelaire, Jean-Luc.

Extrait du résumé : Avec des personnes exilées impactées par la violence du trauma, de l’exil et de leurs conséquences psychiques, le lien aux autres, le rapport à soi et au corps est meurtri. Dans ce cadre, la musicothérapie va favoriser les processus de symbolisation et d’élaboration psychique ainsi que le réinvestissement du corps. 

En savoir plus sur ce mémoire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s