Voix chantée, dysphonie et maladie de Parkinson

Mathilde Lefevre. Efficacité et apports de la voix chantée dans la prise en soins de la dysphonie dans
le cadre de la maladie de Parkinson
. Médecine humaine et pathologie. 2021. ffdumas-03282334f

Université de Normandie, mémoire pour l’obtention du certificat de capacité en Orthophonie.

Fil conducteur : Affection neurodégénérative connue pour ses symptômes moteurs, la maladie de Parkinson est également caractérisée par des symptômes non moteurs, dont des troubles de la voix, souvent sous-estimés par les professionnels de santé. Or, 70 % des patients atteints de la maladie de Parkinson sont concernés par les troubles de la voix seule (dysphonie), c’est-à-dire, sans atteinte de l’articulation. Outil thérapeutique de plus en plus utilisé, la voix chanté offre un bénéfice physiologique et psychique aux patients. L’étude cherche à évaluer l’intérêt et l’efficacité d’une intervention orthophonique par le chant.

Lire le mémoire complet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s