Voix chantée, dysphonie et maladie de Parkinson

Mathilde Lefevre. Efficacité et apports de la voix chantée dans la prise en soins de la dysphonie dans
le cadre de la maladie de Parkinson
. Médecine humaine et pathologie. 2021. ffdumas-03282334f

Université de Normandie, mémoire pour l’obtention du certificat de capacité en Orthophonie.

Fil conducteur : Affection neurodégénérative connue pour ses symptômes moteurs, la maladie de Parkinson est également caractérisée par des symptômes non moteurs, dont des troubles de la voix, souvent sous-estimés par les professionnels de santé. Or, 70 % des patients atteints de la maladie de Parkinson sont concernés par les troubles de la voix seule (dysphonie), c’est-à-dire, sans atteinte de l’articulation. Outil thérapeutique de plus en plus utilisé, la voix chanté offre un bénéfice physiologique et psychique aux patients. L’étude cherche à évaluer l’intérêt et l’efficacité d’une intervention orthophonique par le chant.

Lire le mémoire complet

Musicothérapie et aphasie post-AVC

Nous avons récemment publié les résultats d’une étude italienne sur l’intérêt de la musicothérapie dans la récupération des fonctions motrices de la main chez les patients victimes d’un AVC.

Une nouvelle étude, menée par des chercheurs finlandais et américains, vient d’être publiée au sein de la revue eNeuro sur l’intérêt de la musique pour faciliter la récupération de la parole après un AVC.

Cette étude porte sur une cinquantaine de patients âgés de plus de 80 ans atteints d’aphasie suite à un AVC.

Femme Actuelle, 12 juillet 2021

Lire l’étude (en anglais)

Musicothérapie et rééducation de la main des patients victimes d’un AVC

Une étude italienne, qui s’est achevée récemment, a montré que la musicothérapie neurologique permettait d’améliorer la récupération des fonctions motrices de la main chez les patients victimes d’un AVC.

La technique, qui consiste à associer des « mélodies » avec les mouvements de la main et du poignet, montre une récupération plus rapide par rapport aux techniques de rééducation habituelles.

L’essai contrôlé randomisé incluait 66 patients ayant subi un AVC, répartis en deux groupes.

Voir les caractéristiques de l’étude

Obtenir l’article lié à cette étude

Musicothérapie et surdité

Fanny Baheux, Musicothérapie auprès d’un enfant sourd implanté : la coconstruction d’un cadre thérapeutique favorable à l’émergence de la parole, Revue Française de Musicothérapie,Volume XXXVIII n°2, décembre 2019

Dans cet article, la musicothérapeute Fanny Baheux centre sa réflexion sur la relation entre musique et surdité, en s’appuyant sur le cas clinique d’un enfant sourd implanté au sein d’un CAMSP, où un cadre thérapeutique favorable à l’émergence de la
parole a été co-construit.

Lire l’article en ligne

Télécharger l’article

hearing-aid-39020_640

Musicothérapie et sclérose en plaques

Thèse pour le Doctorat en médecine, présentée et soutenue le 4 octobre 2019, Faculté mixte de Médecine et de Pharmacie de Rouen.

Benoît Emeraux. Intérêt des thérapies basées sur la musique dans la prise en charge rééducative des symptômes moteurs et non-moteurs des patients atteints de sclérose en plaques : une revue de la littérature. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02320800⟩

Extrait du résumé : Les résultats fonctionnels dans la prise en charge rééducative de pathologies neurologiques (maladies de Parkinson et Alzheimer, lésions cérébrales acquises, démences) semblent indiquer que la musicothérapie pourrait constituer une approche intéressante dans la prise en charge rééducative des patients atteints de sclérose en plaques (SEP). Une revue de la littérature a été réalisée : 13 articles ont été inclus, dont 11 essais contrôlés randomisés (ECR) et 2 essais contrôlés non-randomisés.

Lire la thèse

Nouvel ouvrage : Manuel clinique de rééducation par la musique

Manuel-Clinique-de-Rééducation-par-la-Musique-200x300Rédigé par Michael H. Thaut, professeur de neurosciences à l’Université du Colorado, et Volker Hoemberg, neurologue et directeur médical à la clinique St. Mauritius, à Meerbusch en Allemagne, l’ouvrage « Manuel clinique de rééducation par la musique : comment la musique contribue à soigner le cerveau » vient de paraître aux édition Deboeck Supérieur.

Cet ouvrage de 496 pages, qui s’inscrit dans le développement récent des neurosciences et de leur application dans un contexte thérapeutique, se veut un véritable guide d’application thérapeutique de la musique pour les troubles d’origine neurologique.

Il présente les différentes façon d’utiliser la musique pour contribuer à la réadaptation du cerveau, que ce soit en bénéficiant de la plasticité cérébrale ou en proposant une remédiation cognitive.

N.B. Cet ouvrage est traduit de l’anglais par Maël Grand, musicothérapeute clinicien, formé à l’Université Montpellier III après un double cursus en musicologie & psychologie. Maël Grand a par ailleurs été formé à la neuromusicothérapie par Michael H. Thaut. Il est en outre l’auteur du site neuromusicotherapie.com/

Lire des extraits

 

Un nouvel ouvrage vient de paraître : « Remédiation orthophonique par la musique »

Ouvrage collectif rédigé sous la direction de Françoise Estienne et Tatiana de Barelli, Livre« Remédiation orthophonique par la musique : troubles dys, surdité, écriture, bégaiement » vient de paraître aux éditions Deboeck Supérieur.
Composé de trois parties, totalisant 10 chapitres, ce livre se concentre en introduction sur les bienfaits de la musique, les liens entre musique et orthophonie, puis le lien entre musique et écriture.

La première partie, titrée « Les soubassements neurologiques », inclut le premier chapitre :

  • Cerveau et Musique, un état des lieux

La deuxième partie, titrée « Les soubassements pédagogiques », inclut le deuxième chapitre :

  • Apprendre par la musique

La troisième et dernière partie, titrée « La musique dans la pratique orthophonique », s’étend des chapitres 3 à 10.

  • Musique et Développement de la conscience phonologique : l’apport des comptines au cours de la petite enfance
  • Musique et Eveil langagier
  • Musique, retard de langage et de parole
  • Musique et dyslexie : Melodys®, un exemple de remédiation cognitivo-musicale des troubles dys.
  • Musique et troubles déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)
  • Musique et dysgraphie : la musique au secours du geste d’écriture
  • Musique et bégaiement
  • Musique et surdité : les implantés en chœur , d’une idée à la concrétisation

Lire des extraits de ce nouvel ouvrage

Thèse / Canada : Les bénéfices du chant dans la réadaptation de l’aphasie

Zumbansen Anna, Les bénéfices du chant dans la réadaptation de l’aphasie, Université de Montréal, École d’orthophonie et d’audiologie, Faculté de médecine, août 2014

Extrait du résumé : « Dans cette thèse nous examinons comment le chant peut entraîner des bénéfices durables sur le langage et la communication » des personnes « ayant une aphasie, un trouble acquis du langage causé par une lésion cérébrale ».

Télécharger la thèse

fantasy-4066241_640