Musicothérapie, psychanalyse et neurosciences

Édith Lecourt, La musicothérapie, entre psychanalyse et neurosciences, Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2022/2 (n° 79), pages 63 à 76

Dans cet article, Edith Lecourt (psychologue clinicienne, psychanalyste, musicienne et musicothérapeute) questionne l’évolution de la musicothérapie, dont la pratique clinique se transforme sous l’impulsion des recherches neuroscientifiques sur les effets de la musique sur le cerveau.
Ainsi, sa réflexion s’articule autour de cette question : que devient la musicothérapie dans la clinique psychanalytique ?
Après une introduction sur les approches thérapeutiques de la musique à travers l’Histoire, l’auteure retrace comment l’expérience musicale s’est ensuite inscrite dans la recherche scientifique puis neuroscientifique, dont elle évoque un aperçu des résultats et applications. Après quoi, Edith Lecourt explore les limites de cette évolution, ce qui l’amène aussi à repositionner la place de la musicothérapie analytique de groupe, « un dispositif clinique psychanalytique dont l’objectif n’est pas la musique, mais la relation, le développement de l’écoute. »
Edith Lecourt achève ainsi sa réflexion : « la neuro-musicothérapie soigne le cerveau, la [musicothérapie analytique de groupe], elle, s’adresse aux individus, groupes, familles, et institutions en souffrance. »

Lire, acheter l’article complet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s