Le mouvement en musique améliore la fonction motrice et l’équilibre chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson

Une synthèse avec méta-analyse, récemment parue dans la revue Minerva, montre que la thérapie par le mouvement en musique améliore de manière statistiquement significative la fonction motrice, l’équilibre, la vitesse et le blocage de la marche chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. 

Lire la synthèse et ses résultats.