Musicothérapie et maladie de Parkinson

Dans sa dernière newsletter, l’Association professionnelle suisse de musicothérapie a publié un article sur « l’usage de la musique pour l’amélioration du mouvement des personnes atteintes de Parkinson » du Dr. Rose Dawn. Cette dernière a étudié l’impact de la musique et du rythme sur le mouvement chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson dans ses recherches postdoctorales au Royaume-Uni. Elle mène actuellement plusieurs projets en Suisse, pour lesquelles elle cherche à créer des liens, notamment avec des musicothérapeutes et autres praticiens spécialisés dans la maladie de Parkinson.

Après avoir présenté les symptômes de Parkinson, elle évoque, dans cet article, les approches thérapeutiques et plus précisément l’intérêt de la musique, évoquant la technique de stimulation auditive rythmique (SAR), les interventions de groupe combinant des activités musicales et des mouvements, comme la danse ou la musique active, ou encore la musique internalisée.

L’article est à la fois très complet et très documenté.

Lire en intégralité

Rose Dawn, Université de Lucerne
dawn.rose@hslu.ch

Dr. Rose Dawn, Université de Lucerne

Quand le Docteur Jimmy Mohamed évoque les bienfaits de la musicothérapie sur Europe 1

Dans l’émission Sans Rendez-vous sur Europe 1, le Docteur Jimmy Mohamed a récemment abordé les effets de la musicothérapie.  Après en avoir rapidement défini les principes, il évoque, en s’appuyant sur le récent rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé, les effets de la musicothérapie sur l’anxiété, la douleur, la pression artérielle ou encore pour diminuer les effets secondaires des chimiothérapies, améliorer la motricité dans les cas de maladie de Parkinson ou d’AVC etc…

Après quoi, le Docteur Jimmy Mohamed explique brièvement comment la musicothérapie agit : en stimulant la mémoire, les émotions… De même, en écoutant de la musique, le cerveau va sécréter de la dopamine et des endorphines.

36.9 : « De la musique pour accorder le cerveau »

Magazine santé de la Radio Télévision Suisse (RTS), 36.9 s’est récemment intéressé aux effets de la musique sur notre cerveau.
Le documentaire ci-dessous fait notamment intervenir, Hervé Platel, professeur de neuropsychologie (Université de Caen), Clara James, professeure responsable de l’Institut de Recherche de la Haute Ecole de Santé de Genève ou encore Petra Hüppi, médecin cheffe du service du développement et de la croissance des Hôpitaux Universitaires de Genève.