Reportage avec la musicothérapeute québecoise Tanya Lavoie

Au Canada, le quotidien La Presse propose cette semaine un reportage au sein de la Fondation Papillon, où intervient la musicothérapeute Tanya Lavoie.
L’article évoque d’abord la distinction entre l’apprentissage musical et la musicothérapie, que la musicothérapeute décrit comme un outil permettant de développer les habiletés des enfants qu’elle accompagne : motricité, interactions sociales, confiance en soi…
Ces éléments sont éclairés par le cas du petit Léo, 4 ans, qui souffre d’une paralysie du bras gauche.
Les jeunes suivis au sein de la clinique Papillon sont atteints d’un handicap physique, intellectuel ou d’un trouble du spectre de l’autisme.
A travers le témoignage de la musicothérapeute, l’article évoque plus largement les différents publics auxquels peut s’adresser la musicothérapie, depuis le bébé prématuré jusqu’à la personne âgée atteinte de démence.

Lire l’article de La Presse.ca, 30/08

Découvrir le site web de Tanya Lavoie

Tanya Lavoie.
Source de l’image

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s