Canada / Québec : La médiation musicale pour le bien-être et l’intégration des personnes réfugiées

Afin d’améliorer le bien-être psychologique et l’intégration des personnes réfugiées dans la ville de Québec, il a été proposé à 20 personnes, dont 10 réfugiées et 10 Québécois de longue date de participer à un atelier groupal en vue d’échanger et de jouer de la musique ensemble, et ce, à 10 reprises.

L’analyse des verbalisations avant / après montre une amélioration du bien-être des personnes ainsi qu’une meilleure intégration.

Lire l’abstract et la bibliographie, acheter l’article complet

Au Québec, le Club Lions de Chicoutimi finance la mise en place d’ateliers de musicothérapie pour les enfants autistes accompagnés par la Fondation Jean-Allard

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, l’une des 17 régions administratives du Québec, la Fondation Jean-Allard soutient quelque 250 familles touchées par l’autisme. Jusqu’à maintenant, elle proposait, trois jours par an, des ateliers d’art-thérapie et de musicothérapie. Afin de permettre la mise en place d’ateliers sur cinq ans, la Fondation va bénéficier du soutien du Club Lions de Chicoutimi, à hauteur de 20.000$ par an (100 000 $ sur cinq ans).
Des ateliers d’art-thérapie, de musicothérapie, d’ergothérapie et d’intégration sensorielle, d’aquathérapie et de zoothérapie seront ainsi proposés aux jeunes autistes âgés de 4 à 18 ans.

Lire l’article complet sur leQuotidien.com

téléchargement

Conception d’un atelier de musicothérapie réceptive et évaluation de son impact sur la santé mentale d’adultes du Saguenay-Lac-St-Jean

Pedneault Frédéric, Conception d’un atelier de musicothérapie réceptive et évaluation de son impact sur la santé mentale d’adultes du Saguenay-Lac-St-Jean, Université du Québec à Chicoutimi, novembre 2005.

Extrait du résumé : Cette recherche comprend « une synthèse de concepts et fondements théoriques importants en musicothérapie, pour ensuite concevoir un atelier de musicothérapie et procéder à une première évaluation de son impact sur la santé mentale d’adultes vivant au Saguenay-Lac-St-Jean. (…) L’échantillon compte 42 personnes, réparties également entre les conditions expérimentales et contrôle. Tous les participants sont étudiants à l’Université du Québec à Chicoutimi et se sont montrés volontaires lors des recrutements tenus à l’intérieur de cours. »

Télécharger le mémoire

cute-15719_640