Deux musicothérapeutes belges évoquent l’accompagnement des patients par la musicothérapie

Le magazine belge Moustique vient de consacrer un article à la musicothérapie. Après une brève introduction sur les effets de la musique sur le cerveau, l’article évoque également les pathologies ou difficultés non neurologiques que la musicothérapie peut accompagner.

L’article s’appuie sur les témoignages de Fabienne Cassiers, musicothérapeute, fondatrice et responsable du Centre Benenzon à Schaerbeek et Alain Collinet, musicothérapeute.

« L’outil de travail de la musicothérapie est le média musical mais c’est dans la relation avec l’autre que tout se joue”, explique notamment Fabienne Cassiers

Lire l’article complet, Moustique, 26/03

Le Centre Hospitalier de Wallonie picarde adopte l’application de détente psychomusicale Music Care

En Belgique, le Centre Hospitalier de Wallonie picarde s’est dotée de l’application de détente psychomusicale Music Care pour améliorer le confort et diminuer la douleur, le stress et l’anxiété des patients au sein « de plusieurs services comme le bloc opératoire et la salle de réveil, le bloc d’accouchement et la procréation médicalement assistée, la pédiatrie, la cardiologie interventionnelle et dans le service d’imagerie médicale ».

Lire l’article de DHnet.be, 17/03

Mémoire de Master : Ecoute passive d’un instrument de musique et régulation émotionnelle chez des personnes présentant une surdité moyenne à sévère

Sophie Monhonval
Mémoire de Master en sciences psychologiques à finalité spécialisée, option développement atypique et orthopédagogie
Université catholique de Louvain, Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation
182 pages
Dans quelle mesure l’écoute passive d’un instrument de musique contribue-t-elle
à favoriser la régulation émotionnelle chez des personnes présentant une surdité
moyenne à sévère ?

Extrait : « Spontanément, il est loisible de penser que pour pouvoir jouir de l’écoute d’une
musique, pour qu’elle vienne se mêler à nos ressentis, il faut l’entendre. Nous aurions
ainsi tendance à placer comme premier critère le fait de disposer d’une audition dans la
norme afin d’avoir accès à l’univers musical (Holmes, 2017). Qu’en est-il dès lors pour
des personnes présentant une surdité, celles-là qui ne répondent pas à cette exigence ? Ne leur est-il par conséquent pas possible d’être touchées émotionnellement par une
musique ? N’ont-elles donc jamais vu leurs ressentis se bousculer face à une expérience
musicale ?  (…)  »

Lire le mémoire

hearing-294057_640

A Liège, des patients de l’hôpital de la Citadelle se retrouvent au sein de Myomusique, un ensemble musical coordonné par une musicothérapeute et un musicien professionnel.

Au Centre hospitalier régional de la Citadelle, à Liège, la musicothérapeute Loïse Conod, le musicien Pascal Chardome et surtout, des patients, constituent l’ensemble musical Myomusique, qui se réunit tous les quinze jours. « Au départ, le groupe s’adresse aux patients souffrant de myopathie. Mais en fait, toutes les personnes concernées par des troubles de l’appareil locomoteur sont les bienvenues. », explique Loïse Conod, dans cet article publié sur l’avenir.net.

Lire l’article complet

vintage-1318361_640

Le Centre Benenzon Belgique, spécialisé dans la musicothérapie, prend ses quartiers dans le parc Josaphat à Schaerbeek

Centre de musicothérapie et thérapie non-verbale benenzonienne (TNVB) situé à Bruxelles, le Centre Benenzon Belgique vient de s’installer dans une petite maison située dans le parc Josaphat à Schaerbeek afin d’y développer ses activités.
Entièrement rénové, le lieu permet de pratiquer des thérapies en groupe ou en individuel. Un bail de 20 ans a été conclu avec la commune.

Pour en savoir plus :

Lacapitale.be, 2 mars 2019

Centre Benenzon Belgique

1-maison-b