Revue Française de Musicothérapie : Musicothérapie active, lien social et illusion groupale

Emmanuel LOIRET, « Sur l’illusion groupale en séance d’atelier de musicothérapie active », Revue Française de Musicothérapie, Volume XXXIX, Février 2021

Dans cet article, Emmanuel Loiret s’interroge sur le principe fondateur de l’unité d’un groupe et notamment, sur le potentiel intrinsèque dont pourrait disposer la musique pour créer du lien social.
Afin de répondre à ce questionnement, l’auteur investigue les approches de Freud sur le lien social puis d’Anzieu sur l’illusion groupale. Puis, il explore la distinction lacanienne entre la langue et lalangue, pour faire émerger une hypothèse qui se mue en approche du potentiel de la musique dans l’unité du groupe.
Sa perspective théorique est illustrée par des observations en atelier groupal de musicothérapie active.

Lire l’article complet

Revue Française de Musicothérapie : Retour d’expérience à quatre mains sur une supervision de pratique en musicothérapie active groupale

Christine FALQUET-CLIN et Isabelle JULIAN , « Expérience d’une supervision à deux voix : supervisé-superviseur », paru dans Revue Française de Musicothérapie, Volume XXXIX, décembre 2020

Cet article porte sur la supervision des pratiques en musicothérapie avec la particularité d’avoir été composé à quatre mains, celles du superviseur et celles du supervisé. Il s’agit pour les deux auteurs de revisiter leur expérience passée en musicothérapie active groupale en hôpital de jour. Christine Falquet est supervisée, Isabelle Julian est superviseur.
Après avoir expliqué ce qui a conduit à la mise en place de cette supervision, les deux autrices détaillent le cadre de cette pratique puis comment la matière était amenée à émerger dans l’espace de supervision, qualifié « d’espace de narration, de co-pensée et de co-écoute créatives ».

Lire l’article complet

Mémoire / Grèce : Musicothérapie groupale avec des mineurs migrants ou réfugiés non-accompagnés

Nikitas Kissonas, Group Music-Therapy with Unaccompanied Minor Migrants and Refugees, Thesis for Master’s degree, 2020, 75 pages

Le terme de mineurs non-accompagnés qualifie les enfants ayant quitté leur pays d’origine et se retrouvant seuls dans un nouveau pays. Cette définition ne tient pas compte du contexte, de la cause de leur départ. Or, ces enfants ont perdu leur famille, leur maison, ils ont pu subir des violences dans leur pays d’origine, pendant leur voyage ou encore dans leur pays d’accueil.
Ce mémoire propose la musicothérapie pour accompagner ces jeunes, plus appropriée selon l’auteur qu’une thérapie verbale, afin de dépasser les barrières culturelles et de langage. En outre, Nikitas Kissonas voit dans la musicothérapie groupale, une possibilité pour ces jeunes de développer des liens sociaux nécessaires à leur adaptation dans leur nouvel environnement.

Lire le mémoire (en anglais)

La musicothérapeute Christine Roillet propose un atelier de musicothérapie groupale à la Maison pour Tous de Mortagne-au-Perche, dans l’Orne

Sur cette année 2020-2021, une quarantaine d’activités sont proposées au sein de la Maison pour Tous de Mortagne-au-Perche (61), en Normandie.
Parmi celles-ci, figure un nouvel atelier de musicothérapie active en groupe, qui sera animé par la musicothérapeute Christine Roillet, formée au Centre International de Musicothérapie (CIM).

Pour en savoir plus si cet atelier : 02 33 25 02 76 (Maison pour tous)- https://mptmap.jimdo.com/

Lire l’article de Ouest France

Source photo : chanson-cadeau.fr

Mise à jour du 30 septembre 2020 :
Sur actu.fr, Emilie Jouvin a publié un article titré « 5 bonnes raisons de découvrir la musicothérapie à Mortagne-au-Perche »

https://actu.fr/normandie/mortagne-au-perche_61293/5-bonnes-raisons-de-decouvrir-la-musicotherapie-a-mortagne-au-perche_36414469.html

Musicothérapie analytique de groupe : « Résonances intergroupes et surdités groupales »

Édith Lecourt, Isabelle Julian, Résonances intergroupes et surdités groupales. L’écoute des groupes, son analyse, en musicothérapie analytique de groupe, Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2020/2, N°75, p. 75 à 90

Dans cet article, Edith Lecourt et Isabelle Julian présentent un dispositif de musicothérapie analytique de groupe au sein duquel elles vont développer une vignette clinique d’observation par l’écoute du groupe puis l’écoute du groupe par trois autres groupes, l’idée étant de comparer les différentes observations.
« Il en ressort un rapport de la qualité de ces observations au vécu, par le groupe observateur, de sa propre analyse sonore. »

L’article se décompose selon le plan suivant :

  • Un dispositif créé à partir d’expériences et d’observations de groupes
  • Un groupe à l’écoute d’un autre groupe : une situation originale d’examen…
  • Le dispositif de musicothérapie analytique de groupe et son utilisation dans le cadre de la formation de cliniciens
  • L’expérience initiale (aeatg) : un état d’ambiguïté ?

Acheter, lire l’article complet

Enfances & Psy : La musicothérapie analytique de groupe comme voie possible d’intégration de la violence sonore pubertaire

Anthony Brault, Jouer avec son corps sonore et en explorer les limites à l’adolescence, Enfances & Psy, 2020/1 N° 85, pp.92 à 100

Psychologue clinicien et musicothérapeute, Anthony Brault vient de publier un article dans le dernier numéro d’Enfances & Psy sur le thème de « la violence sonore pubertaire » et les possibilités de son intégration via la musicothérapie analytique de groupe. Le dispositif permettrait à l’adolescent de disposer d’un espace pour « exprimer et transformer sa violence pulsionnelle en créativité ».

Acheter et lire l’article

Histoires de chemins sonores : Récit d’un groupe thérapeutique pour adolescents

Marine Nicolas et Claire Peccia-Galletto, Histoires de chemins sonores. Récit d’un groupe thérapeutique pour adolescents, Enfance & Psy, 2019/2 (N° 82), pp.157 à 166

Résumé : Dans cet article, les auteurs présentent les éléments cliniques observés en lien avec la création de cartes sonores, métaphore d’un récit individuel et d’un voyage groupal, dans le cadre d’un groupe thérapeutique hebdomadaire de musicothérapie active pour adolescents au sein d’un hôpital de jour.

En savoir plus, acheter l’article

A Liège, des patients de l’hôpital de la Citadelle se retrouvent au sein de Myomusique, un ensemble musical coordonné par une musicothérapeute et un musicien professionnel.

Au Centre hospitalier régional de la Citadelle, à Liège, la musicothérapeute Loïse Conod, le musicien Pascal Chardome et surtout, des patients, constituent l’ensemble musical Myomusique, qui se réunit tous les quinze jours. « Au départ, le groupe s’adresse aux patients souffrant de myopathie. Mais en fait, toutes les personnes concernées par des troubles de l’appareil locomoteur sont les bienvenues. », explique Loïse Conod, dans cet article publié sur l’avenir.net.

Lire l’article complet

vintage-1318361_640