Effet de l’intervention musicale lors de la pose d’un cathéter en soins intensifs

Cette étude vise à évaluer l’effet d’une intervention musicale sur l’anxiété du patient lors de l’implantation d’un cathéter veineux central ou d’un cathéter de dialyse dans une unité de soins intensifs.
L’étude randomisée s’est étendue de février 2018 à février 2019. Elle s’appuyait sur l’utilisation de l’application Music Care, avec des écouteurs.
72 patients sont inclus dans l’étude, dont 37 ayant bénéficié de l’intervention musicale pendant le soin et 35 de la procédure standard.
En conclusion, l’étude n’a pas démontré de diminution de l’anxiété chez les patients ayant bénéficié du soin sous induction musicale.

En savoir plus, acheter l’article

Diminuer la douleur et l’anxiété pendant les soins dentaires

Sur Dentaire365, Raphaëlle de Tappie se penche sur l’intérêt de l’utilisation de la musique pendant les soins dentaires. Après un bref rappel historique de la façon dont la musique a été utilisée dans les soins depuis l’Antiquité, l’auteur évoque une étude des années 60, réalisée sur plusieurs milliers de patients. Chez 90% d’entre eux, la musique utilisée pendant la chirurgie dentaire avait permis de diminuer la douleur.

L’article fait intervenir le musicothérapeute Pierre-Luc Bensoussan, par ailleurs responsable pédagogique du DU de Musicothérapie à Montpellier, qui évoque en parallèle la diminution de l’angoisse avant et pendant l’intervention ainsi que la diminution de la douleur chez le patient.

Lire l’article complet

Le service de soins palliatifs du CHU de Rouen adopte l’application de détente psychomusicale Music Care

Afin de réduire la douleur, l’anxiété et les troubles du sommeil des patients, le service de soins palliatifs du CHU de Rouen vient de se doter de l’application de détente psychomusicale Music Care.

Lire l’article complet, voir la vidéo

N.B. : Contrairement à ce qui est indiqué dans l’article de Paris Normandie, il ne s’agit pas de musicothérapie. Il s’agit d’une application inspirée de certaines techniques de musicothérapie.
La musicothérapie implique la présence d’un musicothérapeute qualifié, ce qui n’est pas le cas ici.

Le Centre Hospitalier de Wallonie picarde adopte l’application de détente psychomusicale Music Care

En Belgique, le Centre Hospitalier de Wallonie picarde s’est dotée de l’application de détente psychomusicale Music Care pour améliorer le confort et diminuer la douleur, le stress et l’anxiété des patients au sein « de plusieurs services comme le bloc opératoire et la salle de réveil, le bloc d’accouchement et la procréation médicalement assistée, la pédiatrie, la cardiologie interventionnelle et dans le service d’imagerie médicale ».

Lire l’article de DHnet.be, 17/03

Etude sur l’analgésie induite par la musique

Mathilde Cabon ; Anais Le Fur-Bonnabesse ; Steeve Genestet ; Bertrand Quinio ; Laurent Misery ; Alain Woda ; Céline Bodéré, Impact of Music on First Pain and Temporal Summation of Second Pain : A Psychophysical Pilot Study, in Music Perception (2021) 38 (3): 267–281

Plusieurs études cliniques et expérimentales ont d’ores et déjà montré la capacité de la détente psychomusicale à apaiser la douleur. Cette analgésie induite par la musique pourrait s’expliquer en partie par la modulation des signaux de douleur. Cet article étudie l’hypothèse que ce phénomène implique les systèmes inhibiteurs descendants de la douleur.

Lire l’article en anglais

Musicothérapie et accompagnement des patients atteints d’un cancer

Le 4 février dernier, c’était la Journée Mondiale contre le cancer. A cette occasion, plusieurs médias ont mis en exergue l’intérêt de la musicothérapie dans l’accompagnement des patients atteints d’un cancer, notamment pour diminuer la douleur et l’anxiété.

Musicothérapie active et réceptive ou encore détente psychomusicale s’appuyant sur le montage en U, les approches permettant d’amener le patient à de nouvelles sensations physiques et psychiques sont diverses.

Plusieurs études cliniques ont d’ores et déjà montré l’efficacité de la musicothérapie dans la réduction de la douleur et de l’anxiété mais aussi sur la fréquence cardiaque, la pression artérielle, la fatigue ou encore les nausées.

Dominique Bertrand et Anne Garnerie, musiciens et musicothérapeutes, témoignent de leur expérience.

Lire l’article complet


Webinaire : La musique comme thérapie

Un webinaire dédié à « la musique comme thérapie » est organisé le jeudi 14 janvier 2021, à 18h

Il fera intervenir :

  • Hervé Platel, professeur de Neuropsychologie à l’Université de Caen (Unité Inserm U1077).
  • Jacques Touchon, Professeur Emérite à l’Université de Montpellier, Doyen honoraire de la Faculté de Médecine et membre de l’unité INSERM U 1061 « Neuropsychiatrie: recherche épidémiologique et clinique »
  • Stéphane Guétin, fondateur et président de la société Music Care

Au programme :

  • 18h00 : Introduction
  • 18h05 : Comment la musique agit sur le cerveau ?  – Pr Hervé Platel
  • 18h20 : MUSIC CARE, comment ça marche ? – Dr Stéphane Guétin
  • 18h35 : Vers une prescription de musique ? – Pr Jacques Touchon
  • 18h50 : Questions/réponses

Renseignements et inscriptions

Etude : effet de la détente psychomusicale sur le prurit

S.Demirtas, C.Houssais, J.Tanniou, L.Misery, E.Brenaut, Efficacité de l’intervention musicale sur le prurit : étude prospective randomisée en ouvert, Annales de Dermatologie et de Vénéréologie, Volume 147, Issue 12, Supplément, Décembre 2020, Page A332

Symptôme fréquent lors de dermatoses chroniques, le prurit altère significativement la qualité de vie des personnes atteintes. Cette étude incluant 50 patients vise à évaluer l’efficacité de la détente psychomusicale (montage en U via l’outil Music Care®), sur l’intensité du prurit.

La moitié des patients a bénéficié de l’application d’une cold cream, l’autre moitié a bénéficié d’une séance de détente psychomusicale de 20 minutes.

Critère principal d’évaluation : évolution de l’intensité du prurit avant et une heure après l’intervention musicale.
Critères d’évaluation secondaires : effet de l’intervention musicale sur l’anxiété du patient (échelle STAI Y-A) ; retentissement du prurit (ItchyQoL) ; satisfaction des patients

Les résultats montrent l’intérêt des séances de détente psychomusicale. « Son utilisation de façon répétée au long cours sera intéressante à évaluer », concluent notamment les auteurs.

Acheter et lire l’article

Etude / Tunis : Effets de la musicothérapie lors d’une intervention chirurgicale

Mohamed Kahna. “The Contribution of Music Therapy to the Operating Room: A Randomized Control Study” MAR Case Reports 1.3 (2020)

Mohamed Kahna (Université de Tunis El Manar) vient de publier les résultats d’une étude menée sur une période de six mois, entre octobre 2019 et mars 2020, auprès de 68 patients adultes devant subir une intervention chirurgicale programmée, sous anesthésie locale.  Il s’agissait d’étudier les effets de l’écoute musicale, en appliquant les principes de la musicothérapie, avant, pendant et après l’intervention.  Les résultats montrent que les patients ayant bénéficié de la musicothérapie présentaient des niveaux de douleurs et d’anxiété plus bas que ceux du groupe contrôle. L’influence était également positive sur les signes vitaux (fréquence cardiaque, pression artérielle…) et sur le confort du patient.

Lire l’article complet en anglais

Recherche : Musicothérapie en anesthésie réanimation

Stéphane Guétin, Jacques Touchon, La musicothérapie en anesthésie réanimation, Le Praticien en Anesthésie Réanimation, Juin 2020

Cet article présente une synthèse des travaux de recherche sur l’intérêt de la musicothérapie, et plus exactement de la séquence en U, dans la prise en charge de la douleur lors d’une intervention. La technique utilisée « a un impact sur les paramètres hémodynamiques et respiratoires, et un effet psychologique en favorisant l’« écoute » entre soignant et soigné », souligne le résumé.

Acheter l’article