Effets de la musicothérapie, dont bénéficie l’enfant prématuré, sur la détresse maternelle en unité de soins néonatals

Kobus, S.; Diezel, M.; Dewan, M.V.; Huening, B.; Dathe, A.-K.; Marschik, P.B.; Felderhoff-Mueser, U.; Bruns, N. Music Therapy in Preterm Infants Reduces Maternal Distress. Int. J. Environ. Res. Public Health 2023, 20, https://doi.org/10.3390/ijerph20010731

Cette étude a examiné le degré de symptômes dépressifs et de stress post-traumatique chez les mères d’enfants prématurés nés avant 32 semaines de gestation, selon que l’enfant a reçu ou non une musicothérapie dans l’unité de soins intensifs néonatals (USIN).
Elle inclut 33 mères d’enfants nés prématurés, dont 18 ont reçu une musicothérapie et 15 n’en ont pas bénéficié.
Le degré des symptômes dépressifs, de l’anxiété et des réactions de stress aigu de ces mères ont été mesurés à l’aide de la version allemande de l’échelle de dépression du Center for Epidemiologic Studies
(CES-D) et de l’Impact of Events Scale-Revised (IES-R) une semaine après la naissance (T1) et à la sortie de l’hôpital des nourrissons (T2).
605 séances de musicothérapie ont été menées à raison de deux fois par semaine à partir de la deuxième semaine de vie (T1) jusqu’à la sortie de l’hôpital (T2).
Les mères, dont le nourrisson a bénéficié d’une musicothérapie, ont montré une diminution plus forte des symptômes de dépression et de stress.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s