Intérêt de la musicothérapie réceptive sur la douleur et l’anxiété chez les patients après un remplacement de valve cardiaque

Dong, Y., Zhang, L., Chen, LW. et al. Music therapy for pain and anxiety in patients after cardiac valve replacement : a randomized controlled clinical trialBMC Cardiovasc Disord 23, 32 (2023). https://doi.org/10.1186/s12872-023-03058-5

Cette étude vise à évaluer comment l’écoute de musique après un remplacement de valve cardiaque affecte la douleur, l’anxiété et les signes vitaux des patients.
Elle porte sur 86 patients, dont 43 pour le groupe contrôle.
Le groupe expérimental a bénéficié du traitement standard auquel se sont ajoutées trois interventions musicales de 15 minutes.
Le groupe expérimental a démontré, au fil du temps, une diminution plus significative de la douleur, de l’anxiété, de la pression artérielle systolique, de la fréquence cardiaque et de la fréquence respiratoire.
Toutefois, il n’y a eu aucune variation discernable de la pression artérielle diastolique.
En conclusion, la musicothérapie peut contribuer à minimiser la douleur et l’anxiété postopératoires cardiaques, ainsi que la pression artérielle systolique, la fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire.

Lire l’article

Musique et santé par le Dr. Alain Ducardonnet

Dans cette courte vidéo généraliste diffusée le 1er janvier dernier sur BFM.TV., le Dr Alain Ducardonnet évoque l’intérêt de la musique pour réduire la douleur et l’anxiété ou encore favoriser le maintien des capacités mnésiques, notamment pour les patients atteints d’Alzheimer.
Il évoque également la musicothérapie dans le cadre d’une rééducation après un AVC, particulièrement pour la récupération de la fonction langagière.

https://www.bfmtv.com/replay-emissions/prenez-soin-de-vous/quand-la-musique-est-bonne-pour-la-sante-01-01_VN-202301010022.html

Effets de la musicothérapie, dont bénéficie l’enfant prématuré, sur la détresse maternelle en unité de soins néonatals

Kobus, S.; Diezel, M.; Dewan, M.V.; Huening, B.; Dathe, A.-K.; Marschik, P.B.; Felderhoff-Mueser, U.; Bruns, N. Music Therapy in Preterm Infants Reduces Maternal Distress. Int. J. Environ. Res. Public Health 2023, 20, https://doi.org/10.3390/ijerph20010731

Cette étude a examiné le degré de symptômes dépressifs et de stress post-traumatique chez les mères d’enfants prématurés nés avant 32 semaines de gestation, selon que l’enfant a reçu ou non une musicothérapie dans l’unité de soins intensifs néonatals (USIN).
Elle inclut 33 mères d’enfants nés prématurés, dont 18 ont reçu une musicothérapie et 15 n’en ont pas bénéficié.
Le degré des symptômes dépressifs, de l’anxiété et des réactions de stress aigu de ces mères ont été mesurés à l’aide de la version allemande de l’échelle de dépression du Center for Epidemiologic Studies
(CES-D) et de l’Impact of Events Scale-Revised (IES-R) une semaine après la naissance (T1) et à la sortie de l’hôpital des nourrissons (T2).
605 séances de musicothérapie ont été menées à raison de deux fois par semaine à partir de la deuxième semaine de vie (T1) jusqu’à la sortie de l’hôpital (T2).
Les mères, dont le nourrisson a bénéficié d’une musicothérapie, ont montré une diminution plus forte des symptômes de dépression et de stress.

L’effet de la musicothérapie sur l’anxiété et la douleur chez les patients subissant une biopsie de la prostate : revue systématique et méta-analyse

Hui He, Zhijian Li, Xu Zhao, Xiaofeng Chen, The effect of music therapy on anxiety and pain in patients undergoing prostate biopsy: A systematic review and meta-analysis, Complementary Therapies in Medicine, Volume 72, 2023, 102913, ISSN 0965-2299, https://doi.org/10.1016/j.ctim.2022.102913.

Cette étude vise à explorer l’effet de la musicothérapie sur la douleur, l’anxiété et les paramètres physiologiques chez les patients subissant une biopsie de la prostate. A l’issue de la recherche sur cinq bases de données, cette revue systématique et méta-analyse a retenu sept études éligibles portant sur 662 hommes. Les auteurs ont synthétisé la différence moyenne entre les groupes ayant bénéficié de musicothérapie et les groupes de contrôle pour les différents résultats.
Par rapport aux groupes témoins, la musicothérapie a réduit la douleur et l’anxiété. En revanche, elle n’a que légèrement réduit la fréquence cardiaque et n’a pas eu d’effet sur la pression artérielle et la fréquence respiratoire.

Lire l’article (en anglais)

Une nouvelle étude menée au Seidman Cancer Center, à Cleveland, montre une réduction significative de la douleur et de l’anxiété chez des patients atteints d’affections hématologiques et/ou oncologiques ainsi que de drépanocytose

La revue Integrative Cancer Therapies (ICT) a récemment publié nouvelle étude des hôpitaux universitaires (UH) Connor Whole Health menée entre janvier 2017 et juillet 2020.
Elle porte sur 4 002 séances de musicothérapie avec 1 152 patients (dont 140 atteints de drépanocytose et 1012 atteints d’autres affections hématologiques et/ou oncologiques) au cours de 2 400 rencontres au sein du Seidman Cancer Center (Cleveland, Etats-Unis).
Dans l’article « Clinical Delivery and Effectiveness of Music Therapy in Hematology and Oncology: An EMMPIRE Retrospective Study », les chercheurs ont comparé l’efficacité de la musicothérapie sur la douleur, l’anxiété et la fatigue entre les patients adultes atteints de drépanocytose par rapport aux patients adultes atteints d’autres maladies hématologiques et/ou oncologiques.
La douleur, l’anxiété et la fatigue ont été évaluées en début et en fin de séance (échelle de 0 à 10).
Les résultats mettent en évidence un effet positif de la musicothérapie.

Lire les résultats de l’étude

Lire l’article sur Ma Clinique

Etude / Equateur : Effets de la musicothérapie réceptive sur les patients admis en soins intensifs

Stefany Elizabeth Ochoa, Sandra Katerine Mejía, Daniel Alfredo Pacheco Montoya, Efectos de la musicoterapia en la unidad de cuidados intensivos, SaludiCiencia, 2022

Cette recherche a pour objectif de déterminer l’effet de la musicothérapie sur les patients admis en unité de soins intensifs, en particulier sur les paramètres physiologiques (fréquence cardiaque, pression artérielle) et les niveaux d’anxiété.
L’étude porte sur 33 patients admis aux soins intensifs de l’hôpital général Isidro Ayora de Loja (Equateur).
Ils étaient tous âgés de plus de 20 ans et bénéficiaient d’une assistance respiratoire.
Les paramètres physiologiques ont été mesurés 5 à 10 minutes avant la musicothérapie réceptive d’une durée de 20 à 30 minutes. Puis, les paramètres physiologiques ont de nouveau été mesurées dans les 10 minutes suivant la fin de la séance.
Les résultats montrent un effet positif sur la fréquence cardiaque et la pression artérielle. La musicothérapie permet aussi de réduire l’état d’agitation des patients.

Lire l’article (En espagnol)


Méta-analyse (1513 patientes) évaluant l’effet de l’intervention musicale sur la douleur et l’anxiété avant, pendant et après une césarienne

Abdulrhman Khaity1, Mohammed Tarek, Yasmeen Alabdallat, Khaled Albakri, Mohamed Diaa Gabra4, Hazem. S Ghaith, International Journal of Medical Students, The Effect of Music Intervention on Anxiety and Pain During Cesarean Delivery : A Meta-Analysis of 1513 Patients, Décembre 2022, vol. 10

Face aux résultats contradictoires de précédentes études concernant l’efficacité de la musique pour réduire la douleur et l’anxiété chez les femmes accouchant par césarienne, cette méta-analyse vise à déterminer si l’intervention musicale a un effet bénéfique sur l’anxiété, la douleur et les signes vitaux préopératoires, peropératoires et postopératoires chez les femmes ayant bénéficié d’une césarienne.
La recherche documentaire a été menée sur Scopus, Web of Science, PubMed et Cochrane Central. Treize essais contrôlés randomisés ont été inclus dans cette méta-analyse avec un total de 1513 patients.
En conclusion, les preuves actuelles soutiennent l’utilisation de la musique pour atténuer l’anxiété et la douleur des femmes pendant et après une césarienne.
La méta-analyse a également montré que la musique avait un effet bénéfique sur la TAD (tension artérielle diastolique) et la fréquence cardiaque peropératoire par rapport au contrôle chez les patientes ayant bénéficié d’une césarienne.
Cependant, la musique ne diffère pas significativement du placebo en ce qui concerne l’anxiété préopératoire, la fréquence cardiaque postopératoire, ainsi que la PSB.

Lire l’article

La musicothérapie pour diminuer l’anxiété et la dépression chez les patients diabétiques

Anchana P. Belmon, Jeraldin Auxillia, Music Therapy : A Best Way to Solve Anxiety and Depression in Diabetes Mellitus Patients in Advances in Speech and Music Technology, 2023, Pages 237-247

Les patients diabétiques sont souvent sujets à des troubles psychologiques et physiologiques pouvant générer une forte anxiété et une dépression. Ce travail de recherche vise à évaluer l’efficacité de la musicothérapie chez les sujets diabétiques. Pour ce faire, les auteurs se sont appuyés sur les inventaires de Beck pour l’anxiété et la dépression.
La méthode se focalise sur les pré-tests et les post-tests.

Lire l’abstract, acheter le chapitre ou le livre

Effet du Montage Audio Personnalisé (MAP) sur le stress, l’anxiété, la tension physique, la fatigue et l’humeur de jeunes sans domicile fixe.

Guylaine Vaillancourt, Julien Peyrin, Annabelle Brault, Charles-Antoine Thibeault &Nathalie Gosselin, Personalized audio montage: Impact of a receptive music therapy method-variation on youth experiencing homelessness, Nordic Journal of Music Therapy, 29/10/2022

Cette recherche quantitative examine l’impact d’une méthode de musicothérapie réceptive, le Montage Audio Personnalisé, sur les niveaux de stress, d’anxiété, de tension physique, de fatigue et d’humeur des jeunes sans domicile fixe.
La démarche, qui inclut, des pré-tests et des post-tests, met en évidence une diminution statistiquement significative des scores pour les niveaux de stress, d’anxiété et de tension physique autodéclarés après la session. En revanche, aucun effet significatif n’est observé sur la fatigue. L’humeur s’est améliorée entre le pré-test et le post-test.

Télécharger et lire l’article complet

Musicothérapie au sein de la clinique Saint-Roch de Cambrai (59)

Depuis peu, la musicothérapeute Sandrine Hecquet intervient au sein de la clinique Saint-Roch à Cambrai, établissement spécialisé dans les soins de suite et les soins palliatifs. L’objectif de ces interventions musicothérapeutiques, qui ont lieu deux fois par mois, est d’améliorer le confort des patients hospitalisés, notamment en diminuant la douleur.
Il s’agit aussi de favoriser la communication non verbale, la détente, l’apaisement et selon les cas, de maintenir les capacités cognitives.

Lire l’article de La Voix du Nord, 5/09