Au Québec, l’exemple d’un centre de pédiatrie social incluant la musicothérapie au sein d’une école primaire

À l’École Henri-Beaulieu, à Montréal, un centre de pédiatrie sociale a vue le jour au sein de l’établissement.
Ainsi, les élèves vulnérables bénéficient d’un dispositif de soins sans avoir à sortir de l’école.
Sur place, ils peuvent notamment consulter un pédiatre, un musicothérapeute, une travailleuse sociale ou d’autres professionnels de santé, selon les besoins.
Le lien qu’offre ce dispositif entre l’éducation et la santé permet un accompagnement global du développement de l’enfant.
Et du côté de la famille, la perception d’un dispositif complet est rassurante.
Enfin, la présence du musicothérapeute Charles-Antoine Thibault et de la travailleuse sociale sur place permet également de proposer des activités complémentaires en périscolaire également.

Lire l’article complet de Radio Canada, 20/10

Marlène Vabres, musicothérapeute à Monistrol-sur-Loire, va également proposer des cours de musique pour les personnes en situation de handicap

Installée place de la Fontaine à Monistrol-sur-Loire (43 – Haute-Loire), Marlène Vabres, musicothérapeute, se prépare à élargir son champ d’action en proposant des cours de musique adaptés aux personnes en situation de handicap, avec l’objectif de rendre la musique accessible à tous.

Lire l’article du Progrès, publié le 21 février 2019.

marlènevabres