THESE : Musicothérapie et anorexie mentale

Thèse de Médecine, spécialité psychiatrie.

Layla Millet. Apport de la musicothérapie sur la flexibilité cognitive dans l’anorexie mentale, évaluation quantitative et qualitative. Médecine humaine et pathologie. 2022. ⟨dumas-03637583⟩

Extrait du résumé : Cette thèse vise à évaluer l’influence de la musicothérapie sur la flexibilité dans l’anorexie mentale. La recherche a été menée dans le cadre d’un atelier de musicothérapie groupale (13 séances, 12 patientes) basé sur l’improvisation, le jeu et la créativité. Une double évaluation quantitative et qualitative de la flexibilité cognitive est effectuée à partir de tests neuropsychologiques, d’une échelle d’autoévaluation et d’observations cliniques.

Lire la thèse complète

Institut de Musicothérapie de Nantes : visioconférence « Musicothérapie et Troubles du comportement alimentaire »

Dans le cadre de son cycle de conférences « La pensée en mouvement », l’Institut de Musicothérapie de Nantes a organisé, le 24 novembre dernier, une visio-conférence avec la musicothérapeute Céline Fleuriau-Chateau sur le thème « Musicothérapie et Troubles du comportement alimentaire« .

Vous pouvez la découvrir ci-dessous :

Afin de compléter cette visioconférence, je vous propose aussi ci-dessous quelques ressources documentaires sur le sujet :

Clémence Bostnavaron et Andrea Girardot, L’élaboration d’une « toile sonore » : Vers un nouveau protocole de musicothérapie, Revue Française de Musicothérapie, Volume XXXVIII n°2, décembre 2019,

A.-M. Dubois. Art-thérapie et addictions, l’exemple des troubles du comportement alimentaire. Annales Médico-Psychologiques, Revue Psychiatrique, Elsevier Masson, 2010, 168 (7), pp.538,

Jean-Luc Sudres, Aurélie Bordet, Gilles Brandibas, Art-thérapie et troubles des conduites alimentaires. Évaluation en follow-up, Annales Médico-psychologiques, 2020,

La musicothérapie : pour quoi faire ?

Musicothérapie et troubles des conduites alimentaires : naissance d’un nouveau protocole

Clémence Bostnavaron, Andrea Girardot, L’élaboration d’une « toile sonore » : Vers un nouveau protocole de musicothérapie, Revue Française de Musicothérapie, Volume XXXVIII n°2, décembre 2019

Dans cet article, est présenté un nouveau protocole de prise en charge de personnes souffrant de troubles des conduites alimentaires. Dans ce cadre, le patient est « invité à élaborer une toile sonore qui lui est propre en se basant sur son identité sonore. »
Selon l’auteur, ce protocole répond à la question suivante : « comment rendre l’objet sonore « concret », « réel », accessible et palpable pour le patient ? »

Lire l’article en ligne

Télécharger l’article

spoon-2426623_640

A Lille, la musicothérapeute Andréa Schindler décroche un prix pour développer ses ateliers de musicothérapie hors des murs de l’hôpital

Andréa Schindler et l’association L’art à Lille viennent de remporter le premier prix de l’appel à projets « La musique vecteur d’insertion et d’épanouissement pour tous » lancé par la Fondation Crédit Mutuel Nord Europe, avec à la clé une enveloppe de 30K€, pour un projet de thérapie musicale visant l’épanouissement et l’insertion.
La musicothérapeute, qui a débuté au sein du service de soins palliatifs de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul, travaille également aujourd’hui en psychiatrie, avec des jeunes souffrant de boulimie ou d’anorexie. Dès novembre prochain, elle pourra également poursuivre ce travail thérapeutique hors de murs de l’hôpital, un projet auquel sont également associés deux musiciens et un spécialiste de l’écriture.

Lire l’article complet, voir la vidéo

soins-palliatifs