Zoom sur Andrea Schindler, musicothérapeute à Lille

Nous avons déjà consacré plusieurs publications à Andrea Schindler en avril 2019 puis en juillet 2019 alors qu’elle venait de remporter le premier prix de l’appel à projets « La musique vecteur d’insertion et d’épanouissement pour tous » lancé par la Fondation Crédit Mutuel Nord Europe.

Le 3 décembre dernier, le site d’actualité infirmière Actusoins a consacré un article à cette musicothérapeute, diplômée de l’université Sorbonne Paris Cité et qui exerce désormais à Lille, au sein de l’hôpital Saint-Vincent de Paul avec des patients atteints de troubles du comportement alimentaire ainsi que des patients hospitalisés en soins palliatifs.

Son approche de la musicothérapie y est détaillée. Plusieurs soignants, notamment Vincent Dodin, psychiatre et chef du service TCA, Naheda Collet, infirmière du service TCA ou encore Claire Poulain, infirmière en soins palliatifs, apportent leur témoignage.

Lire l’article complet sur Actusoins

soins-palliatifs

Zoom sur les vertus thérapeutiques de la musique.

Sur maxi-mag.fr, Sophie Javaux passe en revue les vertus thérapeutiques de la musique, parmi lesquelles figurent l’amélioration de l’humeur, l’apaisement des angoisses, la stimulation de la mémoire, l’augmentation de la motivation dans la pratique sportive, une amélioration de la concentration et un développement de la créativité ainsi qu’une diminution de la douleur.

Pour illustrer son propos, l’auteur évoque différentes études récentes ayant permis de démontrer les effets cités plus haut. Ainsi, l’une d’elles a notamment permis d’observer « que le fait d’écouter de la musique en voiture [avait] un effet positif sur l’humeur des conducteurs et leur comportement au volant »…

Lire l’article complet

Enfances & Psy : La musicothérapie analytique de groupe comme voie possible d’intégration de la violence sonore pubertaire

Anthony Brault, Jouer avec son corps sonore et en explorer les limites à l’adolescence, Enfances & Psy, 2020/1 N° 85, pp.92 à 100

Psychologue clinicien et musicothérapeute, Anthony Brault vient de publier un article dans le dernier numéro d’Enfances & Psy sur le thème de « la violence sonore pubertaire » et les possibilités de son intégration via la musicothérapie analytique de groupe. Le dispositif permettrait à l’adolescent de disposer d’un espace pour « exprimer et transformer sa violence pulsionnelle en créativité ».

Acheter et lire l’article

Régis Chazot : Musicothérapie, via le chant adressé, en fin de vie

Régis Chazot, La créativité au service de la vie : le chant adressé, dans Jusqu’à la mort accompagner la vie, 2019/4, N°139, pp. 51 à 61

Dans cet article, Régis Chazot se concentre sur l’intérêt de l’art-thérapie et plus particulièrement de la musicothérapie dans l’accompagnement de la personne en fin de vie, « qu’elle soit dans une unité de soins palliatifs, dans un service de soins de longue durée ou dans un Ehpad ». Pour ce faire, l’auteur va d’abord explorer l’essence de son patient, avant de s’attarder sur l’expérience sonore in utero, qu’il qualifie de « sonate maternelle » puis de faire le choix du chant comme mode d’accompagnement, « comme main tendue, comme souffle partagé, comme chant adressé, comme expérience commune d’émotion, comme espace de créativité ». Nombreux sont ici les objectifs thérapeutiques décrits, qu’il s’agisse de favoriser l’expression et la relation, mobiliser le corps, restaurer l’estime de soi, solliciter la mémoire, partager les émotions…

Acheter et lire l’article

fantasy-4066241_640

Cécile Fourage : Musicothérapie en soins palliatifs

Cécile Fourage, La musicothérapie en soins palliatifs : la vie jusqu’au bout, dans Jusqu’à la mort accompagner la vie, 2019/4, N°139, p. 83 à 92

Dans cet article, Cécile Fourage [musicothérapeute au sein de l’unité de soins palliatifs du centre hospitalier Michel-Mazéas de Douarnenez (29)] s’intéresse d’abord aux différents aspects de la musicothérapie en soins palliatifs, avant d’aborder le thème de la créativité comme mode de communication entre les membres de la famille, une communication non-verbale. Puis, elle évoque les objectifs de la prise en charge, dont la diminution de la douleur mais aussi la possibilité de « se projeter, même en fin de vie ».

Acheter et lire l’article 

fourage

 

Musicothérapie et troubles des conduites alimentaires : naissance d’un nouveau protocole

Clémence Bostnavaron, Andrea Girardot, L’élaboration d’une « toile sonore » : Vers un nouveau protocole de musicothérapie, Revue Française de Musicothérapie, Volume XXXVIII n°2, décembre 2019

Dans cet article, est présenté un nouveau protocole de prise en charge de personnes souffrant de troubles des conduites alimentaires. Dans ce cadre, le patient est « invité à élaborer une toile sonore qui lui est propre en se basant sur son identité sonore. »
Selon l’auteur, ce protocole répond à la question suivante : « comment rendre l’objet sonore « concret », « réel », accessible et palpable pour le patient ? »

Lire l’article en ligne

Télécharger l’article

spoon-2426623_640