Fédération française de Musicothérapie : Inscriptions aux conférences webdomadaires ouvertes

La Fédération française de musicothérapie ouvre aujourd’hui les inscriptions pour un cycle de quatre conférences gratuites en ligne les mardis 4, 11, 18 et 25 mai 2021.

Le programme est disponible ci-dessous, de même que le lien vers le formulaire d’inscription.

Aucune description alternative pour cette image

https://forms.office.com/Pages/ResponsePage.aspx?id=oNJ9AEi4Tk2uUTjhZG_xQdh2-hdYbDFOswgi-Zo5lTRUNTU1NEc2S0k0QlNSU0pXTldMTFlCRjJHTS4u

Aucune description alternative pour cette image

La Maison St-Raphaël, dédiée aux soins palliatifs à Montréal, propose un accompagnement musicothérapeutique aux patients

A Montréal (Canada), la Maison St-Raphaël accueille des personnes atteintes d’une maladie incurable et leurs proches aidants. C’est une maison de soins palliatifs. Le lieu, aménagé au sein d’une ancienne église, dispose aussi d’un centre de jour, qui peut accueillir quotidiennement 12 personnes. Sur place, les patients peuvent bénéficier de différents soins : acupuncture, massothérapie, zoothérapie, musicothérapie ou encore art thérapie.

Anne Lacourse y est musicothérapeute. Travaillant régulièrement en binôme avec sa collègue massothérapeute, elle cherche à réduire l’anxiété des patients, à les détendre. Pour ce faire, elle utilise la harpe, la guitare, la voix et s’appuie également sur l’improvisation musicale.

Lire l’article de La Presse.ca, 23/01/2021

https://maisonstraphael.org/

Nantes : Journées d’études cliniques en mars 2021 sur le thème « La temporalité en musicothérapie »

L’Institut de Musicothérapie de Nantes organise ses Journées d’études cliniques les Vendredi 19 et samedi 20 mars 2021 à la Faculté de médecine de Nantes. Au coeur de ces deux jours : « La temporalité en musicothérapie  »

Plusieurs conférences sont programmées autour de ce thème dans différents champs d’application de la musicothérapie, comme la prise en charge de patients autistes, le milieu carcéral, les soins palliatifs ou encore la néonatologie :

  • « TempOralité en musicothérapie au Maghreb : Rythmique du chant vs Rythmicité du verbe », Pr. Wassim JOMAA
  • « Imprévisibilité, discontinuité et hors-cadre : lorsque la narrativité musicale fait sens en musicothérapie » , Aurélie FRABOULET-MEYER
  • « Vers un accordage des temporalités dans la prise en charge d’enfants autistes », Rachel BARTHELEMY
  • Musicothérapie avec la « dyade prématurée » pendant l’alimentation : une question d’accordage ?, Dominique BRUGGER
  • Musicothérapie et prise en charge de la douleur : quelle temporalité ?, Marion MUGA
  • Musicothérapie auprès de patients en milieu carcéral, Cécile FRAND, Franck RENAUDIN, Docteur Lola BIAGINI
  • « Cheminement et Performance collective, Corps Rythme Voix », Bertrand RIPOCHE
  • « Le polyhandicap : Moments charnières dans la communication musicale », Vivian QUERIDO
  • « Soins palliatifs : quel tempo ? », Emmanuelle LEDEUIL, Cécile FOURAGE

Six salles thématiques et différents ateliers seront également proposés.

Pour plus de détails sur ces journées d’études cliniques, c’est par ici

Pour s’inscrire, c’est par

Pour régler le montant de votre inscription, c’est par ici

Zoom sur Andrea Schindler, musicothérapeute à Lille

Nous avons déjà consacré plusieurs publications à Andrea Schindler en avril 2019 puis en juillet 2019 alors qu’elle venait de remporter le premier prix de l’appel à projets « La musique vecteur d’insertion et d’épanouissement pour tous » lancé par la Fondation Crédit Mutuel Nord Europe.

Le 3 décembre dernier, le site d’actualité infirmière Actusoins a consacré un article à cette musicothérapeute, diplômée de l’université Sorbonne Paris Cité et qui exerce désormais à Lille, au sein de l’hôpital Saint-Vincent de Paul avec des patients atteints de troubles du comportement alimentaire ainsi que des patients hospitalisés en soins palliatifs.

Son approche de la musicothérapie y est détaillée. Plusieurs soignants, notamment Vincent Dodin, psychiatre et chef du service TCA, Naheda Collet, infirmière du service TCA ou encore Claire Poulain, infirmière en soins palliatifs, apportent leur témoignage.

Lire l’article complet sur Actusoins

soins-palliatifs

Claire Oppert, la musicothérapie et l’étude clinique du « Pansement Schubert »

Auteure de l’ouvrage « Le Pansement Schubert », la violoncelliste et musicothérapeute Claire Oppert a récemment été interviewée par ladepeche.fr.

Dans cet entretien, elle livre une définition de la musicothérapie et évoque le parcours qui l’a amenée vers la profession de musicothérapeute. Son étude clinique du « Pansement Schubert » constitue  « la première [à montrer] une diminution massive de la douleur et de l’anxiété des patients hospitalisés en unités de soins palliatifs pendant un soin douloureux à l’écoute de la musique vivante », explique-t-elle. Elle inclut 112 soins réalisés et analysés sur une période de cinq ans.

Pour clôturer l’entretien, Claire Oppert évoque le déroulement des séances de musicothérapie, les particularités sonores du violoncelle, les différents publics pour lesquels la musicothérapie serait bénéfique avant de conclure par un voeu que nous partageons : il faut souhaiter et encourager le développement de la musicothérapie dans les structures de soins.

Lire l’interview sur ladepeche.fr

Régis Chazot : Musicothérapie, via le chant adressé, en fin de vie

Régis Chazot, La créativité au service de la vie : le chant adressé, dans Jusqu’à la mort accompagner la vie, 2019/4, N°139, pp. 51 à 61

Dans cet article, Régis Chazot se concentre sur l’intérêt de l’art-thérapie et plus particulièrement de la musicothérapie dans l’accompagnement de la personne en fin de vie, « qu’elle soit dans une unité de soins palliatifs, dans un service de soins de longue durée ou dans un Ehpad ». Pour ce faire, l’auteur va d’abord explorer l’essence de son patient, avant de s’attarder sur l’expérience sonore in utero, qu’il qualifie de « sonate maternelle » puis de faire le choix du chant comme mode d’accompagnement, « comme main tendue, comme souffle partagé, comme chant adressé, comme expérience commune d’émotion, comme espace de créativité ». Nombreux sont ici les objectifs thérapeutiques décrits, qu’il s’agisse de favoriser l’expression et la relation, mobiliser le corps, restaurer l’estime de soi, solliciter la mémoire, partager les émotions…

Acheter et lire l’article

fantasy-4066241_640

Cécile Fourage : Musicothérapie en soins palliatifs

Cécile Fourage, La musicothérapie en soins palliatifs : la vie jusqu’au bout, dans Jusqu’à la mort accompagner la vie, 2019/4, N°139, p. 83 à 92

Dans cet article, Cécile Fourage [musicothérapeute au sein de l’unité de soins palliatifs du centre hospitalier Michel-Mazéas de Douarnenez (29)] s’intéresse d’abord aux différents aspects de la musicothérapie en soins palliatifs, avant d’aborder le thème de la créativité comme mode de communication entre les membres de la famille, une communication non-verbale. Puis, elle évoque les objectifs de la prise en charge, dont la diminution de la douleur mais aussi la possibilité de « se projeter, même en fin de vie ».

Acheter et lire l’article 

fourage

 

A l’hôpital de Melle (79), les soignants formés pour proposer des séances de musicothérapie réceptive aux patients

Nous évoquions ce projet, sur ce blog, en juillet dernier. Le Lions Club avait alors octroyé une aide financière à l’hôpital de Melle pour développer la musicothérapie en soins palliatifs. L’enveloppe accordée devait permettre de financer, en partie, l’achat d’un logiciel spécifique, du casque audio et la formation du personnel. Le projet, qui a également bénéficié du soutien du Rotary, de la Ligue 79 contre le cancer et de Inner Wheel, se concrétise.

La semaine dernière, Sophie Baron, musicothérapeute, est ainsi venue former le personnel soignant à l’utilisation de l’outil et au déroulement de ces séances de musicothérapie réceptive d’une vingtaine de minutes.

Le site de Melle est doté de trois tablettes équipées de l’application. Plusieurs aides-soignantes, infirmières et médecins sont désormais formés.

Lire l’article complet

Screenshot_3

Musicothérapie en soins palliatifs : L’exemple de Cécile Fourage à Douarnenez

Musicothérapeute formée à l’Institut de Musicothérapie de Nantes, la harpiste Cécile Fourage intervient deux jours par semaine au sein de l’unité de soins palliatifs du centre hospitalier Michel-Mazéas de Douarnenez (29).

A travers sa pratique, elle cherche à apaiser les angoisses et douleurs des patients, tout en réduisant le recours aux médicaments, notamment les antalgiques et les anxiolytiques. La musicothérapie se veut également un nouveau canal de communication au sein des familles.

Les interventions de Cécile Fourage sont aujourd’hui cofinancées par le centre hospitalier et An-Evezh, l’association de soutien à l’unité de soins palliatifs. De nouveaux mécènes sont recherchés pour pérenniser ce suivi.

Lire l’article complet du Télégramme

Lire l’article de Ouest France

fourage