Effets de la musique sur le stress, l’anxiété, la douleur, le rythme cardiaque…

Femme Actuelle vient de consacrer un court article aux effets de la musique sur la douleur et l’anxiété, citant par exemple une expérience menée à Hong-Kong lors de la réalisation de coloscopies.

L’article évoque également une étude menée en Turquie, sur un échantillon de plus de 1.500 personnes, pour déterminer quel style de musique était le plus propice à diminuer le stress. Les indicateurs reposaient sur la pression artérielle et le rythme cardiaque.

Lire l’article complet

A paraître ! Un nouvel ouvrage dédié à la musicothérapie active

Courant mars 2021, sortira un nouvel ouvrage baptisé, « Musicothérapie active : rebâtir le temps de la mémoire », sous la direction de Willy Bakeroot avec la collaboration de Dominique Brugger, Anne-Marie Cazanave-Robert, Tullia Conte, Christophe Grosjean, Hugues Hollenstein, France Schott-Billmann et Odile Spengler-Gérault.

La musicothérapie y est présentée comme une « pratique thérapeutique utilisant le registre musical, tout en se libérant des contraintes de la technique », avec une attention particulière portée au « jeu relationnel ».

Les livre est disponible en pré-commande.

Réf. BAKEROOT Willy, Musicothérapie active : rebâtir le temps de la mémoire, éd. Dunod, Coll. Santé Social, 304 pages

A propos de l’auteur : Educateur spécialisé, psychomotricien, psychanalyse et formateur, il a exercé pendant une trentaine d’années en tant que psychothérapeute d’enfants dans des centres médico-psychopédagogiques. Il anime des formations et des ateliers de musicothérapie en milieu éducatif, médical et médico-social.

Intérêt de la musicothérapie pour les personnes atteintes d’une déficience visuelle

Amy Clements-Cortes and Hope Pascoe, Music Therapy Implications and Considerations for Individuals with Visual Impairments, The Canadian Music Educator, Edmonton Vol. 61, N° 2, Hiver 2020, pp. 33-36

L’article définit ce qu’est un handicap visuel, sa prévalence, son étiologie avant d’en expliquer les conséquences sur les relations sociales, les activités quotidienne, l’état thymique, la qualité de vie de la personne atteinte ou encore le développement d’un enfant avec déficience visuelle. Dans ce contexte, l’intérêt de la musicothérapie pour les enfants et les adultes en situation de handicap visuel est analysé et discuté.

Lire, acheter l’article complet

Musicothérapie et accompagnement des patients atteints d’un cancer

Le 4 février dernier, c’était la Journée Mondiale contre le cancer. A cette occasion, plusieurs médias ont mis en exergue l’intérêt de la musicothérapie dans l’accompagnement des patients atteints d’un cancer, notamment pour diminuer la douleur et l’anxiété.

Musicothérapie active et réceptive ou encore détente psychomusicale s’appuyant sur le montage en U, les approches permettant d’amener le patient à de nouvelles sensations physiques et psychiques sont diverses.

Plusieurs études cliniques ont d’ores et déjà montré l’efficacité de la musicothérapie dans la réduction de la douleur et de l’anxiété mais aussi sur la fréquence cardiaque, la pression artérielle, la fatigue ou encore les nausées.

Dominique Bertrand et Anne Garnerie, musiciens et musicothérapeutes, témoignent de leur expérience.

Lire l’article complet


Deux musicothérapeutes évoquent leur profession devant les élèves de 3ème du lycée Sonnenberg de Carspach, en Alsace

A Carspach (68), les élèves de 3ème du lycée Sonnenberg préparent, depuis plusieurs semaines, une émission de radio dédiée aux bienfaits de la musique sur le corps humain. Dans ce cadre, deux musicothérapeutes sont venues dans l’établissement pour évoquer leur profession et proposer une séance sensibilisation à la musicothérapie. Avec Agnès Matthys, le 26 janvier, les élèves ont ainsi écouté quatre morceaux à deux reprises avec la possibilité de dessiner ce qu’ils ressentaient. L’occasion pour la musicothérapeute de parler de la stimulation des sens et de l’imaginaire ainsi que de la réceptivité à la musique et de ses enjeux en musicothérapie.
Le 1er février, une nouvelle rencontre a eu lieu avec Cécile Gavard, musicothérapeute dans des services hospitaliers de soins palliatifs à Bordeaux. Cette dernière a évoqué, entre autre, l’effet antalgique de la musique. Elle avait également apporté divers instruments qu’elle est amenée à utiliser dans le cadre de ses séances.

Lire l’article complet des Dernières Nouvelles d’Alsace, 2 février 2021

Le podcast de l’émission des lycéens sera disponible sur le site du lycée Sonnenberg dans le courant du mois de février.

La Maison St-Raphaël, dédiée aux soins palliatifs à Montréal, propose un accompagnement musicothérapeutique aux patients

A Montréal (Canada), la Maison St-Raphaël accueille des personnes atteintes d’une maladie incurable et leurs proches aidants. C’est une maison de soins palliatifs. Le lieu, aménagé au sein d’une ancienne église, dispose aussi d’un centre de jour, qui peut accueillir quotidiennement 12 personnes. Sur place, les patients peuvent bénéficier de différents soins : acupuncture, massothérapie, zoothérapie, musicothérapie ou encore art thérapie.

Anne Lacourse y est musicothérapeute. Travaillant régulièrement en binôme avec sa collègue massothérapeute, elle cherche à réduire l’anxiété des patients, à les détendre. Pour ce faire, elle utilise la harpe, la guitare, la voix et s’appuie également sur l’improvisation musicale.

Lire l’article de La Presse.ca, 23/01/2021

https://maisonstraphael.org/

A Issoudun (36), la musicothérapie s’installe au sein de l’accueil de jour Alzheimer

Nicolas Portefaix, infirmier formé à la musicothérapie, a lancé en septembre dernier un cycle de musicothérapie au sein de l’accueil de jour Alzheimer de l’hôpital d’Issoudun (Indre – 36), dans le Centre.

Les séances se déroulent chaque mardi et incluent parfois des interventions musicales, comme celle de l’accordéoniste Pierre Cussac tout récemment.

Du chant à l’improvisation instrumentale en passant par l’écoute, les séances permettent aux participants de faire ressurgir des souvenirs, de générer des émotions.

Être dans l’échange, offrir au patient la possibilité d’être à nouveau acteur, renforcer l’estime de soi, améliorer l’état d’être, tels sont quelques-uns des objectifs poursuivis par Nicolas Portefaix dans le cadre des séances.

Lire l’article complet de La Nouvelle République, 18/01/2021

Marie-Armelle Corgne-Lavigne ouvre un cabinet de musicothérapie à Retiers (35)

Infirmière depuis plus de 20 ans, Marie-Armelle Corgne-Lavigne s’est parallèlement formée à la musicothérapie pour finalement obtenir un DU au sein de l’Institut de Musicothérapie de Nantes (44).
Après une longue expérience en institutions, elle vient d’ouvrir son cabinet libéral à Retiers (35), en Bretagne. Marie-Armelle Corgne-Lavigne accompagne des enfants et des adolescents.

Situé au 9, rue, Anatole Le Braz, le cabinet est ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 20 h et le samedi de 9 h à 12 h sur rendez-vous.
Plus d’infos : 06 73 80 18 24, www.musicothérapeute-35-retiers.fr

Lire l’article complet de Ouest France, 15/01