Musique et Maladie d’Alzheimer

Vosges Matin, l’Est Républicain et Pourquoi Docteur ont, tous trois, publié un récent article sur l’intérêt de la musique dans la maladie d’Alzheimer.

Stimulation de la mémoire, maintien des capacités de communication, réduction de l’anxiété, amélioration du syndrome dépressif ou encore maintien de l’autonomie, les effets positifs observés et démontrés sont nombreux.

Vosges Matin évoque notamment une étude menée par une équipe de chercheurs de l’Université d’Helsinki, qui a permis de distinguer deux types d’accompagnement à privilégier selon le stade de la maladie. Ainsi, le chant permet de stimuler la mémoire au stade précoce tandis que l’écoute musicale est préférable à un stade plus avancé.

Chacun des articles s’appuyant sur les bénéfices de la musique pour la personne atteinte d’Alzheimer, évoque la musicothérapie dans l’accompagnement des malades.

L’Est Républicain cite ainsi la reprise récente des ateliers de musicothérapie au sein de France Alzheimer 55.

Pourquoi Docteur met, pour sa part, à l’honneur la dimension neuroscientifique en s’appuyant sur une nouvelle étude menée par des scientifiques de l’université de Toronto, dont Michael Thaut. Cette étude suggère qu’écouter ses chansons préférées améliore la fonction cérébrale et la mémoire des patients atteints d’Alzheimer et de troubles cognitifs légers. Des changements s’opèrent alors dans les voies neuronales du cerveau.

Lire les articles :
Pourquoi Docteur, Alzheimer : écouter ses chansons favorites retarde le déclin cognitif

L’Est Républicain, La musique pour lutter contre la maladie d’Alzheimer

Vosges Matin, Alzheimer : les effets positifs de la musique

Petite synthèse des effets de l’écoute musicale

Dans cet article, Manon Lacroix passe en revue quelques-uns des bienfaits de l’écoute musicale, qui agit notamment sur le système de récompense du cerveau humain. Réduction du stress, de l’anxiété, de la douleur, stimulation de la mémoire et des fonctions cognitives ou encore soutien dans l’effort sportif, l’écoute musicale en elle-même présente des effets positifs. Différentes études sont d’ailleurs citées pour illustrer le propos de l’auteur, qui évoque aussi en quelques mots la musicothérapie pour améliorer l’état d’être de patients en souffrance.

Lire l’article complet

A Issoudun (36), la musicothérapie s’installe au sein de l’accueil de jour Alzheimer

Nicolas Portefaix, infirmier formé à la musicothérapie, a lancé en septembre dernier un cycle de musicothérapie au sein de l’accueil de jour Alzheimer de l’hôpital d’Issoudun (Indre – 36), dans le Centre.

Les séances se déroulent chaque mardi et incluent parfois des interventions musicales, comme celle de l’accordéoniste Pierre Cussac tout récemment.

Du chant à l’improvisation instrumentale en passant par l’écoute, les séances permettent aux participants de faire ressurgir des souvenirs, de générer des émotions.

Être dans l’échange, offrir au patient la possibilité d’être à nouveau acteur, renforcer l’estime de soi, améliorer l’état d’être, tels sont quelques-uns des objectifs poursuivis par Nicolas Portefaix dans le cadre des séances.

Lire l’article complet de La Nouvelle République, 18/01/2021

Régis Chazot : Musicothérapie, via le chant adressé, en fin de vie

Régis Chazot, La créativité au service de la vie : le chant adressé, dans Jusqu’à la mort accompagner la vie, 2019/4, N°139, pp. 51 à 61

Dans cet article, Régis Chazot se concentre sur l’intérêt de l’art-thérapie et plus particulièrement de la musicothérapie dans l’accompagnement de la personne en fin de vie, « qu’elle soit dans une unité de soins palliatifs, dans un service de soins de longue durée ou dans un Ehpad ». Pour ce faire, l’auteur va d’abord explorer l’essence de son patient, avant de s’attarder sur l’expérience sonore in utero, qu’il qualifie de « sonate maternelle » puis de faire le choix du chant comme mode d’accompagnement, « comme main tendue, comme souffle partagé, comme chant adressé, comme expérience commune d’émotion, comme espace de créativité ». Nombreux sont ici les objectifs thérapeutiques décrits, qu’il s’agisse de favoriser l’expression et la relation, mobiliser le corps, restaurer l’estime de soi, solliciter la mémoire, partager les émotions…

Acheter et lire l’article

fantasy-4066241_640

Les effets du chant, de la musique et de la musicothérapie sur la maladie d’Alzheimer

Sur Medisite, la journaliste Pauline Capmas-Delarue vient de consacrer un article aux effets bénéfiques du chant et de la musique sur la maladie d’Alzheimer, s’appuyant notamment sur l’exemple d’une chorale américaine exclusivement composée de personnes atteintes de démence, dont la qualité de vie a ainsi été améliorée.

Après quoi, l’article évoque le fait que la musique « aide à se souvenir de certains mots », crée du lien entre les patients et leur entourage, « réduit l’anxiété et l’agitation, ravive les sentiments, réduit l’isolement social, stimule la créativité, renforce l’attention et favorise l’estime de soi. »

Plusieurs experts témoignent dans ce texte, dont le Dr Capucine Demnard, musicothérapeute, sur les effets de la musique sur le langage et la mémoire mais aussi Laura Ferreri, chercheuse en psychologie cognitive, sur la plasticité cérébrale.

Lire l’article complet

Lire l’encadré : La musique ralentit le déclin cognitif

dementia-3268560_640

Adoucir les maux via la musicothérapie. Deux exemples : Autisme et Alzheimer

Sur Psychologies.com, un très récent article de Charline Delafontaine centre son attention sur les bienfaits de la musicothérapie à travers deux volets :

  • l’un sur l’autisme, avec l’expérience de la chanteuse lyrique Catherine Boni
  • l’autre sur l’accompagnement de la maladie d’Alzheimer, avec un focus sur les patients de l’hôpital gériatrique Les Magnolias, à Ballainvilliers (Essonne), qui sont accompagnés par la chanteuse et musicothérapeute Pilar Garcia

Lire l’article complet

white-male-1871431_640

Musicothérapie et sclérose en plaques

Thèse pour le Doctorat en médecine, présentée et soutenue le 4 octobre 2019, Faculté mixte de Médecine et de Pharmacie de Rouen.

Benoît Emeraux. Intérêt des thérapies basées sur la musique dans la prise en charge rééducative des symptômes moteurs et non-moteurs des patients atteints de sclérose en plaques : une revue de la littérature. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02320800⟩

Extrait du résumé : Les résultats fonctionnels dans la prise en charge rééducative de pathologies neurologiques (maladies de Parkinson et Alzheimer, lésions cérébrales acquises, démences) semblent indiquer que la musicothérapie pourrait constituer une approche intéressante dans la prise en charge rééducative des patients atteints de sclérose en plaques (SEP). Une revue de la littérature a été réalisée : 13 articles ont été inclus, dont 11 essais contrôlés randomisés (ECR) et 2 essais contrôlés non-randomisés.

Lire la thèse

France Alzheimer Corse : un atelier de musicothérapie ouvre à Eccica Suarella

L’association France Alzheimer Corse lance, à compter du mercredi 6 novembre prochain, de 14h à 16h, un atelier de musicothérapie gratuit au sein de la salle de la cantine d’Eccica Suarella.
Il sera animé par Jean-Jacques Andréani.

« L’atelier propose une approche de musicothérapie originale utilisant la voix parlée, le chant et la musique instrumentale, destinée à guider les participants, en langue française ou en corse, sur divers «chemins d’exploration» afin qu’ils retrouvent les traces et faire travailler la mémoire. », indique l’association.

En savoir plus

Voir l’article de Corse Net Infos

8 et 9 novembre 2019 : 13èmes Rencontres professionnelles de musicothérapie active

« Improvisation, migration, mémoire et musicothérapie : à la rencontre de l’autre imprévu », tel sera le thème des 13èmes rencontres professionnelles de musicothérapie active, qui se dérouleront les Vendredi 8 et samedi 9 novembre 2019 au Centre Frédéric Ozanam (24 rue Maréchal Joffre) à Versailles.

Programme prévu, sous réserve de modifications de dernière minute :

Vendredi 8 novembre

9h00 : Accueil et café.

9h15 : Ouverture par Dominique BRUGGER. Musicothérapeute, Association TEMPO, Besançon.

9h30 : Responsorial de présentation animé par Christophe GROSJEAN, Musicothérapeute, Besançon.

10h00 : Les racines de la mémoire permettent-elles l‘aventure de l’improvisation ? Spécificités et singularité des pratiques en musicothérapie active. Willy BAKEROOT, Psychanalyste et Musicothérapeute. Paris.

11h00 : Pause.

11h15 : Comptines de gestes, randonnées. Maryse DUBREU-GAFFURI, Musicothérapeute. Mantes-la-Jolie.

11h30 : Constitution et animation d’un atelier de musicothérapie adultes : Le rituel et l’improvisation rythmiques avec des bâtons. La prise en compte de ce qui survient pendant les séances. Jean-Yves COLLART, Infirmier, Musicothérapeute, Association « Vivre et devenir », Le Havre.

13h00 : Repas.

14h00 : Comment improviser face à l’inhospitalité symbolique. Comment certains migrants se construisent face à la disqualification, en mobilisant les savoirs qu’ils portent. Jérémie PIOLAT, Anthropologue, Belgique. Laboratoire d’Anthropologie Prospective, LAAP. Université de Louvain la Neuve, (Financé par le FRESH)

15h30 : Pause.

16h00 : Expression primitive : La part d’improvisation en Danse-Thérapie. Pratique et théorie.
France SCHOTT-BILMANN, psychanalyste, danse-thérapeute. Paris.

17h30 : Échanges sur la journée.

18h30 : Fin

Samedi 9 novembre

09h00 : Comptines de gestes, randonnées. Maryse DUBREU-GAFFURI, Musicothérapeute. Mantes-la-Jolie.

09h30 : Piqûre de l’araignée/tarentule et les pratiques rituelles du tarentisme dans la province de Salerno en Italie. Atelier et théorie. Les travaux d’Annabella Rossi, anthropologue. Les danses traditionnelles de Campanie Tullia CONTE & Mattia DOTTO. Chercheurs en anthropologies, Danseurs, Paris.

11h00 : Pause

11h15 : Les pratiques fondamentales – Transmission des traditions orales rythmo-musicales en Afrique – Leurs applications avec des enfants handicapés en France. Quelles utilisations ? Jean LOULENDO, Musicothérapeute, Ethnomusicologue, Rythmomusicien, Paris

12h30 : Repas

14H00 : Jeux et rythmes conviviaux africains. La parole rythmée et chantée. Les responsoriaux. Le conte musiqué. Yao DONI et le groupe Togolais « Aktion théâtre »

15h15 : Pause

15h30 : Jeux chantés dansés de tradition française utilisés dans un contexte multiculturel. Frédéric RASSAK, Rythmo-musicien. Intervenant musical en milieu scolaire, Paris

16h30 : Discussions questions et bilan.

17h30 : Fin

Renseignements : 01 30 24 68 63 – carmina.carmina@free.fr

Plus de détails ici

Le musicothérapeute Jean-Luc Dragotto est intervenu lors d’une conférence à Cuxac-Cabardès, à l’occasion de la Journée Mondiale Alzheimer

L’EHPAD de Cuxac-Cabardès, dans l’Aude (11), a ouvert ses portes au public, le 21 septembre dernier, pour proposer une conférence dédiée à la maladie d’Alzheimer.
Animée par la psychologue de l’association France Alzheimer, Mme Condouret, cette conférence a également été l’occasion de faire le point sur le rôle de la musicothérapie dans l’accompagnement des malades atteints d’Alzheimer, grâce au musicothérapeute Jean-Luc Dragotto, qui intervient depuis une dizaine d’années auprès des aînés de la résidence La Montagne.

Lire l’article de La Dépêche

hand-2906458_640