La musicothérapie déployée dans six EHPAD des Côtes d’Armor grâce à un financement départemental

Six EHPAD du pays de Saint-Brieuc proposent ou vont proposer des séances de musicothérapie à leurs résidents, grâce à un financement du Département des Côtes d’Armor.
L’objectif est notamment de stimuler la mémoire et la motricité des résidents, (mais pas seulement).
Ces séances sont dispensées par Samuel Cosson, musicothérapeute.

Lire l’article complet de Ouest France, 7/06

Des séances de musicothérapie au sein de l’Ehpad La Tour à Espalion (12)

Depuis janvier, l’Ehpad La Tour à Espalion (12) propose des séances de musicothérapie à ses résidents afin de travailler les fonctions mnésiques mais aussi de diminuer l’anxiété, l’agitation ou encore de stimuler les personnes.

Jean-François Labit, musicothérapeute en Aveyron, a participé à la mise en place de ce nouveau programme.

Lire l’article de Centre Presse Aveyron, 26/04

Des séances de musicothérapie pour les résidents de l’EHPAD de Louannec (22), en Bretagne

Musicothérapeute formée au CIM, Juliette Tarlet intervient tous les mardis auprès des résidents de l’EHPAD de Louannec (22) avec pour objectifs de  « travailler le rythme, la motricité, de solliciter la mémoire non verbale, vocale, gestuelle, de procurer une joie immédiate, du plaisir » tout en maintenant une dynamique groupale.

Ce projet a été mis en œuvre avec le soutien de la Fondation des Hôpitaux de France, dans le cadre d’un appel à projets.

Juliette Tarlet intervient également au sein de l’hôpital de Paimpol, à l’Ehpad de Ploumagoar ainsi qu’auprès de particuliers.
06 84 44 33 39 – tarlet.juliette@orange.fr

Lire l’article de Ouest-France, 18/03

Des ateliers de musicothérapie pour les seniors à Colomiers (31)

Le Guichet Atout Seniors organise, du 16 mai au 4 juillet 2022, un cycle de sept séances de musicothérapie à destination des seniors, dans le cadre des ateliers de prévention et du bien vieillir.
Ces séances se dérouleront au sein de la salle d’activités de Colomiers (31), 14 allée du Béarn.

Dates : les lundis 16/05, 23/05, 30/05, 13/06, 20/06, 27/06, 04/07 de 15h à 16h

Inscriptions : 05 61 15 22 26

Musique et Maladie d’Alzheimer

Vosges Matin, l’Est Républicain et Pourquoi Docteur ont, tous trois, publié un récent article sur l’intérêt de la musique dans la maladie d’Alzheimer.

Stimulation de la mémoire, maintien des capacités de communication, réduction de l’anxiété, amélioration du syndrome dépressif ou encore maintien de l’autonomie, les effets positifs observés et démontrés sont nombreux.

Vosges Matin évoque notamment une étude menée par une équipe de chercheurs de l’Université d’Helsinki, qui a permis de distinguer deux types d’accompagnement à privilégier selon le stade de la maladie. Ainsi, le chant permet de stimuler la mémoire au stade précoce tandis que l’écoute musicale est préférable à un stade plus avancé.

Chacun des articles s’appuyant sur les bénéfices de la musique pour la personne atteinte d’Alzheimer, évoque la musicothérapie dans l’accompagnement des malades.

L’Est Républicain cite ainsi la reprise récente des ateliers de musicothérapie au sein de France Alzheimer 55.

Pourquoi Docteur met, pour sa part, à l’honneur la dimension neuroscientifique en s’appuyant sur une nouvelle étude menée par des scientifiques de l’université de Toronto, dont Michael Thaut. Cette étude suggère qu’écouter ses chansons préférées améliore la fonction cérébrale et la mémoire des patients atteints d’Alzheimer et de troubles cognitifs légers. Des changements s’opèrent alors dans les voies neuronales du cerveau.

Lire les articles :
Pourquoi Docteur, Alzheimer : écouter ses chansons favorites retarde le déclin cognitif

L’Est Républicain, La musique pour lutter contre la maladie d’Alzheimer

Vosges Matin, Alzheimer : les effets positifs de la musique

Petite synthèse des effets de l’écoute musicale

Dans cet article, Manon Lacroix passe en revue quelques-uns des bienfaits de l’écoute musicale, qui agit notamment sur le système de récompense du cerveau humain. Réduction du stress, de l’anxiété, de la douleur, stimulation de la mémoire et des fonctions cognitives ou encore soutien dans l’effort sportif, l’écoute musicale en elle-même présente des effets positifs. Différentes études sont d’ailleurs citées pour illustrer le propos de l’auteur, qui évoque aussi en quelques mots la musicothérapie pour améliorer l’état d’être de patients en souffrance.

Lire l’article complet

A Issoudun (36), la musicothérapie s’installe au sein de l’accueil de jour Alzheimer

Nicolas Portefaix, infirmier formé à la musicothérapie, a lancé en septembre dernier un cycle de musicothérapie au sein de l’accueil de jour Alzheimer de l’hôpital d’Issoudun (Indre – 36), dans le Centre.

Les séances se déroulent chaque mardi et incluent parfois des interventions musicales, comme celle de l’accordéoniste Pierre Cussac tout récemment.

Du chant à l’improvisation instrumentale en passant par l’écoute, les séances permettent aux participants de faire ressurgir des souvenirs, de générer des émotions.

Être dans l’échange, offrir au patient la possibilité d’être à nouveau acteur, renforcer l’estime de soi, améliorer l’état d’être, tels sont quelques-uns des objectifs poursuivis par Nicolas Portefaix dans le cadre des séances.

Lire l’article complet de La Nouvelle République, 18/01/2021

Régis Chazot : Musicothérapie, via le chant adressé, en fin de vie

Régis Chazot, La créativité au service de la vie : le chant adressé, dans Jusqu’à la mort accompagner la vie, 2019/4, N°139, pp. 51 à 61

Dans cet article, Régis Chazot se concentre sur l’intérêt de l’art-thérapie et plus particulièrement de la musicothérapie dans l’accompagnement de la personne en fin de vie, « qu’elle soit dans une unité de soins palliatifs, dans un service de soins de longue durée ou dans un Ehpad ». Pour ce faire, l’auteur va d’abord explorer l’essence de son patient, avant de s’attarder sur l’expérience sonore in utero, qu’il qualifie de « sonate maternelle » puis de faire le choix du chant comme mode d’accompagnement, « comme main tendue, comme souffle partagé, comme chant adressé, comme expérience commune d’émotion, comme espace de créativité ». Nombreux sont ici les objectifs thérapeutiques décrits, qu’il s’agisse de favoriser l’expression et la relation, mobiliser le corps, restaurer l’estime de soi, solliciter la mémoire, partager les émotions…

Acheter et lire l’article

fantasy-4066241_640

Les effets du chant, de la musique et de la musicothérapie sur la maladie d’Alzheimer

Sur Medisite, la journaliste Pauline Capmas-Delarue vient de consacrer un article aux effets bénéfiques du chant et de la musique sur la maladie d’Alzheimer, s’appuyant notamment sur l’exemple d’une chorale américaine exclusivement composée de personnes atteintes de démence, dont la qualité de vie a ainsi été améliorée.

Après quoi, l’article évoque le fait que la musique « aide à se souvenir de certains mots », crée du lien entre les patients et leur entourage, « réduit l’anxiété et l’agitation, ravive les sentiments, réduit l’isolement social, stimule la créativité, renforce l’attention et favorise l’estime de soi. »

Plusieurs experts témoignent dans ce texte, dont le Dr Capucine Demnard, musicothérapeute, sur les effets de la musique sur le langage et la mémoire mais aussi Laura Ferreri, chercheuse en psychologie cognitive, sur la plasticité cérébrale.

Lire l’article complet

Lire l’encadré : La musique ralentit le déclin cognitif

dementia-3268560_640