La musicothérapie déployée dans six EHPAD des Côtes d’Armor grâce à un financement départemental

Six EHPAD du pays de Saint-Brieuc proposent ou vont proposer des séances de musicothérapie à leurs résidents, grâce à un financement du Département des Côtes d’Armor.
L’objectif est notamment de stimuler la mémoire et la motricité des résidents, (mais pas seulement).
Ces séances sont dispensées par Samuel Cosson, musicothérapeute.

Lire l’article complet de Ouest France, 7/06

Des séances de musicothérapie au sein de l’Ehpad La Tour à Espalion (12)

Depuis janvier, l’Ehpad La Tour à Espalion (12) propose des séances de musicothérapie à ses résidents afin de travailler les fonctions mnésiques mais aussi de diminuer l’anxiété, l’agitation ou encore de stimuler les personnes.

Jean-François Labit, musicothérapeute en Aveyron, a participé à la mise en place de ce nouveau programme.

Lire l’article de Centre Presse Aveyron, 26/04

Marion Massé, musicothérapeute au sein de l’association L’Atelier d’Éloïse à Targon (33)

Professeure de chant chorale, Marion Massé est également musicothérapeute, diplômée de l’Université de Montpellier. Recrutée par l’association L’Atelier d’Éloïse, elle intervient en crèche, dans les associations parentales, les maisons d’assistantes maternelles et au sein l’Ehpad Anna-Hamilton, une fois par mois.

Lire l’article de Sud-Ouest, 12/05/2022 

Zoom sur Juliette Boudaille, musicothérapeute dans la Meuse (55)

Depuis sept ans, Juliette Boudaille est musicothérapeute. Diplômée de l’Atelier de Musicothérapie de Bourgogne, elle pratique aujourd’hui la musicothérapie dans les EHPAD du groupement de coopération sociale et médico-sociale de la Meuse.

Lire l’article complet de l’Est Républicain, 23/04

Pour rappel, nous avons déjà évoqué l’activité de Juliette Boudaille il y a un an, une vidéo ayant été tournée pour évoquer la musicothérapie au sein du GCSMS de la Meuse. Pour la revoir.

Zoom sur Brice Terrié, musicothérapeute à La Roche-sur-Yon (85)

Musicothérapeute, musicien, compositeur, Brice Terrié intervient notamment au Fuzz’Yon (La Roche-sur-Yon-85), une salle de musiques actuelles, où il propose notamment à des petits groupes de réfugiés, des ateliers destinés à faciliter l’apprentissage du français par la musique.

Diplômé de l’Institut de Musicothérapie de Nantes, le musicothérapeute intervient également en EHPAD et dans des institutions accueillant des personnes en situation de handicap.

Deux articles viennent de lui être consacrés dans Ouest France et dans Le Journal du Pays Yonnais.

De la musicothérapie pour les résidents l’EHPAD de Lombez, avec la musicothérapeute Laura Revil

Depuis un an, s’est concrétisé un projet d’accompagnement musicothérapeutique des résidents de l’EHPAD de Lombez, dans le Gers. Ce projet, prévu sur deux ans, bénéficie du soutien financier de la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie et d’une participation de l’hôpital.

C’est Laura Revil, musicothérapeute, qui conduit les séances au sein de cet établissement, en concertation avec l’équipe pluridisciplinaire.

Lire l’article complet de la Dépêche, 29/04

Des séances de musicothérapie pour les résidents de l’EHPAD de Louannec (22), en Bretagne

Musicothérapeute formée au CIM, Juliette Tarlet intervient tous les mardis auprès des résidents de l’EHPAD de Louannec (22) avec pour objectifs de  « travailler le rythme, la motricité, de solliciter la mémoire non verbale, vocale, gestuelle, de procurer une joie immédiate, du plaisir » tout en maintenant une dynamique groupale.

Ce projet a été mis en œuvre avec le soutien de la Fondation des Hôpitaux de France, dans le cadre d’un appel à projets.

Juliette Tarlet intervient également au sein de l’hôpital de Paimpol, à l’Ehpad de Ploumagoar ainsi qu’auprès de particuliers.
06 84 44 33 39 – tarlet.juliette@orange.fr

Lire l’article de Ouest-France, 18/03

Des séances de musicothérapie pour les résidents du Clos de l’Ousse à Pontacq (64)

Professeur de violoncelle formée à la musicothérapie, Géraldine Dupuis est intervenue récemment à plusieurs reprises auprès des résidents du Clos de l’Ousse (Centre gérontologique de Pontacq, 64).
Parallèlement aux séances de musicothérapie proposées, les animateurs des lieux avaient également mobilisé les résidents autour d’activités telles que la fabrication d’instruments ou la peinture en lien avec la musique. Ainsi, le projet poursuivait différents objectifs : plaisir, estime de soi, détente, éveil des émotions, ouverture de la communication…

Lire l’article complet de La Dépêche, 2/03