Pour aider ses résidents face à la crise sanitaire, la Maison Pougny de Doulaincourt (52) mise notamment sur la musicothérapie

Touché par le coronavirus, l’Ehpad de Doulaincourt (52) s’est organisé pour faire face et a, par ailleurs, mis en œuvre différentes actions pour favoriser le bien-être de ses résidents. Ainsi, comme l’indique la directrice Viviane Etiennot-Pujol, la musicothérapeute intervient trois fois par semaine : « Elle fait du bien à nos résidents et aux équipes ». La psychologue est en outre également présente trois fois par semaine.

Lire l’article complet du Journal de la Haute-Marne, 19/11

Zoom sur Emmanuelle Pommaret, musicothérapeute ardéchoise

L’Hebdo de l’Ardèche a récemment consacré un article à Emmanuelle Pommaret, musicothérapeute formée à l’Infipp, organisme lyonnais de formation à la santé mentale. Certifiée depuis 2010, Emmanuelle est installée à Toulaud (07) et intervient auprès de publics variés, tels que des patients atteints d’autisme, ou encore souffrant d’epilepsie non stabilisable. Elle intervient également en EHPAD et dans des crèches.

Lire l’article complet.

Emmanuelle Pommaret

N.B. Il y a un an, France Bleu Drôme Ardèche proposait une interview d’Emmanuelle Pommaret, à réécouter ici

https://emmanuellepommaret.wixsite.com/website
Tél. 06 08 18 55 07

Régis Chazot : Musicothérapie, via le chant adressé, en fin de vie

Régis Chazot, La créativité au service de la vie : le chant adressé, dans Jusqu’à la mort accompagner la vie, 2019/4, N°139, pp. 51 à 61

Dans cet article, Régis Chazot se concentre sur l’intérêt de l’art-thérapie et plus particulièrement de la musicothérapie dans l’accompagnement de la personne en fin de vie, « qu’elle soit dans une unité de soins palliatifs, dans un service de soins de longue durée ou dans un Ehpad ». Pour ce faire, l’auteur va d’abord explorer l’essence de son patient, avant de s’attarder sur l’expérience sonore in utero, qu’il qualifie de « sonate maternelle » puis de faire le choix du chant comme mode d’accompagnement, « comme main tendue, comme souffle partagé, comme chant adressé, comme expérience commune d’émotion, comme espace de créativité ». Nombreux sont ici les objectifs thérapeutiques décrits, qu’il s’agisse de favoriser l’expression et la relation, mobiliser le corps, restaurer l’estime de soi, solliciter la mémoire, partager les émotions…

Acheter et lire l’article

fantasy-4066241_640

L’EHPAD de Rosporden (29) se dote d’une borne Mélo

L’EHPAD de Ty an dud coz à Rosporden (29), où Hélène Démézet est animatrice et musicothérapeute, s’est récemment équipé d’une borne Mélo.
Cet équipement musical et ludique propose un répertoire de 3.000 chansons classées par thèmes et par artistes, ainsi que des jeux interactifs (dont des lotos musicaux).
Pour financer la borne, l’établissement a pu bénéficier de subventions, notamment de Plus de vie, la fondation APHP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris), créée par les Hôpitaux de Paris.

Lire l’article complet sur Ouest France

7092404-10859672

Soins Gérontologie : Deux articles sur la musicothérapie en institution gériatrique

Dans le dernier numéro de Soins Gérontologie (Vol. 24, N°140, novembre 2019), revue publiée par Elsevier Masson, deux articles sont consacrés à l’accompagnement musicothérapeutique des personnes âgées en institutions.

 

woman-65675_640

L’EHPAD de Cancale s’équipe d’une borne Mélo

L’EHPAD de Cancale, qui propose déjà ses résidents des séances de musicothérapie animées Sylvain Beaupère, vient par ailleurs de se doter d’une borne Mélo®.
Cet équipement musical et ludique propose un répertoire de 3.000 chansons classées par thèmes et par artistes, ainsi que des jeux interactifs (dont des lotos musicaux).
L’association l’Atelier, qui organise des animations au sein de l’établissement, a financé ce nouvel équipement, pour lequel elle a bénéficié d’une aide de la Fondation de France.

Lire l’article complet de Ouest France

En savoir plus sur la borne Mélo

Colloque : « Musicothérapie en institutions gériatriques : Retrouver sa dignité d’être »

Après avoir dévoilé en mars dernier un protocole unique de prise en charge musicothérapeutique des personnes âgées atteintes de démence de type Alzheimer, la Société Française de Musicothérapie poursuit sa réflexion dans ce domaine en organisant, le jeudi 14 novembre prochain à Dijon, un colloque sur le thème :

« Musicothérapie en institutions gériatriques, Retrouver sa dignité d’être ».

Au programme de cette journée, qui se déroulera de 9h à 18h, au sein de l’amphithéâtre du CHS La Chartreuse, six interventions suivies d’une table ronde :

9h  : « Accompagner les transformations liées au vieillissement et aux pathologies cognitives »,
Docteur Florence BONTE
Gériatre, Hôpital de jour et de réadaptation mémoire et fragilité – Hôpital Sainte Marie
Université Pierre et Marie Curie

10h : « Interactions du sujet âgé avec son environnement »
Martine Jobard

Ex responsable d’un Ehpad et d’un centre de formation continue spécialisé en gérontologie. Membre formateur d’un organisme habilité à effectuer des évaluations externes des services médico-sociaux.
Titulaire d’un Master en politiques gérontologiques, Science Po Paris.

11h : « Maladie d’Alzheimer et enjeux de l’aidance dans la dignité d’être du malade »
Jean-Christophe RIBOTTI

Musicothérapeute, ESAT de Lons-le-Saunier « Relais des Aidants », Centre Psychothérapeutique de l’Ain

12h : Buffet et collation (salle frêne)

14h : « Dynamiques de la vieillesse dans le “ Finistère institutionnel “. Une symphonie à plusieurs voix, en recherche d’harmonie. Quand la musicothérapie s’invite à l’Ehpad et à l’hôpital de jour »
Stéphanie ABEL

Psychologue clinicienne, Responsable de l’accueil de jour « le Kiosque », Ehpad Sarrail de Châlons-en-Champagne

15h : « La fonction transitionnelle de la voix dans la prise en charge musicothérapeutique des personnes âgées dépendantes »
Christelle CARDIN
Musicothérapeute, Ehpad « Les champs blancs » Sergines, CCAS de Chenôve, RAM 89

16h : « Modèle de prise en charge musicothérapeutique, “la dignité d’être“ »
Patrick BERTHELON

Musicothérapeute, psychothérapeute, président de la Société Française de Musicothérapie.
Centre Hospitalier la Chartreuse Dijon,  CMP Léopold Szondi Chenôve, Ehpad « Les Roches d’Orgères » Fleurey-sur-Ouche

17h Table ronde 

“Comment la musicothérapie peut-elle harmoniser la prise en charge des personnes âgées dépendantes pour mieux restaurer et maintenir leur dignité d’être ?” 

Pour s’inscrire

Autre article sur le même sujet : Senior Actu, 9/10

Musicothérapeute clinicienne, Émilie Tromeur-Navaresi ouvre son cabinet à Lons-le-Saunier

Musicothérapeute clinicienne, titulaire du Master de Paris-Descartes, du DU de Montpellier et d’une certification en neuromusicothérapie, Émilie Tromeur-Navaresi a officiellement ouvert, le 30 août dernier, son cabinet libéral, place de la Comédie à Lons-le-Saunier, dans le Jura.

Déjà forte d’une longue expérience en EHPAD, en soins palliatifs et en unité Alzheimer en Bourgogne, cette jeune professionnelle de 33 ans élargit désormais son champ d’action, assurant la prise en charge de tous types de publics.

Un article lui est consacré dans Le Progrès

Pour contacter Emilie :
06.51.33.73.66

Emilie