Selon une nouvelle méta-analyse, l’intervention musicale est bénéfique pour la santé mentale et la qualité de vie

En Allemagne, l’Institute of Music Physiology and Musician’s Medicine vient de publier une méta-analyse regroupant les résultats de 26 recherches différentes visant à évaluer l’intérêt des interventions musicales sur une amélioration du bien-être mental et de la qualité de vie. Sur l’ensemble des études analysées, sept traitaient spécifiquement d’une intervention en musicothérapie.

La méta-analyse met en évidence l’effet positif de l’intervention musicale sur le bien-être et la qualité de vie. En revanche, elle ne permet pas de déterminer quel type d’intervention est à privilégier. Ainsi, les chercheurs concluent que « des études futures sont nécessaires pour clarifier les interventions musicales optimales et les doses à utiliser dans des scénarii cliniques ».

Lire l’étude complète, en anglais

Lire l’article de Elle, qui relate cette étude.

A Bordeaux, quatre journées pour mieux faire connaître la musicothérapie

L’association bordelaise CM33 (pour centre de musicothérapie de la Gironde) a organisé le 22 janvier dernier une première journée « Musique et Bien-être » et en organise trois autres, le 26 février, le 12 mars et le 2 avril, de 10 à 18 heures, à la Maison de la tribu.

Pilotés par Stéphane Seva, jazzman et musicothérapeute, Julia Lopez, infirmière et musicothérapeute, et par Julie Mathé, infirmière et chanteuse lyrique, les différents ateliers proposés ont pour but de mieux faire connaître la musicothérapie et ses objectifs.

Infos complémentaires et inscriptions : 06 16 67 43 59, contact.cm33@gmail.com

Lire l’article de Sud-Ouest, 21/01/2022

Canada / Québec : La médiation musicale pour le bien-être et l’intégration des personnes réfugiées

Afin d’améliorer le bien-être psychologique et l’intégration des personnes réfugiées dans la ville de Québec, il a été proposé à 20 personnes, dont 10 réfugiées et 10 Québécois de longue date de participer à un atelier groupal en vue d’échanger et de jouer de la musique ensemble, et ce, à 10 reprises.

L’analyse des verbalisations avant / après montre une amélioration du bien-être des personnes ainsi qu’une meilleure intégration.

Lire l’abstract et la bibliographie, acheter l’article complet

Zoom sur Andrea Schindler, musicothérapeute à Lille

Nous avons déjà consacré plusieurs publications à Andrea Schindler en avril 2019 puis en juillet 2019 alors qu’elle venait de remporter le premier prix de l’appel à projets « La musique vecteur d’insertion et d’épanouissement pour tous » lancé par la Fondation Crédit Mutuel Nord Europe.

Le 3 décembre dernier, le site d’actualité infirmière Actusoins a consacré un article à cette musicothérapeute, diplômée de l’université Sorbonne Paris Cité et qui exerce désormais à Lille, au sein de l’hôpital Saint-Vincent de Paul avec des patients atteints de troubles du comportement alimentaire ainsi que des patients hospitalisés en soins palliatifs.

Son approche de la musicothérapie y est détaillée. Plusieurs soignants, notamment Vincent Dodin, psychiatre et chef du service TCA, Naheda Collet, infirmière du service TCA ou encore Claire Poulain, infirmière en soins palliatifs, apportent leur témoignage.

Lire l’article complet sur Actusoins

soins-palliatifs

L’association La Casa Feliz projette d’ouvrir un centre dédié au bien-être, incluant la musicothérapie, à Sablé-sur-Sarthe

Le Club des Cigales vient d’octroyer une enveloppe de 5.000€ à l’association La Casa Feliz, qui a pour projet d’ouvrir une maison du bien-être à Sablé-sur-Sarthe (72) en septembre 2021.

Une dizaine d’activités encadrées par des professionnels, dont la musicothérapie, seront proposées aux adhérents avec comme objectif principal leur bien-être.

Projet à suivre !

Lire l’article complet de Ouest France

Pour en savoir plus sur La casa Feliz

Mémoire / Canada : Musicothérapie et intégration scolaire des élèves issus de l’immigration

Nadia Delisle, Musicothérapie et intégration scolaire : un programme d’intervention pour des élèves issus de l’immigration, Maîtrise ès Arts (Thérapies par les arts, Option Musicothérapie), 2020, 59 pages

Dans le cadre de son projet de recherche, Nadia Delisle a mis en place un programme d’intervention en musicothérapie auprès d’élèves immigrants et réfugiés en classe d’accueil au Québec (Canada) pour les accompagner face aux risques de troubles psychosociaux, aux difficultés d’adaptation scolaire etc…
Ce programme vise à favoriser leur bien-être, leur sentiment d’appartenance à la
classe d’accueil, leur capacité d’adaptation et, enfin, leur intégration scolaire et sociale.

Lire le mémoire complet

Créatrice du concept Musicorps, Emmanuelle Jaffrelot libère voix et corps aux Ponts-de-Cé (49)

Emmanuelle Jaffrelot est à l’origine de la méthode Musicorps, qui vise à libérer la voix et le corps et est la « synthèse de trois formations en musicothérapie, de la technique « Corps et conscience » et de ma recherche personnelle », explique-t-elle dans un article récemment paru sur Ouest-France, qui détaille ensuite les fondements de son concept.

Intervenant au sein d’institutions de santé, auprès de professionnels du monde de la culture ou encore auprès d’enfants auxquels elle enseigne la musique…

Lire l’article complet de Ouest France, 29/02

Contacter Emmanuelle Jaffrelot : www.musicorps.fr, 02 41 44 44 66

jaffrelot

Emmanuelle Jaffrelot – http://musicorps.fr/index.htm

 

Créé à l’initiative du musicothérapeute Jean-François Labit, Euterpe 12 fédère une cinquantaine de professionnels du bien-être en Aveyron

Musicothérapeute à Rodez (12), Jean-François Labit est à l’origine d’un tout nouveau réseau aveyronnais baptisé Euterpe 12. Ce dernier, fraîchement créé, fédère une cinquantaine de professionnels du bien-être (musicothérapie, art-thérapie, coaching, méditation, expression vocale, expression corporelle…).

Lire l’article complet de La Dépêche

JFL