Explorer les interactions musicales centrées sur la personne dans les soins aux personnes atteintes de démence

Krøier, J. K. (2022). Exploring person-attuned musical interactions in dementia care: A flexible design . Aalborg Universitetsforlag. Ph.d.-serien for Det Humanistiske og Samfundsvidenskabelige fakultet, Aalborg Universitet https://doi.org/10.54337/aau510597389

Cette thèse de doctorat cherche à explorer les interactions musicales centrées sur la personne pour l’accompagnement des patients atteints de démence en institutions gériatriques.
Trois études y explorent les interactions musicales sous différents aspects.
Cette thèse vise à générer des connaissances sur l’utilisation pluridisciplinaire des interactions musicales dans l’accompagnement des personnes atteintes de démence.
La recherche a montré que la musicothérapie et les interventions basées sur la musiques avaient des effets positifs sur le bien-être et la diminution des symptômes neuropsychiatriques des personnes atteintes de démence.
Les effets positifs de la musicothérapie et des activités musicales peuvent être transposés dans le contexte des soins. Ainsi, le musicothérapeute interviendrait en soutien ou en supervision de l’équipe de soins, qui mettrait en application les interactions musicales.

Lire la thèse

Mise en place d’un atelier de musicothérapie en hôpital de jour avec des patients atteints de maladies neurodégénératives

H. Lesniewska-Blache, V. Hocreitère, Une expérience d’atelier de musicothérapie pour les patients atteints de maladies neurodégénératives en HDJ de soins de suite et réadaptation, NPG Neurologie – Psychiatrie – Gériatrie, Janvier 2023

Au sein du service de soins de suite et réadaptation (SSR) du Centre Hospitalier d’Arpajon, un atelier de musicothérapie a été mis en place pour 17 patients atteints de maladies neurodégénératives et suivis en hôpital de jour.
Ces patients ont participé à une séance hebdomadaire d’1h30 pendant un an.
Les fonctions cognitives, la dépression et les troubles du comportement de huit patients ont pu être réévalués un an après le début de l’atelier de musicothérapie.
En conclusion, les troubles du comportement ont diminué de façon significative. Les symptômes dépressifs et les fonctions cognitives se sont améliorées de façon non significative.

Lire l’abstract, acheter l’article

Musique et santé par le Dr. Alain Ducardonnet

Dans cette courte vidéo généraliste diffusée le 1er janvier dernier sur BFM.TV., le Dr Alain Ducardonnet évoque l’intérêt de la musique pour réduire la douleur et l’anxiété ou encore favoriser le maintien des capacités mnésiques, notamment pour les patients atteints d’Alzheimer.
Il évoque également la musicothérapie dans le cadre d’une rééducation après un AVC, particulièrement pour la récupération de la fonction langagière.

https://www.bfmtv.com/replay-emissions/prenez-soin-de-vous/quand-la-musique-est-bonne-pour-la-sante-01-01_VN-202301010022.html

Revue de la littérature : Les effets de la musicothérapie chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer

PEIXOTO, C. C. .; AMÂNCIO, N. de F. G. . The effects of music therapy in patients with Alzheimer’s diseaseResearch, Society and Development[S. l.], v. 12, n. 1, p. e2012139279, 2023. DOI: 10.33448/rsd-v12i1.39279. Disponível em: https://rsdjournal.org/index.php/rsd/article/view/39279. Acesso em: 16 jan. 2023.

Cette revue de la littérature a pour objectif d’identifier et de comprendre les effets de la musicothérapie chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Elle s’appuie sur la stratégie PICO (Patient, Intervention, Comparaison et Résultat) autour de cette question centrale : « La musicothérapie est-elle une ressource thérapeutique non-pharmacologique efficace dans le traitement des patients atteints de la maladie d’Alzheimer ? ».
Une recherche bibliographique a été réalisée sur les bases de données suivantes : Scientif Electronic Library Online (SciELO), National Library of Medicine (PubMed), EbscoHost, Google Scholar et Regional Medicine Library (BIREME).
A l’issue de cette recherche, 23 articles ont été retenus.
Cette revue de la littérature met en évidence que la musicothérapie, en plus de favoriser des modifications structurelles et de connectivité cérébrale, contribue à retarder le déclin cognitif et à améliorer les symptômes comportementaux, l’état fonctionnel et, par conséquent, la qualité de vie des patients affectés par la maladie d’Alzheimer.

Lire l’abstract (en anglais), télécharger l’article (en portugais)

France Alzheimer Jura et Ingrid Buatois proposent des séances de musicothérapie aux malades et à leurs aidants

France Alzheimer Jura propose en cette rentrée un cycle de 4 séances de musicothérapie aux malades atteints de troubles cognitifs accompagnés ou non de leurs aidants.
Après deux premières séances le 5 septembre dernier et ce 13 octobre, deux nouvelles séances sont prévues les mardis 22 novembre et 13 décembre 2022.

Animées par la musicothérapeute jurassienne Ingrid Buatois, elles se dérouleront de 14h15 à 16h au sein de l’hôpital de Saint-Claude (39).

Musicothérapie et… AVC, Alzheimer, Parkinson

Bénin Web TV, webzine africain, a récemment évoqué l’intérêt de la musicothérapie, notamment dans l’accompagnement de patients atteints plus spécifiquement de trois pathologies : après un AVC, pour rééduquer les fonctions cognitives, langagières ou sensori-motrices ; dans le cas de la maladie d’Alzheimer, pour maintenir les capacités cognitives, et notamment mnésiques, ou pour diminuer l’agitation ; dans le cas de la maladie de Parkinson, pour améliorer la marche.

Lire l’article, 25/08

Une nouvelle étude met en évidence l’intérêt de la musicothérapie pour améliorer la connectivité cérébrale chez les patients atteints d’Alzheimer

Chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer, la musicothérapie est notamment utilisée pour réduire l’anxiété et l’agitation, mais aussi et surtout, pour stimuler la mémoire.
Une récente étude menée par des chercheurs du laboratoire d’imagerie musicale et de dynamique neuronale de l’Université Northeastern montre une amélioration de la connectivité dans le cerveau, entre entre le système auditif et le système de récompense.
L’étude a porté sur 8 semaines avec des séances quotidiennes d’une heure.
A l’issue du programme, l’imagerie cérébrale a permis de mettre en évidence une amélioration très significative de la connectivité cérébrale, et ce, d’autant plus lorsque c’est le patient qui choisit la musique.

Lire l’article de Version Femina, 25/07

Lire les résultats de l’étude (en anglais)

musicothérapie et connectivité cérébrale / musique et cerveau