Musicothérapie et… AVC, Alzheimer, Parkinson

Bénin Web TV, webzine africain, a récemment évoqué l’intérêt de la musicothérapie, notamment dans l’accompagnement de patients atteints plus spécifiquement de trois pathologies : après un AVC, pour rééduquer les fonctions cognitives, langagières ou sensori-motrices ; dans le cas de la maladie d’Alzheimer, pour maintenir les capacités cognitives, et notamment mnésiques, ou pour diminuer l’agitation ; dans le cas de la maladie de Parkinson, pour améliorer la marche.

Lire l’article, 25/08

Une nouvelle étude met en évidence l’intérêt de la musicothérapie pour améliorer la connectivité cérébrale chez les patients atteints d’Alzheimer

Chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer, la musicothérapie est notamment utilisée pour réduire l’anxiété et l’agitation, mais aussi et surtout, pour stimuler la mémoire.
Une récente étude menée par des chercheurs du laboratoire d’imagerie musicale et de dynamique neuronale de l’Université Northeastern montre une amélioration de la connectivité dans le cerveau, entre entre le système auditif et le système de récompense.
L’étude a porté sur 8 semaines avec des séances quotidiennes d’une heure.
A l’issue du programme, l’imagerie cérébrale a permis de mettre en évidence une amélioration très significative de la connectivité cérébrale, et ce, d’autant plus lorsque c’est le patient qui choisit la musique.

Lire l’article de Version Femina, 25/07

Lire les résultats de l’étude (en anglais)

musicothérapie et connectivité cérébrale / musique et cerveau

Etude : Musicothérapie et maladie d’Alzheimer, protocole à cas unique d’une dyade patient aidé/conjoint-aidant

P.Lazzaro Riehl, H.Wilquin, Thérapie musicale individualisée et sentiment d’identité dans la maladie d’Alzheimer à un stade avancé : protocole à cas-unique d’une dyade patient aidé/conjoint-aidant, NPG Neurologie – Psychiatrie – Gériatrie, 6 juillet 2022

Cette étude interventionnelle porte sur l’accompagnement d’un patient atteint de la maladie d’Alzheimer à un stade avancé et de sa conjointe-aidante à travers un dispositif musicothérapeutique composé de neuf séances d’une heure sur trois mois, à un rythme hebdomadaire pour le patient et bi-mensuel pour son proche aidant. Elle a pour objectif d’évaluer le renforcement du sentiment d’identité pour chacun des deux participants, tout en considérant l’effet sur la relation de la dyade.

Lire, acheter l’article

Des séances de musicothérapie organisées par la halte relais France Alzheimer à Plazac (24)

Dans le cadre de l’ouverture d’une halte relais France Alzheimer et maladies apparentées à Plazac, en Dordogne, des ateliers de musicothérapie sont proposés par la musicothérapeute Lucile Chaminade.

Une première séance a eu lieu le 10 mai dernier.

Pour en savoir plus : benevolat24@francealzheimer.org

Lire l’article complet de Sud Ouest, 19/05/22

À Cauffry, un atelier de musicothérapie a été proposé dans le cadre du café des aidants

Les plateformes d’accompagnement et de répit de l’Oise ont pour vocation de soutenir les aidants dans l’accompagnement de leur proche souffrant de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, de la sclérose en plaques, de la maladie de Parkinson, et/ou de  personnes âgées de plus de 60 ans en perte d’autonomie.

Dans le cadre des activités proposées, un atelier de musicothérapie a récemment été organisé lors du café des aidants à Cauffry (60).

Lire l’article du Courrier Picard, 7/02

Les effets bénéfiques de la musicothérapie intégrée dans le parcours de soins

Le Figaro, sous la plume de Thomas Lestavel, a récemment consacré un article aux effets bénéfiques validés de la musicothérapie, qui fait notamment intervenir Hervé Platel, professeur de neuropsychologie à l’Université de Caen. Le sujet débute par une immersion au sein de la clinique psychiatrique Caradoc, à Bayonne, où un atelier de musicothérapie est proposé par Vincent Sierp, infirmier et musicothérapeute.

Lire l’article complet

Musique et Maladie d’Alzheimer

Vosges Matin, l’Est Républicain et Pourquoi Docteur ont, tous trois, publié un récent article sur l’intérêt de la musique dans la maladie d’Alzheimer.

Stimulation de la mémoire, maintien des capacités de communication, réduction de l’anxiété, amélioration du syndrome dépressif ou encore maintien de l’autonomie, les effets positifs observés et démontrés sont nombreux.

Vosges Matin évoque notamment une étude menée par une équipe de chercheurs de l’Université d’Helsinki, qui a permis de distinguer deux types d’accompagnement à privilégier selon le stade de la maladie. Ainsi, le chant permet de stimuler la mémoire au stade précoce tandis que l’écoute musicale est préférable à un stade plus avancé.

Chacun des articles s’appuyant sur les bénéfices de la musique pour la personne atteinte d’Alzheimer, évoque la musicothérapie dans l’accompagnement des malades.

L’Est Républicain cite ainsi la reprise récente des ateliers de musicothérapie au sein de France Alzheimer 55.

Pourquoi Docteur met, pour sa part, à l’honneur la dimension neuroscientifique en s’appuyant sur une nouvelle étude menée par des scientifiques de l’université de Toronto, dont Michael Thaut. Cette étude suggère qu’écouter ses chansons préférées améliore la fonction cérébrale et la mémoire des patients atteints d’Alzheimer et de troubles cognitifs légers. Des changements s’opèrent alors dans les voies neuronales du cerveau.

Lire les articles :
Pourquoi Docteur, Alzheimer : écouter ses chansons favorites retarde le déclin cognitif

L’Est Républicain, La musique pour lutter contre la maladie d’Alzheimer

Vosges Matin, Alzheimer : les effets positifs de la musique

La musicothérapie : définition, techniques, objectifs.

Sur le site Journal des Femmes, Juliette Hochberg a recueilli les explications d’Emilie Tromeur-Navaresi, Présidente de la Fédération Française de Musicothérapie.
Dans cet entretien, celle-ci y explique ce qu’est la musicothérapie et comment s’établit un suivi musicothérapeutique, avant d’aborder les différentes techniques de musicothérapie (active, réceptive) puis les objectifs thérapeutiques.
Après quoi, l’intérêt de la musicothérapie pour des personnes atteintes de différentes pathologies est abordé (autisme, Alzheimer). Enfin, un petit focus est proposé sur quelques exemples pratiques concrets, comme le montage en U ou encore le dessin sous induction musicale.

Lire l’article complet, 11/05