La musicothérapie : définition, techniques, objectifs.

Sur le site Journal des Femmes, Juliette Hochberg a recueilli les explications d’Emilie Tromeur-Navaresi, Présidente de la Fédération Française de Musicothérapie.
Dans cet entretien, celle-ci y explique ce qu’est la musicothérapie et comment s’établit un suivi musicothérapeutique, avant d’aborder les différentes techniques de musicothérapie (active, réceptive) puis les objectifs thérapeutiques.
Après quoi, l’intérêt de la musicothérapie pour des personnes atteintes de différentes pathologies est abordé (autisme, Alzheimer). Enfin, un petit focus est proposé sur quelques exemples pratiques concrets, comme le montage en U ou encore le dessin sous induction musicale.

Lire l’article complet, 11/05

Revue Brésilienne de Musicothérapie : Musicothérapie et maladie d’Alzheimer, revue systématique


FERREIRA, Maria Fonseca Soares, et.al. Musicoterapia em pacientes com doença de Alzheimer – uma revisão sistemática (p 31- 52), Revista Brasileira de Musicoterapia – Ano XXII n° 28 ANO 2020

Revue systématique de la littérature visant à analyser les effets de la seule musicothérapie chez des patients atteints de la maladie d’Alzheimer, principalement sur les symptômes comportementaux et les difficultés cognitives.
L’article synthétise les résultats d’études observationnelles et d’essais cliniques randomisés (en anglais, portugais et espagnol).

démence

A Issoudun (36), la musicothérapie s’installe au sein de l’accueil de jour Alzheimer

Nicolas Portefaix, infirmier formé à la musicothérapie, a lancé en septembre dernier un cycle de musicothérapie au sein de l’accueil de jour Alzheimer de l’hôpital d’Issoudun (Indre – 36), dans le Centre.

Les séances se déroulent chaque mardi et incluent parfois des interventions musicales, comme celle de l’accordéoniste Pierre Cussac tout récemment.

Du chant à l’improvisation instrumentale en passant par l’écoute, les séances permettent aux participants de faire ressurgir des souvenirs, de générer des émotions.

Être dans l’échange, offrir au patient la possibilité d’être à nouveau acteur, renforcer l’estime de soi, améliorer l’état d’être, tels sont quelques-uns des objectifs poursuivis par Nicolas Portefaix dans le cadre des séances.

Lire l’article complet de La Nouvelle République, 18/01/2021

Musique et cerveau : « La symphonie neuronale » par Emmanuel Bigand

Chercheur en neurosciences cognitives à l’Université de Bourgogne, Emmanuel Bigand vient de publier, avec la neuroscientifique Barbara Tillman : « La symphonie neuronale – Pourquoi la musique est indispensable au cerveau ». Dans une interview sur France Musique, Emmanuel Bigand évoque d’abord le parcours qui l’a amené à s’intéresser aux effets de la pratique et de l’écoute musicale sur le cerveau.

Expliquant que les découvertes liées au développement de la neuro-imagerie ont permis de montrer que « la musique a vraiment une importance dans l’évolution de l’humanité, qui va au-delà d’une activité de culture ou de loisirs », le chercheur évoque aussi les perspectives de prise en charge de maladies neuronales, pour lesquelles la musique offrirait un accès aux zones atteintes, citant notamment l’exemple d’Alzheimer.

Il détaille ensuite ce qu’il entend par « symphonie neuronale » en développant différents exemples de la façon dont la musique parvient à activer des zones du cerveau très dispersées et comment elle favorise la neuro-plasticité, avec un impact sur des activités qui ne sont pas musicales.

Evoquant les différents âges de la vie, Emmanuel Bigand explique que la musique joue un rôle dans l’attachement de l’enfant dès la naissance et qu’elle a tout autant d’impact sur les patients atteints de la maladie d’Alzheimer à un stade avancé, pour conserver une relation autrui. Enfin, l’interview s’achève sur les applications cliniques des recherches sur les effets de la musique.

Lire l’entretien sur France Musique, 2/10/2020

Mémoire / Canada – Musicothérapie active et maladie d’Alzheimer : « Conception d’un clavier musical pour entraîner les fonctions motrices et cognitives »

Sherezada Ochoa Echeverria, Conception d’un clavier musical pour entraîner les fonctions motrices et cognitives dans la maladie d’Alzheimer, Maîtrise en sciences cliniques et biomédicales – avec mémoire, Maître ès sciences (M. Sc.), 2020, 102 pages

Après une revue de la littérature visant à montrer l’intérêt de la musicothérapie pour soulager les symptômes de démence type Alzheimer, et plus particulièrement de la musicothérapie active, ce mémoire « a pour principal objectif de proposer un dispositif musical électronique permettant aux personnes au stage léger de la maladie d’Alzheimer de s’engager de manière autonome dans des sessions de musicothérapie active.

Il s’agit pour l’auteur de proposer un dispositif qui permettrait au patient de bénéficier ou de poursuivre des séances de musicothérapie en l’absence du thérapeute et/ou à domicile.

Lire le mémoire complet

TOM : Un nouvel outil d’évaluation des capacités cognitives musicales des patients atteints d’Alzheimer

Stéphane Berruchon, Bernard Mac Nab, Vianney Bréard, Évaluation des capacités cognitives musicales chez les malades Alzheimer : le test d’orientation en musicothérapie, Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement, Volume 18, numéro 1, Mars 2020, pp. 19-24

Dans cet article, les auteurs présentent un nouvel outil d’évaluation des capacités cognitives musicales des patients atteints d’Alzheimer permettant d’orienter leur prise en charge en musicothérapie selon le profil obtenu.
Son nom : TOM (test d’orientation en musicothérapie).
Dans le cadre de son parcours de validation, ce test a été administré à 50 sujets âgés sains et à 50 sujets atteints d’Alzheimer.

Lire, acheter l’article

dementia-3268560_640

Dans son documentaire « De la Musique pour le cerveau », Isabelle Raynauld explore les bienfaits de la musique et l’intérêt de la musicothérapie

Dans un article publié sur lapresse.ca, Alexandre Vigneault s’intéresse au documentaire réalisé par Isabelle Raynauld et intitulé : « De la Musique pour le cerveau », qui explore les effets thérapeutiques des sons et des mélodies sur les grands prématurés, les personnes atteintes d’aphasie ou encore celles atteintes de cancer. On y découvre notamment la musicothérapeute Tanya Lavoie.

Extrait vidéo du documentaire :

Lire l’article de La Presse

Un autre article, publié par Maxime Demers dans Le Journal de Montéral, traite du même documentaire, fruit de plusieurs années de recherches.

Mise à jour : Autre publication du 19/02 sur le documentaire

Musique, vie psychique et démence

Nathalie LAENG, Musique et vie psychique du sujet dément,
Lettre de psychogériatrie 2019

Extrait du résumé : « Les troubles mnésiques liés à la maladie d’Alzheimer s’inscrivent dans le fonctionnement global de la psyché, conscient et inconscient. (…) L’introduction de la musique et en particulier du chant dans la relation thérapeutique nous éclaire sur le fonctionnement psychique du sujet dément. »

Lire l’article complet