Musicothérapie et addictions : zoom sur l’ADLCA à Bletterans, dans le Jura, et Emilie Tromeur-Navaresi, musicothérapeute

Musicothérapeute et neuromusicothérapeute, présidente de la Fédération française des Musicothérapeutes, Emilie Tromeur-Navaresi intervient désormais au sein de l’ADLCA (Association du Dispensaire de lutte contre les addictions) à Bletterans (39).
En poste depuis le printemps dernier, elle propose un accompagnement musicothérapeutique selon trois axes : thérapie de soutien, rééducation et prévention ; elle gère également la partie culturelle du centre de postcure.

Lire l’article complet du Progrès, 18/10

Revue Française de Musicothérapie : Musicothérapie en addictologie

Nicolas JAUD, À la recherche de la voix perdue : une musicothérapie en addictologie, Revue Française de Musicothérapie, Volume XXXIX n°2, Février 2021

Dans cet article, Nicolas Jaud présente sa pratique clinique en addictologie autour de l’utilisation de la voix et de la façon dont celle-ci peut s’articuler avec la symbolisation et le processus de subjectivation du patient.

Après avoir présenté les difficultés psychiques en lien avec les troubles de l’addiction, l’auteur détaille la pratique d’exploration vocale qu’il propose, à savoir « une pratique singulière d’un chant qui s’appuie sur la mise en valeur des harmoniques naturelles de la voix ». Elle se déroule en plusieurs étapes, qu’il développe. Nicolas Jaud explique ensuite la différence entre la pratique proposée et le chant diphonique, auquel elle pourrait s’apparenter. Dans le cadre thérapeutique proposé, le musicothérapeute chante avec le patient. Cette voix du thérapeute, « rassurante », « calme », « chaleureuse » est de nouveau abordée plus loin dans l’article sous l’angle du rapport au lien parental et au processus de subjectivation.

Lire l’article complet

La musicothérapie sur l’île de La Réunion

Cet article publié le 20 juin sur le site réunionnais clicanoo fait le point sur les bienfaits de la musique, pointant notamment l’intérêt de la musicothérapie auprès de patients victime d’AVC ou encore de personnes atteintes de la maladie de Parkinson.
En outre, le CHU de La Réunion a recours à l’application de musicothérapie Music Care pour aider les patients à gérer « anxiété, dépression, troubles du sommeil, douleur, asthénie, compulsions », indique le chef du service addictologie.
L’article fait également intervenir Jean-Bernard Coutaye, musicothérapeute au Foyer d’Accueil Médicalisé Les Cascavelles, qui vient apporter un autre éclairage supplémentaire sur les objectifs de la musicothérapie, à savoir « ouvrir des canaux de communication ».

Lire l’article complet

reunion-1779297_640

Musicothérapie et polyaddiction

Musicothérapie et polyaddiction : du lien culturellement établi à la proposition d’un dispositif, en centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie

Laurie D’Abbadie de Nodrest et Jean-Luc Sudres
Bulletin de psychologie, 2019/2, N°560, pages 115 à 127

Extrait : « Ce travail propose une réflexion sur l’ajustement d’ateliers de musicothérapie auprès de sujets présentant une ou plusieurs addictions et pris en charge dans un centre de post-cure. Cette étude est étayée par la littérature et la rencontre sur le terrain avec M, patient polytoxicomane, découvrant le slam. »

Lire le résumé complet, acheter l’article

drugs-3541680_640

Thèse : Music can facilitate the rehabilitation of substance addicted individuals by extinguishing craving responses to cues conditioned with substance use

Music can facilitate the rehabilitation of substance addicted individuals by extinguishing craving responses to cues conditioned with substance use
STAMOU Vasileios
Thèse de doctorat en Psychologie, 2015, Aix-Marseille

« Nous avons réalisé deux expériences afin d’évaluer l’efficacité de la désensibilisation systématique combinée à la musique et déterminer la contribution exacte de la musique… »
Suite du Résumé

graduate-150374_640