Musicothérapie et troubles des conduites alimentaires (TCA) : reportage à Saint-Vincent-de-Paul à Lille

L’équipe du Mag de la Santé est allée à Lille, au sein de l’Hôpital Saint-Vincent-de-Paul, pour un reportage sur l’accompagnement des troubles du comportement alimentaire par la musicothérapie.

Andréa Schindler est musicothérapeute dans ce service. Réduire l’anxiété, libérer les émotions, travailler sur l’estime de soi en développant la créativité, se réapproprier son corps et sa voix. Tels sont quelques uns des objectifs poursuivis en musicothérapie avec les patients atteints de TCA.

Lire l’article complet, voir le reportage.

Capture d’écran, reportage du Mag de la Santé

Régis Chazot : Musicothérapie, via le chant adressé, en fin de vie

Régis Chazot, La créativité au service de la vie : le chant adressé, dans Jusqu’à la mort accompagner la vie, 2019/4, N°139, pp. 51 à 61

Dans cet article, Régis Chazot se concentre sur l’intérêt de l’art-thérapie et plus particulièrement de la musicothérapie dans l’accompagnement de la personne en fin de vie, « qu’elle soit dans une unité de soins palliatifs, dans un service de soins de longue durée ou dans un Ehpad ». Pour ce faire, l’auteur va d’abord explorer l’essence de son patient, avant de s’attarder sur l’expérience sonore in utero, qu’il qualifie de « sonate maternelle » puis de faire le choix du chant comme mode d’accompagnement, « comme main tendue, comme souffle partagé, comme chant adressé, comme expérience commune d’émotion, comme espace de créativité ». Nombreux sont ici les objectifs thérapeutiques décrits, qu’il s’agisse de favoriser l’expression et la relation, mobiliser le corps, restaurer l’estime de soi, solliciter la mémoire, partager les émotions…

Acheter et lire l’article

fantasy-4066241_640