Neuromusicothérapie : Cas clinique d’aphasie globale

Adriana Piccolo, Francesco Corallo, Davide Cardile, Michele Torrisi, Chiara Smorto, Simona Cammaroto and Viviana Lo Buono, Music Therapy in Global Aphasia : A case Report, Medicines 2023, 10, 16. https://doi.org/10.3390/medicines10020016

L’aphasie globale est un trouble sévère affectant l’ensemble de la sphère du langage parlé et écrit, tant dans la compréhension que dans l’expression.
Cet article présente le cas d’une patiente de 57 ans présentant une hémorragie cérébrale fronto-temporo-pariétale intraparenchymateuse gauche et une hémiplégie droite.
Cette patiente présente une déficience sévère de la compréhension orale et écrite.
L’expression orale est alors caractérisée par l’émission stéréotypée de sons monosyllabiques. Une atteinte des praxies constructives est également mise en évidence.
Le programme de rééducation de cette patiente s’appuie notamment sur deux protocoles de neuromusicothérapie : l’entraînement à la communication symbolique par la musique (SYCOM) et la stimulation musicale de la parole (MUSTIM).

Effets de la musicothérapie sur les troubles cognitifs post-AVC

Yufan Lin, Xiaoying Zhang, ChaoJinZi Li, Tianyuan Wei, Xiaoxia Du, Impact of Music Therapy on Post-stroke Cognitive Impairment : A Randomized Control Study, Research Square, Janvier 2023

Cette étude vise à évaluer l’effet de la musicothérapie dans le cadre de la réadaptation post-AVC. Elle se focalise sur les troubles cognitifs.
42 patients ont été sélectionnés et répartis en deux groupes, l’un suivant un protocole de réadaptation standard, l’autre bénéficiant en plus d’un accompagnement en musicothérapie pendant huit semaines.
Les fonctions cognitives des patients ont été évaluées en amont à l’aide des tests suivants : Mini-mental State Examination (MMSE), Montreal Cognitive Assessment (MoCA) et Loewenstein Occupational Therapy Cognitive Assessment (MoCA).
Elles ont été réévaluées à deux reprises après l’intervention.
Les résultats montrent que la musicothérapie associée au protocole standard de réadaptation améliore les fonctions cognitives de façon plus efficace.

Télécharger l’article complet

Musique et santé par le Dr. Alain Ducardonnet

Dans cette courte vidéo généraliste diffusée le 1er janvier dernier sur BFM.TV., le Dr Alain Ducardonnet évoque l’intérêt de la musique pour réduire la douleur et l’anxiété ou encore favoriser le maintien des capacités mnésiques, notamment pour les patients atteints d’Alzheimer.
Il évoque également la musicothérapie dans le cadre d’une rééducation après un AVC, particulièrement pour la récupération de la fonction langagière.

https://www.bfmtv.com/replay-emissions/prenez-soin-de-vous/quand-la-musique-est-bonne-pour-la-sante-01-01_VN-202301010022.html

Intérêt de la musicothérapie après un AVC

Cet article généraliste de Presse Santé (Margot Fontenive) aborde les apports de la musicothérapie dans la rééducation post-AVC.

Si la musicothérapie permet d’améliorer le bien-être physique, mental et émotionnel des patients, elle contribue également, suite à un AVC, à la récupération de la fonction langagière dans le cas d’aphasie.

En combinant des exercices basés sur le chant, sur le rythme et sur les sons, notamment par la pratique d’instruments, la musicothérapie offre la perspective de développer la coordination motrice, la conscience sensorielle et les capacités de communication du patient.

En effet, outre la fonction langagière, la musicothérapie agit également sur les fonctions motrices (la marche notamment, souvent affectée et irrégulière après un AVC) ou encore les fonctions cognitives (mémoire, attention…).

Lire l’article complet (6/01)

Au Royaume-Uni, un partenariat pour la réadaptation post-AVC par la musique

L’Orchestre philarmonique Royal de Londres a élaboré, en partenariat avec le Hull and East Riding Community Stroke Service, un programme de réadaptation après un accident vasculaire cérébral, baptisé STROKESTRA.
Le programme porte sur tous les handicaps en lien avec l’AVC, qu’ils soient physiques, cognitifs, émotionnels ou communicationnels. Les dimensions de préhension et de mobilité, de communication et de confiance en soi sont ainsi explorées.

Lire l’article de Medscape, 28/10

Musicothérapie et… AVC, Alzheimer, Parkinson

Bénin Web TV, webzine africain, a récemment évoqué l’intérêt de la musicothérapie, notamment dans l’accompagnement de patients atteints plus spécifiquement de trois pathologies : après un AVC, pour rééduquer les fonctions cognitives, langagières ou sensori-motrices ; dans le cas de la maladie d’Alzheimer, pour maintenir les capacités cognitives, et notamment mnésiques, ou pour diminuer l’agitation ; dans le cas de la maladie de Parkinson, pour améliorer la marche.

Lire l’article, 25/08

Focus généraliste sur la musicothérapie

Presse Santé vient de consacrer un article à la musicothérapie évoquant différents aspects de cette pratique clinique.
Après avoir défini en quoi consiste la musicothérapie, l’auteur évoque l’influence de la musique au cours de la petite enfance, puis son intérêt dans la gestion des émotions, de l’anxiété ou encore de la douleur.
Enfin, l’article s’achève en abordant la dimension rééducative de la musicothérapie, notamment dans la récupération des fonctions langagières après un AVC ou encore dans le maintien des capacités mnésiques lors de maladies neuro-dégénératives.

Lire l’article

Les effets bénéfiques de la musicothérapie intégrée dans le parcours de soins

Le Figaro, sous la plume de Thomas Lestavel, a récemment consacré un article aux effets bénéfiques validés de la musicothérapie, qui fait notamment intervenir Hervé Platel, professeur de neuropsychologie à l’Université de Caen. Le sujet débute par une immersion au sein de la clinique psychiatrique Caradoc, à Bayonne, où un atelier de musicothérapie est proposé par Vincent Sierp, infirmier et musicothérapeute.

Lire l’article complet

Musicothérapie et aphasie post-AVC

Nous avons récemment publié les résultats d’une étude italienne sur l’intérêt de la musicothérapie dans la récupération des fonctions motrices de la main chez les patients victimes d’un AVC.

Une nouvelle étude, menée par des chercheurs finlandais et américains, vient d’être publiée au sein de la revue eNeuro sur l’intérêt de la musique pour faciliter la récupération de la parole après un AVC.

Cette étude porte sur une cinquantaine de patients âgés de plus de 80 ans atteints d’aphasie suite à un AVC.

Femme Actuelle, 12 juillet 2021

Lire l’étude (en anglais)