A paraître ! Un nouvel ouvrage dédié à la musicothérapie active

Courant mars 2021, sortira un nouvel ouvrage baptisé, « Musicothérapie active : rebâtir le temps de la mémoire », sous la direction de Willy Bakeroot avec la collaboration de Dominique Brugger, Anne-Marie Cazanave-Robert, Tullia Conte, Christophe Grosjean, Hugues Hollenstein, France Schott-Billmann et Odile Spengler-Gérault.

La musicothérapie y est présentée comme une « pratique thérapeutique utilisant le registre musical, tout en se libérant des contraintes de la technique », avec une attention particulière portée au « jeu relationnel ».

Les livre est disponible en pré-commande.

Réf. BAKEROOT Willy, Musicothérapie active : rebâtir le temps de la mémoire, éd. Dunod, Coll. Santé Social, 304 pages

A propos de l’auteur : Educateur spécialisé, psychomotricien, psychanalyse et formateur, il a exercé pendant une trentaine d’années en tant que psychothérapeute d’enfants dans des centres médico-psychopédagogiques. Il anime des formations et des ateliers de musicothérapie en milieu éducatif, médical et médico-social.

Musicothérapie et accompagnement des patients atteints d’un cancer

Le 4 février dernier, c’était la Journée Mondiale contre le cancer. A cette occasion, plusieurs médias ont mis en exergue l’intérêt de la musicothérapie dans l’accompagnement des patients atteints d’un cancer, notamment pour diminuer la douleur et l’anxiété.

Musicothérapie active et réceptive ou encore détente psychomusicale s’appuyant sur le montage en U, les approches permettant d’amener le patient à de nouvelles sensations physiques et psychiques sont diverses.

Plusieurs études cliniques ont d’ores et déjà montré l’efficacité de la musicothérapie dans la réduction de la douleur et de l’anxiété mais aussi sur la fréquence cardiaque, la pression artérielle, la fatigue ou encore les nausées.

Dominique Bertrand et Anne Garnerie, musiciens et musicothérapeutes, témoignent de leur expérience.

Lire l’article complet


A Issoudun (36), la musicothérapie s’installe au sein de l’accueil de jour Alzheimer

Nicolas Portefaix, infirmier formé à la musicothérapie, a lancé en septembre dernier un cycle de musicothérapie au sein de l’accueil de jour Alzheimer de l’hôpital d’Issoudun (Indre – 36), dans le Centre.

Les séances se déroulent chaque mardi et incluent parfois des interventions musicales, comme celle de l’accordéoniste Pierre Cussac tout récemment.

Du chant à l’improvisation instrumentale en passant par l’écoute, les séances permettent aux participants de faire ressurgir des souvenirs, de générer des émotions.

Être dans l’échange, offrir au patient la possibilité d’être à nouveau acteur, renforcer l’estime de soi, améliorer l’état d’être, tels sont quelques-uns des objectifs poursuivis par Nicolas Portefaix dans le cadre des séances.

Lire l’article complet de La Nouvelle République, 18/01/2021

Au Puy-en-Velay (43), le centre hospitalier Sainte-Marie se dote d’une unité de musicothérapie

Le projet d’unité de musicothérapie, piloté par Thibault Duchamp, infirmier et référent musicothérapie au sein du centre hospitalier Sainte-Marie au Puy-en-Velay (43), est désormais sur les rails. « Ici, nous utilisons [la musicothérapie] pour les soins psychiatriques concernant les angoisses, les psychoses ou encore les dépressions », explique Thibault Duchamp, qui s’appuie aussi bien sur les techniques de musicothérapie active que réceptive.

Si la salle est d’ores et déjà aménagée et partiellement équipée, le centre hospitalier Sainte-Marie a lancé une campagne de financement participatif pour finaliser le projet, notamment au travers de l’acquisition de nouveaux instruments et du matériel de MAO (musique assistée par ordinateur).
L’objectif est ainsi d’obtenir un financement de 12.080 € via la plateforme Kocoriko

Lire l’article de L’éveil de la Haute-Loire, 11/01

Revue Française de Musicothérapie : Retour d’expérience à quatre mains sur une supervision de pratique en musicothérapie active groupale

Christine FALQUET-CLIN et Isabelle JULIAN , « Expérience d’une supervision à deux voix : supervisé-superviseur », paru dans Revue Française de Musicothérapie, Volume XXXIX, décembre 2020

Cet article porte sur la supervision des pratiques en musicothérapie avec la particularité d’avoir été composé à quatre mains, celles du superviseur et celles du supervisé. Il s’agit pour les deux auteurs de revisiter leur expérience passée en musicothérapie active groupale en hôpital de jour. Christine Falquet est supervisée, Isabelle Julian est superviseur.
Après avoir expliqué ce qui a conduit à la mise en place de cette supervision, les deux autrices détaillent le cadre de cette pratique puis comment la matière était amenée à émerger dans l’espace de supervision, qualifié « d’espace de narration, de co-pensée et de co-écoute créatives ».

Lire l’article complet

Zoom sur Andrea Schindler, musicothérapeute à Lille

Nous avons déjà consacré plusieurs publications à Andrea Schindler en avril 2019 puis en juillet 2019 alors qu’elle venait de remporter le premier prix de l’appel à projets « La musique vecteur d’insertion et d’épanouissement pour tous » lancé par la Fondation Crédit Mutuel Nord Europe.

Le 3 décembre dernier, le site d’actualité infirmière Actusoins a consacré un article à cette musicothérapeute, diplômée de l’université Sorbonne Paris Cité et qui exerce désormais à Lille, au sein de l’hôpital Saint-Vincent de Paul avec des patients atteints de troubles du comportement alimentaire ainsi que des patients hospitalisés en soins palliatifs.

Son approche de la musicothérapie y est détaillée. Plusieurs soignants, notamment Vincent Dodin, psychiatre et chef du service TCA, Naheda Collet, infirmière du service TCA ou encore Claire Poulain, infirmière en soins palliatifs, apportent leur témoignage.

Lire l’article complet sur Actusoins

soins-palliatifs

L’art-thérapie et la musicothérapie pour réduire l’anxiété au temps du confinement

S’appuyant sur le contexte actuel du deuxième confinement, avec toute l’anxiété qu’il peut générer, Top Santé propose, dans un article récent, le recours à l’art-thérapie ou à la musicothérapie, dans un objectif de relaxation.

Après une brève introduction visant à définir l’art-thérapie, l’article fait intervenir Louise Martin, art-thérapeute, qui présente le déroulement d’une séance et les objectifs thérapeutiques.

Après quoi, l’attention est porté sur la musicothérapie, avec une rapide présentation des différentes techniques (active / réceptive) et de quelques objectifs thérapeutiques.

Lire l’article complet

Pour rappel : Les consultations en cabinet d’art-thérapie ou de musicothérapie sont actuellement possibles.

Mémoire / Canada – Musicothérapie active et maladie d’Alzheimer : « Conception d’un clavier musical pour entraîner les fonctions motrices et cognitives »

Sherezada Ochoa Echeverria, Conception d’un clavier musical pour entraîner les fonctions motrices et cognitives dans la maladie d’Alzheimer, Maîtrise en sciences cliniques et biomédicales – avec mémoire, Maître ès sciences (M. Sc.), 2020, 102 pages

Après une revue de la littérature visant à montrer l’intérêt de la musicothérapie pour soulager les symptômes de démence type Alzheimer, et plus particulièrement de la musicothérapie active, ce mémoire « a pour principal objectif de proposer un dispositif musical électronique permettant aux personnes au stage léger de la maladie d’Alzheimer de s’engager de manière autonome dans des sessions de musicothérapie active.

Il s’agit pour l’auteur de proposer un dispositif qui permettrait au patient de bénéficier ou de poursuivre des séances de musicothérapie en l’absence du thérapeute et/ou à domicile.

Lire le mémoire complet