La musicothérapie : définition, techniques, objectifs.

Sur le site Journal des Femmes, Juliette Hochberg a recueilli les explications d’Emilie Tromeur-Navaresi, Présidente de la Fédération Française de Musicothérapie.
Dans cet entretien, celle-ci y explique ce qu’est la musicothérapie et comment s’établit un suivi musicothérapeutique, avant d’aborder les différentes techniques de musicothérapie (active, réceptive) puis les objectifs thérapeutiques.
Après quoi, l’intérêt de la musicothérapie pour des personnes atteintes de différentes pathologies est abordé (autisme, Alzheimer). Enfin, un petit focus est proposé sur quelques exemples pratiques concrets, comme le montage en U ou encore le dessin sous induction musicale.

Lire l’article complet, 11/05

Utilisation de l’improvisation musicale en musicothérapie auprès de jeunes présentant des troubles de santé mentale

Clements-Cortés, Amy ; Yu, May Tianyang. The Mental Health Benefits of Improvisational Music Therapy for Young Adults, The Canadian Music Educator, Vol. 62, N°3, 2021, pp. 30-33

Cet article de la revue Canadian Music Educator vise à étudier le rôle de l’improvisation musicale dans le suivi musicothérapeutique de étudiants et collégiens présentant des troubles de santé mentale.
Les approches basées sur l’improvisation musicale semblent en effet très pertinentes lorsqu’il s’agit de faciliter l’expression des émotions.
Les auteurs se concentrent sur « sur le travail précurseur de Kenneth Bruscia qui a proposé plus de 60 techniques d’improvisation musicale ».

Pour commander l’article complet, contactez le journal.

Revue Française de Musicothérapie : Musicothérapie active, lien social et illusion groupale

Emmanuel LOIRET, « Sur l’illusion groupale en séance d’atelier de musicothérapie active », Revue Française de Musicothérapie, Volume XXXIX, Février 2021

Dans cet article, Emmanuel Loiret s’interroge sur le principe fondateur de l’unité d’un groupe et notamment, sur le potentiel intrinsèque dont pourrait disposer la musique pour créer du lien social.
Afin de répondre à ce questionnement, l’auteur investigue les approches de Freud sur le lien social puis d’Anzieu sur l’illusion groupale. Puis, il explore la distinction lacanienne entre la langue et lalangue, pour faire émerger une hypothèse qui se mue en approche du potentiel de la musique dans l’unité du groupe.
Sa perspective théorique est illustrée par des observations en atelier groupal de musicothérapie active.

Lire l’article complet

A paraître ! Un nouvel ouvrage dédié à la musicothérapie active

Courant mars 2021, sortira un nouvel ouvrage baptisé, « Musicothérapie active : rebâtir le temps de la mémoire », sous la direction de Willy Bakeroot avec la collaboration de Dominique Brugger, Anne-Marie Cazanave-Robert, Tullia Conte, Christophe Grosjean, Hugues Hollenstein, France Schott-Billmann et Odile Spengler-Gérault.

La musicothérapie y est présentée comme une « pratique thérapeutique utilisant le registre musical, tout en se libérant des contraintes de la technique », avec une attention particulière portée au « jeu relationnel ».

Les livre est disponible en pré-commande.

Réf. BAKEROOT Willy, Musicothérapie active : rebâtir le temps de la mémoire, éd. Dunod, Coll. Santé Social, 304 pages

A propos de l’auteur : Educateur spécialisé, psychomotricien, psychanalyse et formateur, il a exercé pendant une trentaine d’années en tant que psychothérapeute d’enfants dans des centres médico-psychopédagogiques. Il anime des formations et des ateliers de musicothérapie en milieu éducatif, médical et médico-social.

Musicothérapie et accompagnement des patients atteints d’un cancer

Le 4 février dernier, c’était la Journée Mondiale contre le cancer. A cette occasion, plusieurs médias ont mis en exergue l’intérêt de la musicothérapie dans l’accompagnement des patients atteints d’un cancer, notamment pour diminuer la douleur et l’anxiété.

Musicothérapie active et réceptive ou encore détente psychomusicale s’appuyant sur le montage en U, les approches permettant d’amener le patient à de nouvelles sensations physiques et psychiques sont diverses.

Plusieurs études cliniques ont d’ores et déjà montré l’efficacité de la musicothérapie dans la réduction de la douleur et de l’anxiété mais aussi sur la fréquence cardiaque, la pression artérielle, la fatigue ou encore les nausées.

Dominique Bertrand et Anne Garnerie, musiciens et musicothérapeutes, témoignent de leur expérience.

Lire l’article complet


A Issoudun (36), la musicothérapie s’installe au sein de l’accueil de jour Alzheimer

Nicolas Portefaix, infirmier formé à la musicothérapie, a lancé en septembre dernier un cycle de musicothérapie au sein de l’accueil de jour Alzheimer de l’hôpital d’Issoudun (Indre – 36), dans le Centre.

Les séances se déroulent chaque mardi et incluent parfois des interventions musicales, comme celle de l’accordéoniste Pierre Cussac tout récemment.

Du chant à l’improvisation instrumentale en passant par l’écoute, les séances permettent aux participants de faire ressurgir des souvenirs, de générer des émotions.

Être dans l’échange, offrir au patient la possibilité d’être à nouveau acteur, renforcer l’estime de soi, améliorer l’état d’être, tels sont quelques-uns des objectifs poursuivis par Nicolas Portefaix dans le cadre des séances.

Lire l’article complet de La Nouvelle République, 18/01/2021

Au Puy-en-Velay (43), le centre hospitalier Sainte-Marie se dote d’une unité de musicothérapie

Le projet d’unité de musicothérapie, piloté par Thibault Duchamp, infirmier et référent musicothérapie au sein du centre hospitalier Sainte-Marie au Puy-en-Velay (43), est désormais sur les rails. « Ici, nous utilisons [la musicothérapie] pour les soins psychiatriques concernant les angoisses, les psychoses ou encore les dépressions », explique Thibault Duchamp, qui s’appuie aussi bien sur les techniques de musicothérapie active que réceptive.

Si la salle est d’ores et déjà aménagée et partiellement équipée, le centre hospitalier Sainte-Marie a lancé une campagne de financement participatif pour finaliser le projet, notamment au travers de l’acquisition de nouveaux instruments et du matériel de MAO (musique assistée par ordinateur).
L’objectif est ainsi d’obtenir un financement de 12.080 € via la plateforme Kocoriko

Lire l’article de L’éveil de la Haute-Loire, 11/01

Revue Française de Musicothérapie : Retour d’expérience à quatre mains sur une supervision de pratique en musicothérapie active groupale

Christine FALQUET-CLIN et Isabelle JULIAN , « Expérience d’une supervision à deux voix : supervisé-superviseur », paru dans Revue Française de Musicothérapie, Volume XXXIX, décembre 2020

Cet article porte sur la supervision des pratiques en musicothérapie avec la particularité d’avoir été composé à quatre mains, celles du superviseur et celles du supervisé. Il s’agit pour les deux auteurs de revisiter leur expérience passée en musicothérapie active groupale en hôpital de jour. Christine Falquet est supervisée, Isabelle Julian est superviseur.
Après avoir expliqué ce qui a conduit à la mise en place de cette supervision, les deux autrices détaillent le cadre de cette pratique puis comment la matière était amenée à émerger dans l’espace de supervision, qualifié « d’espace de narration, de co-pensée et de co-écoute créatives ».

Lire l’article complet