Un espace dédié à la musicothérapie au sein de l’école de musique Suzanne Jaymes à Caissargues (30)

Pianiste et professeure de piano, mais aussi musicothérapeute diplômée d’Etat en Suède, Minea Alvsten s’apprête à ouvrir une section musicothérapie au sein de l’école de musique Suzanne Jaymes de Caissargues (30) afin de proposer un espace temps spécifique aux enfants et aux adultes atteints d’un handicap moteur, mental, ou d’une maladie neurologique.
Neuromusicothérapeute, Minea Alvsten s’appuie sur la méthode Functionnally oriented music therapy (FMT), dont l’objectif à long terme est de « développer la motricité, d’améliorer la perception, la posture, la respiration, la coordination, la concentration, de renforcer l’endurance et d’organiser le comportement ».

Lire l’article complet sur Midi Libre, 5/09

Musicothérapie et anxiété chez l’enfant

Dans The Conversation, Elizabeth Coombes (University of South Wales) explique comment la musicothérapie constitue une réponse face à l’anxiété dont souffrent les enfants.

D’une part, parce que la musique est un outil efficace pour créer un lien avec l’enfant, dont les goûts musicaux reflètent son identité et la perception qu’il a de lui-même. D’autre part, parce que le rapport à la musique évoluant avec le temps, l’approche par la musicothérapie offre une grande souplesse.

Ainsi, l’auteur propose différentes modalités possibles pour les séances, notamment avec des enfants anxieux face à une instabilité sociale. Elle s’appuie aussi sur différentes études qui se sont intéressées aux effets de la musicothérapie sur la régulation des émotions.

Lire l’article complet

L’enfant anxieux

Adolescence et voix : « la voix génitale »

Anthony Brault, La voix génitale, Revue Française de Psychanalyse, 2021/4 (Vol. 85), pages 835 à 844

Eléments clés du résumé : La transformation biologique de la voix à l’adolescence ne se traduit pas nécessairement par une acceptation psychique simultanée.
Dans cet article, Anthony Brault, psychologue, s’appuie sur le travail analytique mené avec un garçon de 13 ans pour montrer comment l’attention portée à la voix, celle de l’adolescent tout comme celle de l’analyste, enrichit la chemin thérapeutique.

Lire, acheter cet article

Effet de la musique sur la douleur et l’anxiété lors d’une suture aux urgences

Clément Duroux, Manon Fainelli, Zidane Dirhoussi, Alexandre Le Joncour, Colombine Bonier, Cathia Zak, Raphael Cornet, Pierre-Alexis Raynal, Youri Yordanov, Pierre-Clément Thiebaud, Effect of music on pain and anxiety during wound closure in the emergency department, 6 août 2021

Cet article étudie l’utilisation de la musique et son effet sur la douleur et l’anxiété lors de la réalisation de sutures de plaies. La réduction de la douleur postopératoire et de la consommation de morphine est significative.

Acheter et lire l’article complet

A L’Union (31), Frédéric Sans pilote le projet « La parole des aînés : les réels bienfaits de la musicothérapie en EHPAD »

Musicothérapeute, Frédéric Sans intervient depuis environ deux ans au sein de l’EHPAD Korian Grand Maison à l’Union (31). Dans le cadre du projet « La parole des aînés : les réels bienfaits de la musicothérapie en EHPAD », il enregistre les témoignages de résidents au sujet de la musicothérapie.

Les podcasts sont disponibles ici.

Au sein de cet EHPAD, les résidents bénéficient de la musicothérapie chaque semaine, en groupe ou en séances individuelles.

Lire l’article de La Dépêche, 5 août 2021

Edith Lecourt : La musicothérapie familiale

Edith Lecourt, Les médiations en thérapie familiale psychanalytique et de couple : dispositifs, techniques et processus : La musicothérapie familiale, l’accord parfait en question, Revue Internationale de Psychanalyse du Couple et de la Famille, N° 24-1/2021

Après avoir introduit le concept de musicothérapie familiale ainsi que ses objectifs thérapeutiques, Edith Lecourt procède à une brève revue de la littérature en lien avec cette approche et à une présentation de ses fondements théoriques. L’auteure présente ensuite deux dispositifs de musicothérapie familiale. Après avoir expliqué sa démarche, Edith Lecourt propose une vignette clinique. Elle achève enfin son article en détaillant les modalités et indications pour la mise en place d’une musicothérapie familiale avant de conclure sur le « parcours d’exploration relationnelle » offert par la musicothérapie familiale.

Lire l’article complet

Etude : Ecoute musicale et régulation des émotions

Amélie Hamel-Lesieur, Les expériences de nature relationnelle suscitées par l’écoute musicale en solitaire et leur rôle dans la régulation affective : Etude qualitative auprès d’adultes de la population générale, Doctorat en Psychologie, Université de Sherbrooke, juillet 2021, 102 pages

Cette étude « vise à identifier et conceptualiser les phénomènes par lesquels l’écoute musicale suscite des
expériences de nature relationnelle et à comprendre leurs rôles dans la régulation affective
auprès d’adultes de la population générale. Des entrevues semi-structurées ont été
réalisées auprès de neuf adultes rapportant accorder une grande importance à l’écoute de
musique et en retirer des bienfaits. »

Lire la thèse

Musicothérapie et aphasie post-AVC

Nous avons récemment publié les résultats d’une étude italienne sur l’intérêt de la musicothérapie dans la récupération des fonctions motrices de la main chez les patients victimes d’un AVC.

Une nouvelle étude, menée par des chercheurs finlandais et américains, vient d’être publiée au sein de la revue eNeuro sur l’intérêt de la musique pour faciliter la récupération de la parole après un AVC.

Cette étude porte sur une cinquantaine de patients âgés de plus de 80 ans atteints d’aphasie suite à un AVC.

Femme Actuelle, 12 juillet 2021

Lire l’étude (en anglais)