Effets de la musicothérapie, dont bénéficie l’enfant prématuré, sur la détresse maternelle en unité de soins néonatals

Kobus, S.; Diezel, M.; Dewan, M.V.; Huening, B.; Dathe, A.-K.; Marschik, P.B.; Felderhoff-Mueser, U.; Bruns, N. Music Therapy in Preterm Infants Reduces Maternal Distress. Int. J. Environ. Res. Public Health 2023, 20, https://doi.org/10.3390/ijerph20010731

Cette étude a examiné le degré de symptômes dépressifs et de stress post-traumatique chez les mères d’enfants prématurés nés avant 32 semaines de gestation, selon que l’enfant a reçu ou non une musicothérapie dans l’unité de soins intensifs néonatals (USIN).
Elle inclut 33 mères d’enfants nés prématurés, dont 18 ont reçu une musicothérapie et 15 n’en ont pas bénéficié.
Le degré des symptômes dépressifs, de l’anxiété et des réactions de stress aigu de ces mères ont été mesurés à l’aide de la version allemande de l’échelle de dépression du Center for Epidemiologic Studies
(CES-D) et de l’Impact of Events Scale-Revised (IES-R) une semaine après la naissance (T1) et à la sortie de l’hôpital des nourrissons (T2).
605 séances de musicothérapie ont été menées à raison de deux fois par semaine à partir de la deuxième semaine de vie (T1) jusqu’à la sortie de l’hôpital (T2).
Les mères, dont le nourrisson a bénéficié d’une musicothérapie, ont montré une diminution plus forte des symptômes de dépression et de stress.

L’effet de la musicothérapie sur l’anxiété et la douleur chez les patients subissant une biopsie de la prostate : revue systématique et méta-analyse

Hui He, Zhijian Li, Xu Zhao, Xiaofeng Chen, The effect of music therapy on anxiety and pain in patients undergoing prostate biopsy: A systematic review and meta-analysis, Complementary Therapies in Medicine, Volume 72, 2023, 102913, ISSN 0965-2299, https://doi.org/10.1016/j.ctim.2022.102913.

Cette étude vise à explorer l’effet de la musicothérapie sur la douleur, l’anxiété et les paramètres physiologiques chez les patients subissant une biopsie de la prostate. A l’issue de la recherche sur cinq bases de données, cette revue systématique et méta-analyse a retenu sept études éligibles portant sur 662 hommes. Les auteurs ont synthétisé la différence moyenne entre les groupes ayant bénéficié de musicothérapie et les groupes de contrôle pour les différents résultats.
Par rapport aux groupes témoins, la musicothérapie a réduit la douleur et l’anxiété. En revanche, elle n’a que légèrement réduit la fréquence cardiaque et n’a pas eu d’effet sur la pression artérielle et la fréquence respiratoire.

Lire l’article (en anglais)

Le groupe d’experts INCOG recommande la musicothérapie dans la réadaptation cognitive des patients atteints de traumatismes crâniens modérés à sévères

Jeffay, Eliyas PhD, CPsych; Ponsford, Jennie AO, PhD, MA(Clinical Neuropsychology) ; Harnett, Amber RN, MSc ; Janzen, Shannon MSc; Patsakos, Eleni MSc; Douglas, Jacinta PhD, MSc(Psych) ; Kennedy, Mary PhD, CCC-SLP ; Kua, Ailene MSc, PMP ; Teasell, Robert MD, FRCPC ; Welch-West, Penny MClSc, SLP Reg CASLPO; Bayley, Mark MD, FRCPC ; Green, Robin PhD, CPsych. INCOG 2.0 Guidelines for Cognitive Rehabilitation Following Traumatic Brain Injury, Part III: Executive Functions. Journal of Head Trauma Rehabilitation 38(1):p 52-64, January/February 2023. | DOI: 10.1097/HTR.0000000000000834

Les lésions cérébrales traumatiques modérées à sévères (LCTM) se traduisent notamment par des déficiences durables des fonctions exécutives et de la conscience de soi, complexes dans leur prise en charge.
Cet article propose une actualisation des orientations INCOG 2014 pour la gestion clinique de ces déficiences.
Ainsi, huit recommandations sont proposées, dont quatre nouvelles tandis que les quatre autres sont modifiées en tenant compte des recommandations précédentes de 2014.
Six recommandations sont basées sur des preuves de niveau A, et 2 sont basées sur des preuves de niveau C.
Parmi les nouvelles recommandations, figure la musicothérapie.

Télécharger et lire l’article

Revue de la littérature : Les effets de la musicothérapie chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer

PEIXOTO, C. C. .; AMÂNCIO, N. de F. G. . The effects of music therapy in patients with Alzheimer’s diseaseResearch, Society and Development[S. l.], v. 12, n. 1, p. e2012139279, 2023. DOI: 10.33448/rsd-v12i1.39279. Disponível em: https://rsdjournal.org/index.php/rsd/article/view/39279. Acesso em: 16 jan. 2023.

Cette revue de la littérature a pour objectif d’identifier et de comprendre les effets de la musicothérapie chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Elle s’appuie sur la stratégie PICO (Patient, Intervention, Comparaison et Résultat) autour de cette question centrale : « La musicothérapie est-elle une ressource thérapeutique non-pharmacologique efficace dans le traitement des patients atteints de la maladie d’Alzheimer ? ».
Une recherche bibliographique a été réalisée sur les bases de données suivantes : Scientif Electronic Library Online (SciELO), National Library of Medicine (PubMed), EbscoHost, Google Scholar et Regional Medicine Library (BIREME).
A l’issue de cette recherche, 23 articles ont été retenus.
Cette revue de la littérature met en évidence que la musicothérapie, en plus de favoriser des modifications structurelles et de connectivité cérébrale, contribue à retarder le déclin cognitif et à améliorer les symptômes comportementaux, l’état fonctionnel et, par conséquent, la qualité de vie des patients affectés par la maladie d’Alzheimer.

Lire l’abstract (en anglais), télécharger l’article (en portugais)

Effet du tempo d’une chanson sur les potentiels visuels évoqués obtenus par inversion de damier : Etude pilote sur la résonance multisensorielle stochastique

Gupta A, Wakode SL, Thakare A, et al. Effect of Music Tempo on Pattern Reversal Visual Evoked Potential in Young Adults-Multisensory Stochastic Resonance : A Pilot Study. Mymensingh Medical Journal : MMJ. 2023 Jan;32(1):221-227. PMID: 36594324.

La résonance stochastique (RS) est un phénomène dans lequel un niveau intermédiaire de bruit renforce la réponse d’un faible signal d’entrée. Ce phénomène est utilisé expérimentalement pour la rééducation et le traitement des troubles visuomoteurs associés à des Potentiels Evoqués Viduels (PEV)* P100 de faible amplitude et de latence plus élevée.
Cette étude, qui porte sur 57 volontaires, visait à déterminer si un son prenant la forme d’une chanson à différents tempos peut affecter les potentiels évoqués visuels obtenus par inversion de damier (PRVEP).
Les latences et les amplitudes moyennes ont été enregistrées au repos, puis avec le stimulus d’un son sous la forme d’une chanson à tempo faible et élevé. Il a ainsi été constaté que les chansons à tempo faible et élevé n’affectent pas la composante de latence, alors qu’elles affectent significativement l’amplitude. En conclusion, la musicothérapie peut aider à la rééducation visuelle, en particulier chez les patients présentant une PRVEP de faible amplitude. Les recherches doivent être poursuivis afin notamment de disposer d’un échantillon de patients plus important.

Lire l’abstract (en anglais), acheter l’article

PEV = réponse électrique du cortex qui est provoquée par une stimulation visuelle

Évaluation de la fréquence et de la vélocité des notes pendant des séances de thérapie musicale active improvisée chez des patients atteints de la maladie de Parkinson

Demian Kogutek, MTA, PhD, Emily Ready, PhD, Jeffrey D Holmes, PhD, Jessica A Grahn, PhD, Evaluating Note Frequency and Velocity During Improvised Active Music Therapy in Clients With Parkinson’s DiseaseJournal of Music Therapy, 2023;, thac014

Cet article rend compte des résultats de mesures de la fréquence (nombre de notes) et de la vélocité des notes (vélocité moyenne) jouées pendant des séances de thérapie musicale active improvisée (IAMT) avec trois personnes atteintes de la maladie de Parkinson (MP).

Les trois patients jouaient sur une batterie électronique simplifiée pendant que le musicothérapeute proposait un accompagnement de base à la guitare, augmentant au fur et à mesure du traitement, le tempo de base. Dans le cadre de cette étude, tous les participants ont augmenté leur vitesse de jeu. Ils ont par ailleurs joué plus de notes avec les membres supérieurs qu’avec les membres inférieurs.

Lire l’abstract, en anglais / acheter l’article

Inde : Effets de la musicothérapie réceptive sur la tension artérielle des patients en hémodialyse

DR. Prabhuswami Hiremath, DR (Mrs) Lekshmi Sudhish Nair, DR Vaishali R Mohite, DR Jyoti Salunkhe, DR. Prakash Naregal, Effect of Music Therapy on Blood Pressure among Hemodialysis
Patients at tertiary care hospital
, Journal of Pharmaceutical Negative Results, Volume 13, Special Issue 7, 2022

Les variations de la pression artérielle dues aux troubles rénaux et à la procédure de dialyse sont fréquentes.
Cette étude, réalisée en Inde, a pour objectif d’évaluer l’effet de la musicothérapie réceptive sur la pression artérielle des patients en hémodialyse.
Elle porte sur 42 patients hypertendus et anxieux, qui ont été répartis en deux groupes, dont un groupe contrôle.
Un pré-test et un post-test ont été réalisés. En amont, la pression artérielle a été mesurée au cours du 4ème et 5ème jours d’hémodialyse. Puis, après l’intervention musicale, une nouvelle mesure a été effectuée afin d’évaluer la variation.
Cette étude conclut que la musicothérapie est efficace pour normaliser la pression artérielle des patients hémodialysés.

Développer un modèle de musicothérapie pour la prévention et le traitement de la dépression post-partum

Patch, M. C., & Short, A. E.(2022). Addressing the ‘baby blues’: Developing a music therapy model for prevention and treatment of postpartum depression. Australian Journal of Music Therapy, 33(2), 82–90.

La dépression post-partum est une affection courante qui touche une femme sur cinq après l’accouchement.
Des recherches émergentes suggèrent que la musicothérapie pourrait réduire et améliorer efficacement les symptômes dépressifs et physiologiques, et soutenir le processus d’attachement.
Cet article aborde, au travers de la littérature scientifique, les approches existantes pour traiter et prévenir la la dépression post-partum, et propose un cadre centré sur la personne pour l’utilisation de la musicothérapie afin de soutenir le mère souffrant de dépression post-partum ou risquant de développer une dépression post-partum.
S’appuyant sur la recherche, sur des modèles de pratique et des expériences cliniques, le modèle proposé met en évidence trois facteurs que les musicothérapeutes devraient prendre en compte lorsqu’ils travaillent dans le domaine de la santé mentale périnatale.

Musique en service de rééducation

Dominique Molimard, Marie-Hélène Bernard, La musique dans les soins en service de rééducation, L’Aide-Soignante, Décembre 2022

Dominique Molimard, masseur-kinésithérapeute, cadre de rééducation et Marie-Hélène Bernard, assistante de soins en gérontologie, évoquent dans cet article l’intérêt de l’utilisation de la musique dans
les soins en service de rééducation, notamment en support pour faciliter le mouvement, pour motiver ou apaiser les patients, au sein de l’hôpital de Trévoux (Ain).

Lire le résumé, acheter l’article

N.B. : il ne s’agit pas ici de musicothérapie. Toutefois, l’article soulève l’intérêt de la musique dans le processus de rééducation. Bien d’autres aspects sont à explorer/étudier dans ce domaine.

Musicothérapie, psychanalyse et neurosciences

Édith Lecourt, La musicothérapie, entre psychanalyse et neurosciences, Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2022/2 (n° 79), pages 63 à 76

Dans cet article, Edith Lecourt (psychologue clinicienne, psychanalyste, musicienne et musicothérapeute) questionne l’évolution de la musicothérapie, dont la pratique clinique se transforme sous l’impulsion des recherches neuroscientifiques sur les effets de la musique sur le cerveau.
Ainsi, sa réflexion s’articule autour de cette question : que devient la musicothérapie dans la clinique psychanalytique ?
Après une introduction sur les approches thérapeutiques de la musique à travers l’Histoire, l’auteure retrace comment l’expérience musicale s’est ensuite inscrite dans la recherche scientifique puis neuroscientifique, dont elle évoque un aperçu des résultats et applications. Après quoi, Edith Lecourt explore les limites de cette évolution, ce qui l’amène aussi à repositionner la place de la musicothérapie analytique de groupe, « un dispositif clinique psychanalytique dont l’objectif n’est pas la musique, mais la relation, le développement de l’écoute. »
Edith Lecourt achève ainsi sa réflexion : « la neuro-musicothérapie soigne le cerveau, la [musicothérapie analytique de groupe], elle, s’adresse aux individus, groupes, familles, et institutions en souffrance. »

Lire, acheter l’article complet