Revue Française de Musicothérapie : Vol. 40, Mai 2022

Revue Française de Musicothérapie, Association française de musicothérapie, Vol. 40, Mai 2022

Christine Falquet, Quelles théories en jeu dans la musico-thérapie ?
Résumé : « La théorie du jeu symbolisant référée à la psychanalyse fonde ma pratique, et mon questionnement sur cette pratique ouvre sur de multiples champs disciplinaires référés à des épistémologies
différentes. La musico-thérapie est une pratique à trait d’union ouverte à la transversalité disciplinaire.
La pensée du musico-thérapeute est une pensée polyphonique, une pensée du jeu avec le multiple,
une pensée complexe à laquelle sa formation et sa pratique musicale l’a particulièrement bien préparé. »

Marie Orantin, Quand les théories entrent en résonance dans la clinique du musicothérapeute

Résumé : « La diversité des pratiques et des contextes cliniques en musicothérapie la place à la croisée de
différents modèles théoriques. Discipline à part entière, il est ainsi nécessaire d’en interroger sans cesse la polyphonie épistémologique, sachant que ce qui réunit les musicothérapeutes est un rapport singulier au non-verbal, au sonore et au musical. Cet article tente de décrire comment, dans le contexte de la rééducation fonctionnelle, l’approche psychanalytique et phénoménologique de la musicothérapie conceptualisée par le Professeur Edith Lecourt est entrée en résonance avec d’autres sciences humaines telles l’anthropologie du geste de Marcel Jousse et la philosophie de la musique de Francis Wolff.
« 

Anthony Brault, Des fondements mythologiques de la musique dans les théories (pubertaires) du musicothérapeute

Résumé : « A l’origine de la musicothérapie se trouve de nombreux mythes relatant le pouvoir magique de
la musique. Ce pouvoir peut être utilisé autant à des fins curatives que destructrices. Ces différents versants du pouvoir magique de la musique se retrouvent dans la manière dont l’objet musical est utilisé au moment de l’adolescence. Dans cet article, nous proposerons quelques théories pubertaires de la musique qui nous amèneront à repenser le rapport du musicothérapeute à la musique.
« 

Lou Latil, Devenir Musicothérapeute certifié au Canada

Résumé : Devenir musicothérapeute certifié au Canada est un court article décrivant la démarche pour être reconnu et certifié au Canada. L’auteur, ayant elle-même vécu ce processus, explique, pas à pas et par des exemples concrets, comment y parvenir et obtenir le statut professionnel de musicothérapeute accrédité (MTA).

Oscar Pisanti, Unheard melodies : la « fonction psychanalytique » dans l’écoute musicale en musicothérapie

Résumé : Cet article se focalise sur la dimension de l’expérience musicale qui concerne l’écoute, en particulier l’écoute musicale dans le travail avec la musicothérapie. À partir de la perspective psychanalytique sur le concept du sonore-musical et d’une méthode thérapeutique analytique, nous proposerons d’abord l’hypothèse d’une « fonction psychanalytique » de la musique. Cette fonction implique que la musique permet à qui écoute de rentrer en relation avec soi-même et avec son propre monde intérieur, de réaliser un travail psychologique conscient et inconscient avec les vécus émotifs évoqués et de conférer une signification symbolique personnelle à l’expérience d’écoute. Dans un second temps, la réflexion sur une expérience de musicothérapie réceptive pendant la pandémie Covid-19, nous permettra de montrer comment la fonction psychanalytique de la musique peut favoriser les processus de transformation et d’élaboration psychique des vécus traumatiques.

Agostino Trotta, Le chant d’Amour et de Psyché

Résumé : Dans ce titre d’apparence simple mais pourtant captivant, se dissimulent plusieurs concepts sur lesquels la psychologie des profondeurs et la psychanalyse se sont déjà longuement penchées. La fable d’Amour et Psyché, racontée de manière symbolique par Apulée, évoque en effet l’amour passionnel et pur en même temps entre la divinité (Éros, le dieu de l’amour) et l’âme, Psyché (en grec ancien souffle, force vitale, âme) ; elle évoque aussi les pulsions sexuelles (Éros et Thanatos) de vie et de mort, conçues par Freud. Finalement, la sculpture d’Antonio Canova « Psyché ranimée par le baiser de l’Amour », qui exalte la relation amoureuse et rédemptrice des deux personnages, peut ici symboliser la relation musicothérapeutique entre le patient et son thérapeute.

Etude : Effet de la musique sur les symptômes de la ménopause

Des recherches sont actuellement menées en vue d’évaluer l’intérêt d’approches non-médicamenteuses dans l’accompagnement des effets secondaires de la ménopause, qui ont parfois de lourdes conséquences pour la qualité de vie des femmes.

Une récente étude de la North American Menopause Society, publiée dans la revue Menopause, porte son attention sur la musique. Elle porte sur 50 femmes, dont la moitié a constitué un groupe contrôle, tandis que l’autre moitié a bénéficié de séances d’écoute musicale de 30 minutes de façon régulière.
Les résultats montrent une réduction très significative du syndrome dépressif et une diminution des symptômes liés à la ménopause.

Lire le communiqué de la North American Menopause Society, 26/01/2022

Lire les articles de l’info.re, de cnews, et de Pourquoi Docteur

Petite synthèse des effets de l’écoute musicale

Dans cet article, Manon Lacroix passe en revue quelques-uns des bienfaits de l’écoute musicale, qui agit notamment sur le système de récompense du cerveau humain. Réduction du stress, de l’anxiété, de la douleur, stimulation de la mémoire et des fonctions cognitives ou encore soutien dans l’effort sportif, l’écoute musicale en elle-même présente des effets positifs. Différentes études sont d’ailleurs citées pour illustrer le propos de l’auteur, qui évoque aussi en quelques mots la musicothérapie pour améliorer l’état d’être de patients en souffrance.

Lire l’article complet

L’anhédonie musicale ou l’absence de plaisir suscité par les stimuli musicaux

Olivier Hennebert, Anaïs Mungo, Gwenolé Loas, L’anhédonie musicale : des neurosciences à la psychiatrie, Annales Médico-psychologiques, revue psychiatrique, juillet 2021

L’article étudie les éléments neuroscientifiques et psychiatriques en lien avec l’anhédonie musicale.

Congénitale ou acquise suite à des lésions cérébrales focales de localisations diverses, l’anhédonie musicale est un phénomène rare qui peut être défini comme l’impossibilité d’éprouver du plaisir en écoutant de la musique.

Elle est dite spécifique lorsque la perte de plaisir ne concerne que les stimuli musicaux.

En savoir plus, acheter l’article

Etude : Ecoute musicale et régulation des émotions

Amélie Hamel-Lesieur, Les expériences de nature relationnelle suscitées par l’écoute musicale en solitaire et leur rôle dans la régulation affective : Etude qualitative auprès d’adultes de la population générale, Doctorat en Psychologie, Université de Sherbrooke, juillet 2021, 102 pages

Cette étude « vise à identifier et conceptualiser les phénomènes par lesquels l’écoute musicale suscite des
expériences de nature relationnelle et à comprendre leurs rôles dans la régulation affective
auprès d’adultes de la population générale. Des entrevues semi-structurées ont été
réalisées auprès de neuf adultes rapportant accorder une grande importance à l’écoute de
musique et en retirer des bienfaits. »

Lire la thèse

Etude : effet de la détente psychomusicale sur le prurit

S.Demirtas, C.Houssais, J.Tanniou, L.Misery, E.Brenaut, Efficacité de l’intervention musicale sur le prurit : étude prospective randomisée en ouvert, Annales de Dermatologie et de Vénéréologie, Volume 147, Issue 12, Supplément, Décembre 2020, Page A332

Symptôme fréquent lors de dermatoses chroniques, le prurit altère significativement la qualité de vie des personnes atteintes. Cette étude incluant 50 patients vise à évaluer l’efficacité de la détente psychomusicale (montage en U via l’outil Music Care®), sur l’intensité du prurit.

La moitié des patients a bénéficié de l’application d’une cold cream, l’autre moitié a bénéficié d’une séance de détente psychomusicale de 20 minutes.

Critère principal d’évaluation : évolution de l’intensité du prurit avant et une heure après l’intervention musicale.
Critères d’évaluation secondaires : effet de l’intervention musicale sur l’anxiété du patient (échelle STAI Y-A) ; retentissement du prurit (ItchyQoL) ; satisfaction des patients

Les résultats montrent l’intérêt des séances de détente psychomusicale. « Son utilisation de façon répétée au long cours sera intéressante à évaluer », concluent notamment les auteurs.

Acheter et lire l’article

Etude / Tunis : Effets de la musicothérapie lors d’une intervention chirurgicale

Mohamed Kahna. “The Contribution of Music Therapy to the Operating Room: A Randomized Control Study” MAR Case Reports 1.3 (2020)

Mohamed Kahna (Université de Tunis El Manar) vient de publier les résultats d’une étude menée sur une période de six mois, entre octobre 2019 et mars 2020, auprès de 68 patients adultes devant subir une intervention chirurgicale programmée, sous anesthésie locale.  Il s’agissait d’étudier les effets de l’écoute musicale, en appliquant les principes de la musicothérapie, avant, pendant et après l’intervention.  Les résultats montrent que les patients ayant bénéficié de la musicothérapie présentaient des niveaux de douleurs et d’anxiété plus bas que ceux du groupe contrôle. L’influence était également positive sur les signes vitaux (fréquence cardiaque, pression artérielle…) et sur le confort du patient.

Lire l’article complet en anglais

MOOC : La musique au-delà du numérique (inscriptions ouvertes jusqu’au 1er décembre 2019)

« Découvrez une autre façon d’écouter et de penser la musique en composant avec les outils numériques d’aujourd’hui. Jouez avec les sons, le temps, les fréquences, l’espace, les transformations. (…) »

Ce MOOC, réalisé en partenariat avec l’université Paris Lumières, l’université Paris 8 – Vincennes – Saint-Denis, l’INA GRM (Institut national de l’audiovisuel – Groupe de recherches musicales), la Région Île-de-France et l’Union Européenne, s’étend sur 7 séances de 15 jours.

 

  • Préparer son studio !
  • La musique concrète
  • Enregistrer, mixer, monter
  • Tape Music
  • Synthèse sonore
  • Granulations
  • Transformations

Fin des inscriptions : 1er décembre 2019

Début des cours : 24 septembre 2019

Pour en savoir plus

sound-495859_640

Questionnaire d’écoute musicale : Un questionnaire expérientiel

Jean Vion-Dury, Gaëlle Mougin, Anne-Sophie Mariaud. Le questionnaire d’écoute musicale : Un questionnaire expérientiel. Questionnaire utilisable dans l’ensemble de la francophonie. 2019. 〈hal-01995248〉

Aix Marseille Univ, CNRS, PRISM, Marseille, France

Extrait : « Dans une précédente publication évaluant les déficits de l’écoute musicale et de la perception temporelle , nous avions élaboré un questionnaire en français, qui nous avait permis de décrire la désorganisation de l’écoute musicale dans le syndrome post-commotionnel des traumatisés crâniens, à la suite d’un traumatisme léger ou modéré. (…) Ce questionnaire à l’époque n’avait pas été publié, mais le développement du programme SoMuThé (Sons, Musique, Thérapie) au sein de l’UMR CNRS 7061 PRISM, nous amène à reprendre ce questionnaire et à le proposer la communauté scientifique. »

Lire le document complet

question-2004314_640