Dans son documentaire « De la Musique pour le cerveau », Isabelle Raynauld explore les bienfaits de la musique et l’intérêt de la musicothérapie

Dans un article publié sur lapresse.ca, Alexandre Vigneault s’intéresse au documentaire réalisé par Isabelle Raynauld et intitulé : « De la Musique pour le cerveau », qui explore les effets thérapeutiques des sons et des mélodies sur les grands prématurés, les personnes atteintes d’aphasie ou encore celles atteintes de cancer. On y découvre notamment la musicothérapeute Tanya Lavoie.

Extrait vidéo du documentaire :

Lire l’article de La Presse

Un autre article, publié par Maxime Demers dans Le Journal de Montéral, traite du même documentaire, fruit de plusieurs années de recherches.

Mise à jour : Autre publication du 19/02 sur le documentaire

36.9 : « De la musique pour accorder le cerveau »

Magazine santé de la Radio Télévision Suisse (RTS), 36.9 s’est récemment intéressé aux effets de la musique sur notre cerveau.
Le documentaire ci-dessous fait notamment intervenir, Hervé Platel, professeur de neuropsychologie (Université de Caen), Clara James, professeure responsable de l’Institut de Recherche de la Haute Ecole de Santé de Genève ou encore Petra Hüppi, médecin cheffe du service du développement et de la croissance des Hôpitaux Universitaires de Genève.

Les effets du chant, de la musique et de la musicothérapie sur la maladie d’Alzheimer

Sur Medisite, la journaliste Pauline Capmas-Delarue vient de consacrer un article aux effets bénéfiques du chant et de la musique sur la maladie d’Alzheimer, s’appuyant notamment sur l’exemple d’une chorale américaine exclusivement composée de personnes atteintes de démence, dont la qualité de vie a ainsi été améliorée.

Après quoi, l’article évoque le fait que la musique « aide à se souvenir de certains mots », crée du lien entre les patients et leur entourage, « réduit l’anxiété et l’agitation, ravive les sentiments, réduit l’isolement social, stimule la créativité, renforce l’attention et favorise l’estime de soi. »

Plusieurs experts témoignent dans ce texte, dont le Dr Capucine Demnard, musicothérapeute, sur les effets de la musique sur le langage et la mémoire mais aussi Laura Ferreri, chercheuse en psychologie cognitive, sur la plasticité cérébrale.

Lire l’article complet

Lire l’encadré : La musique ralentit le déclin cognitif

dementia-3268560_640

Thèse / Canada : Les bénéfices du chant dans la réadaptation de l’aphasie

Zumbansen Anna, Les bénéfices du chant dans la réadaptation de l’aphasie, Université de Montréal, École d’orthophonie et d’audiologie, Faculté de médecine, août 2014

Extrait du résumé : « Dans cette thèse nous examinons comment le chant peut entraîner des bénéfices durables sur le langage et la communication » des personnes « ayant une aphasie, un trouble acquis du langage causé par une lésion cérébrale ».

Télécharger la thèse

fantasy-4066241_640