Musicothérapie et addictions : zoom sur l’ADLCA à Bletterans, dans le Jura, et Emilie Tromeur-Navaresi, musicothérapeute

Musicothérapeute et neuromusicothérapeute, présidente de la Fédération française des Musicothérapeutes, Emilie Tromeur-Navaresi intervient désormais au sein de l’ADLCA (Association du Dispensaire de lutte contre les addictions) à Bletterans (39).
En poste depuis le printemps dernier, elle propose un accompagnement musicothérapeutique selon trois axes : thérapie de soutien, rééducation et prévention ; elle gère également la partie culturelle du centre de postcure.

Lire l’article complet du Progrès, 18/10

Rapport de recherche : Rôle d’un programme structuré autour du théâtre et de la musique pour les patients précaires du Pôle de Santé mentale de l’Hôpital de Nanterre

Anthony Brault. Rôle d’un programme structuré autour du théâtre et de la musique pour les patients
précaires du Pôle de Santé mentale de l’Hôpital de Nanterre. [Rapport de recherche] Hôpital Max
Fourestier – Nanterre; Université de Nanterre – Paris X. 2022. ffhal-03783556f

Extrait : Ce rapport de recherche porte sur l’impact d’ateliers artistiques sur la vie des patients et
des soignants en hôpital psychiatrique. Il s’agit de comprendre les effets de la rencontre entre des artistes, des soignants et des patients en milieu psychiatrique. Quel impact ces ateliers auront-ils sur le
comportement et le fonctionnement psychique des patients hospitalisés ? Quel impact sur les soignants, leur pratique, et de manière plus générale sur la vie institutionnelle et les relations soignants-soignés ? Quels seront les effets de la rencontre avec les patients et les soignants sur la pratique des artistes ?

Lire le rapport de recherche

France Alzheimer Jura et Ingrid Buatois proposent des séances de musicothérapie aux malades et à leurs aidants

France Alzheimer Jura propose en cette rentrée un cycle de 4 séances de musicothérapie aux malades atteints de troubles cognitifs accompagnés ou non de leurs aidants.
Après deux premières séances le 5 septembre dernier et ce 13 octobre, deux nouvelles séances sont prévues les mardis 22 novembre et 13 décembre 2022.

Animées par la musicothérapeute jurassienne Ingrid Buatois, elles se dérouleront de 14h15 à 16h au sein de l’hôpital de Saint-Claude (39).

Mars 2023 : Journées d’études cliniques de l’Institut de Musicothérapie de Nantes

Les prochaines journées d’études cliniques de l’Insitut de Musicothérapie de Nantes se dérouleront les 17 et 18 mars 2023 à la Faculté de médecine de Nantes. Elles auront pour thème :

L’accord au corps :
Mouvement et structuration identitaire en musicothérapie

Le programme et les inscriptions en ligne seront prochainement disponibles sur le site de l’IMN.

ETUDE : La voix pour apaiser la douleur, réduire l’isolement et favoriser le développement positif du bébé prématuré

Manuela Filippa, La Recherche, juillet-septembre 2022, N°570

La prise en soins du bébé prématuré implique également des procédures douloureuses. Dans un récent article, le Dr. Manuela Filippa (CHU de Genève) traite de l’intérêt de la voix des parents dans l’accompagnement médical du bébé prématuré.
« Le contact vocal précoce (parole ou chant) peut activer des réponses – mesurables – de bien-être chez le bébé prématuré, dont on commence à comprendre les mécanismes neurobiologiques sous-jacents. »
Après avoir repris différentes étapes de la recherche sur le lien mère-enfant, notamment le fait que la voix maternelle active de manière préférentielle, les mêmes zones corticales que celles liées au langage dans le cerveau humain adulte par exemple, l’auteure présente l’objet de ses recherches : le contact vocal précoce.
Cette « stratégie de soins vise à réduire l’impact à long terme de l’hospitalisation néonatale, à minimiser les effets négatifs de la naissance prématurée et à favoriser le développement positif du cerveau. » Elle consiste à encourager les parents à parler et chanter pour leur enfant prématuré.
Afin de mettre en évidence l’apport de cette stratégie de soins, une étude a été menée en 2020 en unité de soins intensifs néonatals pour « analyser les comportements des prématurés en réponse à la voix maternelle, qui s’adressait à eux en parlant ou en chantant, par rapport à une condition de contrôle où la mère n’était pas présente ».
Deux éléments ont été mis en exergue : une meilleure stabilité du bébé quand sa mère chante ou parle, avec moins d’épisodes critiques, un comportement modifié du nourrisson avec des yeux plus souvent ouverts ainsi que plus de mouvements d’autorégulation.
Les réactions à la voix parlée ou à la voix chantée sont différentes. Les deux fonctions ont pu être mises en évidence dans une autre étude.
En outre, la stratégie de soins adoptée a également des effets positifs sur les parents.

Lire l’article complet

Musicothérapie au sein de la clinique Saint-Roch de Cambrai (59)

Depuis peu, la musicothérapeute Sandrine Hecquet intervient au sein de la clinique Saint-Roch à Cambrai, établissement spécialisé dans les soins de suite et les soins palliatifs. L’objectif de ces interventions musicothérapeutiques, qui ont lieu deux fois par mois, est d’améliorer le confort des patients hospitalisés, notamment en diminuant la douleur.
Il s’agit aussi de favoriser la communication non verbale, la détente, l’apaisement et selon les cas, de maintenir les capacités cognitives.

Lire l’article de La Voix du Nord, 5/09

Reportage avec la musicothérapeute québecoise Tanya Lavoie

Au Canada, le quotidien La Presse propose cette semaine un reportage au sein de la Fondation Papillon, où intervient la musicothérapeute Tanya Lavoie.
L’article évoque d’abord la distinction entre l’apprentissage musical et la musicothérapie, que la musicothérapeute décrit comme un outil permettant de développer les habiletés des enfants qu’elle accompagne : motricité, interactions sociales, confiance en soi…
Ces éléments sont éclairés par le cas du petit Léo, 4 ans, qui souffre d’une paralysie du bras gauche.
Les jeunes suivis au sein de la clinique Papillon sont atteints d’un handicap physique, intellectuel ou d’un trouble du spectre de l’autisme.
A travers le témoignage de la musicothérapeute, l’article évoque plus largement les différents publics auxquels peut s’adresser la musicothérapie, depuis le bébé prématuré jusqu’à la personne âgée atteinte de démence.

Lire l’article de La Presse.ca, 30/08

Découvrir le site web de Tanya Lavoie

Tanya Lavoie.
Source de l’image

Thèse : Création musicale, neurosciences et psychanalyse

Marie Poulain Berhault-Poulain. Usages et fonctions de la création artistique. La musique : des neurosciences à la psychanalyse. Psychologie. Université Rennes 2, 2022. Français. ⟨NNT : 2022REN20003⟩⟨tel-03669553⟩

Cette thèse de doctorat explore d’abord la musicothérapie et la neuromusicothérapie avant de circonscrire les limites de la musicothérapie orientée par la psychanalyse. Elle s’engage ensuite dans une lecture de la psychose entre la psychiatrie, la psychanalyse freudienne et la psychanalyse structurale lacanienne puis explore le cas de Robert Schumann, pour lequel la fonction de la création musicale pourrait être d’alléger la souffrance du symptôme. « En dégageant quelques spécificités de l’œuvre
schumanienne notamment le lied, nous verrons comment la composition a fait suppléance et a reporté l’acte suicidaire », indique l’auteur dans son abstract.

Télécharger la thèse complète

La musicothérapeute Frédérique Mourgues intervient au sein de l’EHPAD de Cunlhat (63)

Depuis quelques semaines, la musicothérapeute Frédérique Mourgues intervient au sein de l’EHPAD Mille Sourires à Cunlhat (63, Puy-de-Dôme), où elle propose chaque semaine un atelier groupal de musicothérapie avec l’objectif de maintenir les capacités mnésiques des résidents ainsi que leur motricité.

Lire l’article de La Montagne, 26/08

N.B : Nous avons déjà évoqué l’activité de Frédérique Mourgues dans les colonnes de Musicothérapie Médiadoc, notamment dans le cadre de son activité auprès des patients atteints de troubles DYS.
Relire.